Accidents de jardinage courants et comment les prévenir

Il est de notoriété publique que les gens aiment le plein air, il n’est donc pas surprenant que l’obsession du jardinage bat également son plein. Maintenant, le jardinage semble être un passe-temps agréable et la sécurité ne vient peut-être pas à l’esprit au début, mais elle peut facilement entraîner des blessures. Près de 400 000 blessures surviennent chaque année en raison d’incidents dans le jardin en utilisant divers outils, des outils électriques aux échelles simples.

Les jardins sont certainement l’endroit où aller pour se détendre et se détendre, mais cela ne signifie pas que vous devez jeter les mesures de sécurité par la fenêtre. Avant de commencer à tondre la pelouse, à couper, à tailler, à grimper sur des échelles ou à réaliser votre dernier projet de bricolage, tenez compte des conseils de sécurité suivants pour vous assurer que votre jardin ne devienne pas une zone dangereuse.

Se préparer

Il ne faut pas se précipiter dans les travaux de jardinage sans s’y être préparé. La plupart de ce travail est très exigeant physiquement, il est donc judicieux de s’échauffer d’abord. Si vous prévoyez de travailler plus longtemps, ayez votre bouteille d’eau à portée de main afin de pouvoir rester hydraté. Aussi, évitez de travailler en plein soleil et pendant la période la plus chaude de la journée entre 10 h et 15 h. Portez des manches longues et un pantalon, un chapeau à larges bords et appliquez un écran solaire en tout temps. Portez des lunettes de soleil conformes aux normes afin de ne pas risquer la cécité temporaire et la cataracte dues aux rayons ultraviolets.

Une fois que vous vous êtes échauffé, soyez conscient de votre posture. Ce n’est pas seulement la position de votre corps qui compte, mais aussi l’angle de votre poignet lorsque vous tenez les outils. Assurez-vous qu’il est détendu et dans une position neutre car c’est à ce moment que votre force de préhension est à son maximum. La recherche montre que vous pouvez perdre jusqu’à 25 % de la force de préhension si vous gardez votre poignet plié. Cela peut vous amener à être imprécis ou même à laisser tomber votre outil et à vous blesser.

Utiliser les bons outils en toute sécurité

N’utilisez jamais vos mains nues pour nettoyer et creuser. Il peut y avoir des débris pointus enfouis sous des tas de feuilles ou dans le sol, utilisez donc toujours des outils appropriés pour le travail. Assurez-vous d’avoir les bons outils pour le bon travail et gardez-les dans un endroit sûr et pratique, hors de portée des enfants.

Soyez prudent lorsque vous utilisez des outils électriques car ils peuvent être assez tranchants et les outils électriques ont des cordons que vous devez débrancher lorsqu’ils ne sont pas utilisés pour éviter les accidents. N’utilisez les outils que pour ce à quoi ils sont destinés. Lors de l’achat de cisailles ou de sécateurs, recherchez des modèles dotés d’un verrou de sécurité. N’optez pas pour des poignées ajustées car elles ne s’adaptent parfaitement qu’à une taille de main, donc si vous avez des mains plus petites ou plus grandes, vous exercerez plus de pression sur votre main.

Enfin, lisez les instructions du fabricant de l’outil et assurez-vous de les suivre à la lettre.

Portez toujours un équipement de protection

En plus de se préparer aux travaux de jardinage et d’utiliser les bons outils en toute sécurité, le port de vêtements de protection pour le jardinage figure en bonne place sur la liste de sécurité. C’est un facteur crucial qui vous protégera des dommages, des coups de soleil et des blessures. Il est préférable d’acheter une gamme de vêtements de travail composé de divers articles tels que des pantalons, des chemises, des vestes et des gilets, afin que vous puissiez mettre ou enlever des vêtements en fonction du travail que vous faites.

Le strict nécessaire est des lunettes de sécurité, des gants de jardin, un pantalon long et des chaussures de jardin robustes. Les gants de sécurité pour le jardinage sont indispensables car ils protègent vos mains des coupures ou des irritations cutanées. Selon les travaux que vous envisagez d’effectuer, des vêtements de protection à manches longues peuvent être très utiles contre les insectes, les nuisibles et les produits chimiques. Si votre peau est photosensible, ne prévoyez jamais vos travaux de jardinage sans manches longues et sans pantalon. Si vous prévoyez d’effectuer des travaux plus sérieux et d’utiliser des machines plus lourdes pour couper du bois, assurez-vous de porter des protections auditives et un masque nasal et buccal pour vous protéger de la poussière et des réactions allergiques potentielles ou même des crises d’asthme.

Travaillez intelligemment, pas dur

Planifiez votre travail pour la journée afin de ne pas travailler plus fort que nécessaire. Divisez le travail en interstices et reposez-vous entre les deux. Évitez les activités répétitives pendant une période prolongée, en particulier si vous avez plus de 60 ans ou si vous souffrez de problèmes de colonne vertébrale, de tendinite ou d’arthrite.

Ayez une chaise de jardin à proximité pour pouvoir faire une pause et même l’utiliser pour travailler au lieu de vous agenouiller. Cela éliminera le stress de vos articulations et de votre colonne vertébrale. La flexion n’est pas bonne pour la colonne vertébrale, mais si vous ne pouvez pas travailler assis, envisagez au moins d’utiliser des coussinets pour vous agenouiller. Protégez votre dos à tout prix, alors quand vous avez besoin de déplacer des objets lourds, travaillez plus intelligemment et non plus dur ! Mettez vos jambes à rude épreuve et gardez la charge près de votre corps. Mieux encore, utilisez des leviers et des chariots dans la mesure du possible.

En cas de blessure…

Parfois, malgré toutes les mesures de précaution, des blessures peuvent survenir et il est important de savoir quoi faire. Si vous vous coupez la main ou le doigt, appliquez une pression directe pour arrêter le saignement à l’aide d’un chiffon propre. Si le saignement ne s’arrête pas après 15 minutes ou si vous ressentez un engourdissement, rendez-vous aux urgences. Il en va de même si vous tombez et que les étourdissements ne s’arrêtent pas ou que vous vous sentez nauséeux.

Les avantages thérapeutiques de passer du temps à l’extérieur et de jardiner ont été bien documentés, mais pour pouvoir continuer à en profiter, vous devez rester en sécurité. Gardez ces conseils de sécurité à l’esprit et vos journées passées à jardiner seront celles de pure joie et de plaisir !