La Ghost Superbike d’inspiration japonaise est une bête ! Vraiment !

Voilà une bien belle moto. Le créateur de ce concept, Cameron Bresn, l’a baptisé la WOW 101 Ghost Superbike. Pardonnez mon japonais, mais d’après les caractères Katakana jaunes sur le carénage de la moto, il semble qu’il lui ait également donné un surnom pas si secret – “Beast ou Beasuto” si vous voulez avoir la bonne prononciation japonaise.

L’histoire d’origine de la Bête se déroule clairement au Japon, même si son homologue de Disney (et sa chanson de danse de salon si entraînante) est très présente dans nos esprits ! Même les pneus sont fabriqués par Toyo, mais le motif hexagonal à fossettes sur chaque pneu n’inspire pas trop confiance. Au lieu de cela, nous vous suggérons le Concept de pneu Hexonic de Hankook pour élever la moto encore plus haut ! Ce que je trouve le plus frappant dans ce design, c’est son unicité. Tous ses composants semblent si bien unifiés, ce qui est généralement le signe d’un design bien pensé qui promet d’offrir des performances exceptionnelles ! Un autre élément qui semble provenir du Japon est la poignée qui ressemble beaucoup à celle d’un nunchaku (vous ne pouvez pas ne pas le voir maintenant).

Cameron a laissé l’aspect pratique de la moto là où il doit être : dans votre imagination (ou son absence). Par exemple, ces repose-pieds ressemblent plus à une moto de banlieue qu’à une super moto. Mais on s’en fout ! Prétendons que ce sont des ailettes pour l’aérodynamisme et soyons heureux ! Vous pouvez croire que la moto roulera bien, du moins en ligne droite, et aller… faaaaast et vous aurez certainement l’air cool en le faisant. Il suffit de trouver une ligne droite sur une route et de s’y tenir, car je ne peux pas vraiment imaginer prendre un virage sur cette moto. Mais tout péché est pardonné quand une moto a l’air si belle…

Concepteur : Cameron Bresn