Conseils utiles pour rester en sécurité et en bonne santé à vélo

Le vélo est un excellent moyen de rester en bonne santé et en forme. Non seulement il vous aide à maintenir un poids santé, mais il fournit également un entraînement cardiovasculaire qui peut aider à réduire votre risque de maladie cardiaque. Le vélo est également un excellent moyen de se déplacer en ville et peut vous faire économiser de l’argent sur les coûts d’essence et d’entretien de votre voiture.

Cependant, le vélo peut aussi être dangereux si vous ne faites pas attention. Pour rester en sécurité lorsque vous faites du vélo, il est important de suivre quelques conseils de base en matière de sécurité et de santé.

Voici quelques conseils importants qui vous aideront à rester en sécurité lorsque vous faites du vélo.

Choisissez le bon vélo

Tous les vélos ne sont pas créés égaux. Lors du choix d’un vélo, il est important de considérer le type de conduite que vous ferez le plus souvent. Si vous allez principalement rouler sur la chaussée, un vélo de route ou un vélo hybride avec des pneus lisses est un bon choix. Cependant, si vous roulez sur un terrain plus accidenté, comme des sentiers hors route, un vélo de montagne avec des pneus à crampons est une meilleure option.

En plus du type de vélo, vous voudrez également vous assurer que le vélo est de la bonne taille pour vous. Un vélo trop grand ou trop petit peut être difficile à contrôler et peut vous faire perdre l’équilibre et tomber. Lorsque vous êtes assis sur la selle, vous devez pouvoir atteindre confortablement le sol avec vos pieds.

Combien de temps et de distance devriez-vous rouler ?

Il n’y a pas de réponse unique à cette question car cela dépend de votre niveau de forme physique et du temps dont vous disposez. Cependant, en général, il est préférable de commencer lentement et d’augmenter progressivement la durée et l’intensité de vos sorties au fil du temps. Si vous débutez, essayez de rouler pendant 30 minutes à une heure à un rythme modéré. Au fur et à mesure que vous devenez plus en forme, vous pouvez commencer à rouler plus longtemps et à un rythme plus rapide.

Cependant, faire du vélo sur des distances et des périodes plus longues peut provoquer des frottements et des plaies de selle qui peuvent être douloureuses et entraîner des infections. Votre meilleur pari est de trouver le meilleure crème de chamois qui vous aidera à rester à l’aise pendant les longs trajets. Cette crème aidera à réduire les frottements et à prévenir les plaies de selle.

De plus, il est important de faire des pauses et de boire beaucoup de liquides pour rester hydraté. Assurez-vous de manger une collation ou un repas sain avant de partir afin d’avoir suffisamment d’énergie pour terminer votre trajet.

Habillez-vous en fonction de la météo et de votre environnement

Il est important de s’habiller en fonction de la météo et de votre environnement de conduite. Si vous roulez par temps chaud, portez des vêtements amples et de couleur claire qui vous aideront à rester au frais et protégez votre peau des rayons UV nocifs du soleil. Par temps plus frais, habillez-vous en plusieurs couches afin de pouvoir facilement retirer vos vêtements si vous commencez à avoir trop chaud.

Si vous roulez dans un environnement urbain, c’est une bonne idée de porter des vêtements aux couleurs vives afin d’être plus visible pour les automobilistes. Et si vous roulez dans l’obscurité, assurez-vous de porter un équipement réfléchissant afin d’être vu par les conducteurs.

Vous pouvez également acheter des vêtements de cyclisme spéciaux conçus pour être confortables et offrir une bonne amplitude de mouvement. Cependant, ce type de vêtement peut être coûteux, il n’est donc pas nécessaire si vous débutez.

Soyez conscient de votre environnement

Lorsque vous roulez, il est important d’être conscient de votre environnement à tout moment. Cela signifie garder un œil sur les obstacles, tels que les nids-de-poule, les débris et les voitures en stationnement. Cela signifie également être conscient de la circulation autour de vous et respecter toutes les lois de la circulation.

Respecter le code de la route peut sembler une évidence, mais il est important de se rappeler que les cyclistes sont soumis aux mêmes règles de la route que les automobilistes. Cela signifie s’arrêter aux feux rouges et aux panneaux d’arrêt, céder le passage aux piétons et rouler dans le sens de la circulation.

De plus, il est important d’utiliser des signaux manuels lorsque vous tournez ou changez de voie afin que les conducteurs soient conscients de vos intentions. Et lorsque vous roulez sur des routes très fréquentées, il est préférable de rester le plus à droite possible.

Utilisez des lumières et des équipements réfléchissants

Si vous roulez dans des conditions de faible luminosité ou la nuit, il est important d’utiliser des lumières et des équipements réfléchissants. Un feu avant vous aide à voir la route devant vous, tandis qu’un feu arrière vous rend plus visible pour les conducteurs derrière vous. Vous pouvez acheter des éclairages alimentés par des batteries ou par des moyeux à dynamo qui génèrent de l’énergie pendant que vous roulez.

Les équipements réfléchissants, tels que les gilets réfléchissants et les bandes de cheville, vous aident à rester visible dans des conditions de faible luminosité. Vous pouvez également acheter des pneus réfléchissants qui contiennent de minuscules perles de verre qui réfléchissent la lumière aux conducteurs.

D’un autre côté, si vous roulez dans des conditions bien éclairées, il est préférable d’éviter de porter des vêtements réfléchissants car cela peut distraire les conducteurs. Dans ces situations, il est préférable de s’en tenir à des vêtements aux couleurs vives car ils sont plus visibles pendant la journée.

Portez toujours un casque

Le port d’un casque est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour rester en sécurité lorsque vous faites du vélo. Un bon casque protégera votre tête en cas de chute ou de collision. Assurez-vous que votre casque est bien ajusté et bien attaché avant de partir en randonnée. Lors du choix d’un casque, recherchez-en un qui soit bien ajusté et certifié par le CPSC. De plus, évitez de rouler sans casque dans les zones où il existe un risque de blessures à la tête, comme à proximité de chantiers de construction ou sur des sentiers hors route.

Les casques ne sont pas requis par la loi dans tous les États, mais en porter un est toujours une bonne idée. Par exemple, dans l’État de Floride, tous les cyclistes de moins de 16 ans sont tenus par la loi de porter un casque lorsqu’ils roulent. D’un autre côté, des États comme le Colorado n’ont pas de lois sur le casque à l’échelle de l’État, mais certaines villes et comtés de l’État ont leurs ordonnances.

Vous devez également remplacer votre casque tous les cinq ans ou après tout choc important pouvant endommager la structure du casque.

Évitez les distractions

Lorsque vous faites du vélo, il est important de rester concentré sur la tâche à accomplir et d’éviter les distractions. Cela signifie qu’il est interdit d’écouter de la musique ou d’utiliser votre téléphone pendant la conduite. Si vous avez besoin d’utiliser votre téléphone, arrêtez-vous d’abord dans un endroit sûr. Pour beaucoup de gens, cela semble être du bon sens, mais il est important de se rappeler que même une distraction momentanée peut entraîner un accident.

En plus d’éviter les distractions, il est également important de faire attention aux autres cyclistes et piétons qui vous entourent. Par exemple, si vous dépassez un autre cycliste, assurez-vous de lui laisser suffisamment d’espace pour ne pas le surprendre.

Faites également attention aux piétons. Ce n’est pas parce que vous avez le droit de passage qu’ils vous céderont le passage. De nombreux accidents piéton-cycliste se produisent parce que le cycliste a supposé que le piéton céderait. Soyez donc toujours à l’affût des piétons, surtout lorsque vous roulez dans des zones où ils sont plus susceptibles d’être présents, comme près des écoles ou des parcs.

En cas d’accident

Si vous êtes impliqué dans une collision, il est important de rester calme et d’évaluer la situation. Si vous ou l’autre partie êtes blessé, appelez immédiatement le 911. Sinon, échangez des informations avec l’autre partie, y compris votre nom, vos coordonnées et vos informations d’assurance. C’est aussi une bonne idée de prendre des photos de la scène de l’accident afin d’avoir des preuves pour étayer votre réclamation.

Si vous ne savez pas quoi faire après un accident, il est préférable de consulter un avocat expérimenté en dommages corporels qui pourra vous conseiller sur la meilleure marche à suivre. Par exemple, ils peuvent vous aider à déposer une réclamation d’assurance ou à négocier un règlement avec l’autre partie.

Évitez la rage au volant

La rage au volant est un problème majeur sur nos routes aujourd’hui. Et, en tant que cycliste, vous êtes particulièrement vulnérable aux conducteurs en colère. Pour éviter la rage au volant, il est important d’être patient et courtois envers les autres usagers de la route, même s’ils ne vous respectent pas. Si un conducteur vous coupe la route, ne ripostez pas en criant ou en le renversant. Cela ne fera qu’aggraver la situation et pourrait entraîner un accident.

Si vous vous retrouvez dans une situation avec un conducteur en colère, la meilleure chose à faire est de désamorcer la situation en restant calme et poli. Si cela ne fonctionne pas, la meilleure chose à faire est de vous retirer de la situation en vous arrêtant et en les laissant continuer leur chemin.

Ne jamais rouler sous l’influence

L’alcool et les drogues altèrent votre jugement et votre temps de réaction, ce qui rend plus difficile d’éviter les accidents. Si vous avez bu, même si vous ne vous sentez pas ivre, il est préférable de prendre un taxi ou les transports en commun pour rentrer chez vous. Il en va de même si vous êtes sous l’influence de drogues, qu’elles soient sur ordonnance ou illégales.

De la même manière qu’il ne faut jamais conduire sous l’influence de drogues ou d’alcool, il ne faut pas rouler à vélo en état de fatigue. Les effets de la fatigue sur votre conduite vont de votre temps de réaction à être plus lent pour être plus difficile à concentrer. Donc, si vous vous sentez somnolent, il est préférable de trouver un autre moyen de transport pour rentrer chez vous.

Si vous voulez rester en sécurité et en bonne santé lorsque vous faites du vélo, il est important d’être conscient de votre environnement et d’éviter les distractions. De plus, en cas d’accident, il est important de rester calme et de consulter un avocat expérimenté en dommages corporels.

Et enfin, ne roulez jamais sous l’influence de drogues ou d’alcool.

En suivant ces conseils simples, vous pourrez profiter des nombreux avantages du vélo tout en restant en sécurité et en bonne santé.