Les innovations médicales qui stimulent et transforment les soins de santé modernes : 2ème partie

À l’aube de 2021, nous avons tous commencé à nous intéresser de plus en plus à notre santé. Nous ne voulions pas commettre les mêmes erreurs que par le passé, qui ont conduit à la propagation d’un virus et à l’effondrement du monde entier ! L’industrie médicale a fait des bonds en avant dans ses innovations, pour s’assurer qu’une pandémie aussi brutale ne se reproduise pas. Les concepteurs ont imaginé de nouveaux modèles médicaux améliorés qui sauvent des vies et qui non seulement renforcent les soins médicaux, mais soulagent également la pression exercée par notre infatigable personnel médical. Qu’il s’agisse d’un stéthoscope qui détecte les premiers signes d’arthrose ou d’une ambulance qui évite le trafic avec tact, ces créations s’attaquent à toute une série de problèmes dans le domaine de la santé et de la médecine. Ils sont une bénédiction pour les soins de santé modernes et nous rappellent que nous ne pouvons plus tenir notre santé pour acquise !

dab_ecg_3

Littéralement, de la taille d’une pièce de 25 cents, l’œuvre d’Adam Miklosi Dab est un Holter ECG/EKG discret qui repose confortablement sur votre poitrine, lisant constamment les mouvements de votre cœur. Conçu pour être minimal, non invasif et simple, le Dab tente de combler le fossé entre les appareils médicaux et les wearables. Son design à la fois minuscule et élégant se fixe sur votre poitrine au moyen d’un patch en gel, tandis que les électrodes captent votre activité cardiaque. Les électrodes sèches du Dab permettent de l’utiliser et de le réutiliser, tout en mesurant en permanence l’activité cardiaque d’une personne (ce qui nécessite une recharge périodique via le concentrateur de recharge sans fil), et en conservant des journaux de relevés précis, tranquillement installé sur votre poitrine pendant que vous oubliez complètement qu’il est là !

ring1

La jambe prothétique conceptuelle vise à rendre l’équipement médical, par ailleurs rigide, plus flexible, notamment pour s’adapter parfaitement à la vie d’un enfant en pleine croissance. L’utilisateur portera la jambe et elle pourra être ajustée au fur et à mesure qu’il grandit pour s’assurer que l’ajustement est toujours optimal et confortable. “Anneau Ce résultat est obtenu grâce à un pied réglable qui assure une foulée optimale et à une partie supérieure qui peut être associée à d’autres anneaux pour s’adapter au corps de la personne au fur et à mesure de sa croissance et de son développement”, explique M. Jeremic. L’anneau est un sujet de conversation qui répond au besoin d’équipements de soins de santé plus modulaires. Les prothèses de ce type permettent de s’assurer que les personnes n’ont pas besoin d’un tout nouvel appareil à chaque fois qu’elles ont une poussée de croissance !

Cette conception ingénieuse permet de transporter en toute sécurité les aliments renversables pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Conçu par Jonas Krämer et Ayla Warncke, le Foodsling facilite le transport des aliments renversables pour tout le monde, mais il a été spécialement conçu en pensant aux personnes qui doivent vivre avec la maladie de Parkinson. En raison de la faiblesse de leur système musculo-squelettique, elles sont souvent confrontées à des problèmes de mobilité et ont besoin d’aide pour des tâches simples comme le transport de leurs bols de nourriture. Le Foodsling a été créé pour un usage individuel afin de rester léger et petit pour faciliter la tâche de l’utilisateur. Les concepteurs utilisent du silicone souple pour fabriquer le produit final, qui permettra également de transporter des récipients plus petits, le prototype ayant déjà un diamètre réglable. Le Foodsling peut être porté d’une seule main, ce qui permet à l’utilisateur de tenir une aide à la marche dans l’autre main. Les concepteurs ont effectué des tests avec des personnes souffrant de la maladie de Parkinson et, bien que le design fonctionne pour la plupart d’entre elles, l’intensité et l’expérience de la maladie sont différentes pour chaque personne. Nous devons donc nous rappeler qu’il ne s’agit pas d’une taille unique, mais qu’elle s’adaptera à tous les bols !

Les Auvis est un stéthoscope numérique structuré pour détecter les signes précoces d’arthrose. L’instrument est doté de capteurs intégrés qui captent les sons émis par les articulations, facilitant ainsi la détection de la dégénérescence du cartilage à l’intérieur de celles-ci. L’arthrose que ce stéthoscope numérique entend détecter est une affection dégénérative non inflammatoire principalement associée au vieillissement. Elle survient lorsqu’une personne vieillit et que le cartilage des articulations devient rugueux et commence à s’user. Étant donné que, selon le concepteur, “la dégénérescence du cartilage, point de départ de l’arthrose, ne peut être vue ni aux rayons X ni par TRM”, l’Auvis se présente comme un gadget médical viable. La dégénérescence du cartilage a tendance à générer des sons que les capteurs de l’Auvis peuvent capter pour permettre au médecin d’interpréter le retour d’information et de poser un diagnostic. À l’instar d’un stéthoscope ordinaire, l’Auvis comprend également un outil d’examen et un collier, à la seule différence qu’ils sont connectés sans fil et offrent une possibilité illimitée d’examiner diverses articulations du corps.

FebriSol est un autocollant conçu pour aider les patients VIH+ à prendre leurs médicaments quotidiens sans faute. L’oubli est l’une des principales raisons pour lesquelles les patients VIH+ n’adhèrent pas à leur traitement. Il est difficile de se rappeler de prendre ses médicaments tous les jours, surtout lorsqu’une maladie nécessite un traitement à vie. FebriSol, mis au point par Ricky Stoch, étudiant au Royal College of Art, est un autocollant qui se place directement sur l’emballage des médicaments antirétroviraux (ARV). L’autocollant utilise une série de 28 plaques à gratter métalliques pour aider les patients à garder une trace quotidienne de leur prise de médicaments pendant 4 semaines. Lorsque les patients prennent leurs pilules, ils grattent le revêtement métallique du jour. Cette action révèle une coche indiquant l’adhésion et fournit un renforcement positif. Le FebriSol s’adapte aussi bien aux flacons qu’aux piluliers et se présente sous la forme d’un pack de plusieurs autocollants qui peuvent être apposés sur les nouveaux flacons/emballages une fois les anciens épuisés. Outre le fait qu’il permet aux patients de ne pas oublier de prendre leurs médicaments essentiels, le FebriSol fournit même un historique des jours où vous avez potentiellement oublié de les prendre. Bien que l’autocollant ait été initialement développé pour les patients séropositifs, il peut facilement être modifié et utilisé pour traiter la tuberculose, l’hypertension, le diabète, la dépression et bien d’autres maladies chroniques qui nécessitent une médication régulière et quotidienne.

HelixHelix, une seringue pliable, a été conçue par Daniel López Velasco et Ithzel Libertad Cerón López comme une alternative écologique aux dispositifs jetables utilisés dans le secteur de la santé aujourd’hui. Une seringue conventionnelle, ces tubes en plastique avec une aiguille en acier très fine, nécessite l’utilisation de cinq matériaux différents pour sa construction, dont l’acier, le polyéthylène, le caoutchouc, la résine, la colle et le colorant thermique. Pour rendre le processus de construction moins laborieux et moins coûteux, Helix est construit à partir d’un seul matériau : FlexiOH UV, un type de silicone thermodurcissable. Pour maintenir la flexibilité des parties pliables d’Helix et la rigidité de l’aiguille, les concepteurs ont eu recours au thermodurcissement, un processus de durcissement induit par la température. Inspirée de la capacité à comprimer beaucoup de volume et d’espace grâce à l’origami, la structure cristalline en silicone d’Helix est capable de transporter des liquides pour les vaccins et d’être vidée une fois repliée. Les médicaments peuvent être versés dans Helix par une entrée de chargement sous vide située au-dessus du piston rigide de l’aiguille. Ensuite, lorsqu’il est prêt à être utilisé, le piston rigide s’enfonce et comprime le piston pliable, administrant ainsi le médicament au patient avec succès et en toute sécurité à travers l’aiguille en silicone rigide.

À cet âge, en général, un patient TYA est en train de déménager pour aller à l’école, d’avoir son propre espace, d’expérimenter des options de carrière, et plus encore, mais tout s’arrête net lorsque sa vie tourne soudainement autour des rendez-vous médicaux. La surveillance et les contrôles constants donnent à n’importe qui l’impression de ne pas avoir le contrôle de sa vie, surtout avec une maladie comme le cancer. Pengu – une bouteille d’eau et un porte-pilule hybrides – est un petit produit qui peut avoir un grand impact en leur redonnant un peu de contrôle. Il permet de faciliter en douceur deux choses essentielles pour le patient : prendre ses médicaments à temps et s’hydrater suffisamment. Ces deux tâches sont des choses que les meilleurs d’entre nous oublient tout le temps, mais c’est quelque chose de vital pour le rétablissement d’un patient et qui ne peut donc pas être manqué. Avec Pengu, l’utilisateur n’aura pas à se sentir conscient d’avoir un grand pilulier et les médicaments seront plus faciles d’accès que s’ils étaient dans leur sac. Lorsque l’utilisateur commence à rationaliser ses besoins de base en prenant ses médicaments et en buvant de l’eau, il commence à reprendre confiance dans sa capacité à quitter la maison et à se réadapter à la vie en dehors du cancer. De plus, le Pengu est élégant, minimal et stylé, ce qui élimine le sentiment de “les gens me regardent quand je prends mes pilules”.

L’Institut de technologie de Californie travaille sur une peau électronique, un autocollant rempli de capteursqui peut transformer la sueur humaine en énergie suffisante pour alimenter des appareils de base tels que des capteurs de fréquence cardiaque, des glucomètres ou même une radio Bluetooth à faible consommation d’énergie. Ces autocollants fonctionnent en récoltant le “lactate” de la sueur que nous produisons. Le lactate est absorbé par les piles à combustible de la peau électronique – qui sont faites de nanotubes de carbone hébergeant un catalyseur en platine/cobalt et une enzyme qui utilise l’oxygène de l’air pour décomposer le lactate en eau et en une substance appelée pyruvate. Selon les chercheurs de CalTech, ces autocollants peuvent générer un flux continu d’énergie (jusqu’à “plusieurs milliwatts par centimètre carré”), ce qui est suffisant pour compenser le besoin d’une batterie, que la technologie espère remplacer à terme.

Comment une ambulance peut-elle atteindre une victime d’un accident de la route ou d’une autoroute lorsque plus d’une dizaine de voitures sont bloquées dans un embouteillage entre l’ambulance et le lieu de l’accident ? Jusqu’à présent, la seule solution était de rouler sur la voie opposée, en se faufilant dans la circulation en sens inverse pour atteindre la victime. Un groupe de designers coréens a créé l’AMB médianune ambulance spéciale qui peut atteindre directement le lieu de l’accident sans être affectée par la congestion du trafic créée par l’accident. L’AMB médian est installé sur la ligne de démarcation de la route et se déplace sur l’autoroute presque comme un monorail. Il est équipé de portes coulissantes des deux côtés, de sièges pour un conducteur et un assistant, et d’un espace pour une civière contenant la victime. L’AMB médian se déplace le long de la chaussée, jusqu’à l’endroit où se trouve la victime, la prend en charge et l’amène à une ambulance appropriée qui peut l’emmener à l’hôpital le plus proche.

Il y a un siècle, personne n’aurait imaginé les progrès de la science médicale que nous avons réalisés. En poussant l’évolution des opérations médicales un peu plus loin, les ingénieurs du MIT ont conçu un système d’ambulance. patch médical inspiré de l’origami qui peut s’enrouler autour de vos organes internes avec la plus grande facilité. Cette conception le rend très utile en cas de blessures internes ou de parties sensibles des organes internes – voies respiratoires, intestins ou espaces difficiles à atteindre. D’un point de vue esthétique, le design ressemble à une feuille de papier pliable ; ce patch entre en contact avec les tissus et les organes. Ensuite, il se transforme en un gel épais qui reste fermement sur la zone blessée jusqu’à sa guérison. Le patch est composé de trois couches : la couche supérieure est un film élastomère constitué de polymères zwitterioniques qui forment une barrière cutanée à base d’eau. La couche intermédiaire est un hydrogel bio-adhésif contenant des esters de NHS qui forment une liaison solide avec la surface des tissus. La couche inférieure est constituée d’huile de silicone pour éviter qu’elle n’adhère à la surface du corps avant d’atteindre la cible visée.