Le yoga peut-il aider la dépression ?

La mauvaise humeur et la dépression touchent plus de personnes que nous ne le pensons. Les chiffres à eux seuls nous aident à mieux comprendre ce phénomène : d’après Samaritans.org, “Les taux de suicide ont augmenté en Angleterre et au Pays de Galles en 2019 à 5,691 (321 de plus par rapport à l’année précédente). Les taux pour les femmes de moins de 25 ans ont augmenté de 93,8% depuis 2012 pour atteindre le niveau le plus élevé en 2019.”
C’est avec ces chiffres à l’esprit que nous examinons comment la pandémie a affecté notre santé mentale et comment nous envisageons la pleine conscience et le bien-être d’une manière différente maintenant que beaucoup d’entre nous sont isolés à l’intérieur depuis plus d’un an maintenant.
J’ai eu envie de suivre une formation de professeur de yoga après avoir constaté à quel point le yoga avait contribué à améliorer ma santé mentale et mon bien-être. Beaucoup d’entre nous savent que c’est vrai, mais dans quelle mesure pouvons-nous articuler la science derrière pourquoi et comment le yoga peut aider la dépression ?

Il est important de mentionner ici que je ne suis en aucun cas un professionnel de la santé. Cet article de blog est un résumé d’un travail de recherche approfondi que j’ai réalisé pour ma formation de professeur de yoga de 500 heures sur la façon dont le yoga peut aider la dépression. En tant que tel, il contient des références et des liens vers des études scientifiques et des organismes médicaux, qui sont des experts dans ce domaine, si vous souhaitez en savoir plus.

Qu’est-ce que la dépression ?

Avant de comprendre comment le yoga peut aider la dépression, nous devons comprendre ce qu’est réellement la dépression. C’est un sujet un peu nébuleux car techniquement, le monde médical ne sait pas… exactement On ne sait pas encore exactement ce que c’est, à part les régions du cerveau et les substances neurochimiques impliquées. Elle est plutôt définie par un ensemble de symptômes qui peuvent aller de légers à chroniques et récurrents à constants.

Dans le cadre de cet article, je vais me concentrer sur les formes légères et souvent plus récurrentes de la dépression, dont les principaux symptômes sont les suivants :

  • Sensation de léthargie
  • J’ai du mal à trouver de la joie dans quoi que ce soit
  • Éviter les situations sociales
  • Ne pas bien manger ou ne pas prendre soin de soi
  • Difficulté à se concentrer ou à aller au travail
  • Manque de but dans la vie
  • Sentiment d’anxiété
  • Sautes d’humeur incontrôlables

Des recherches ont suggéré que chez certaines personnes, le fait d’avoir trop peu de neurotransmetteurs qui envoient des signaux dans le cerveau pourrait contribuer à la dépression. Les trois neurotransmetteurs impliqués dans la dépression sont :

  • La sérotonine, qui améliore la volonté, la motivation et l’humeur.
  • La norépinéphrine, qui améliore la réflexion, la concentration et la gestion du stress (c’est aussi une hormone liée à la régulation de notre réaction de ” combat ou de fuite “).
  • La dopamine, qui augmente le plaisir et est nécessaire pour changer les mauvaises habitudes.

Même avec l’aide de médicaments qui peuvent aider à équilibrer ces neurotransmetteurs spécifiques dans le cerveau, la dépression est une maladie très complexe à traiter. Ce qui s’avère être un traitement efficace pour une personne souffrant de dépression peut ne pas fonctionner pour une autre. Un traitement qui a bien fonctionné pour une personne dans le passé peut devenir moins efficace avec le temps, voire cesser complètement de fonctionner. C’est pourquoi de nombreuses personnes se tournent vers les traitements naturels de la dépression et des troubles de l’humeur. dont le yoga.

Traversin en sarrasin Ikat de Yogamatters

Traversin en sarrasin Ikat de Yogamatters

Comment le yoga peut-il aider la dépression en augmentant ces substances chimiques dans le cerveau ?

Pour commencer, la pratique des asanas est une forme d’exercice et de mouvement physique, qui est l’une des façons les plus simples de stimuler ces substances neurochimiques. Le recommande que tout type d’exercice régulier est utile pour traiter les personnes souffrant de dépression légère à modérée. Non seulement l’exercice libère des endorphines positives qui améliorent l’humeur, mais il augmente également l’énergie, améliore le sommeil, renforce la confiance et réduit les hormones de stress. Selon l’OMS, il suffit de 30 minutes d’exercice trois à cinq jours par semaine pour constater des améliorations.

Cela permet d’expliquer comment l’exercice peut être un excellent outil pour lutter contre la dépression, mais le yoga peut-il aider spécifiquement la dépression ? Le yoga est bien plus qu’une simple pratique physique Il implique également le travail sur la respiration, la méditation, les étirements, les chants, la définition d’intentions, la gratitude et bien d’autres choses encore.

Biofeedback et tonus vagal

C’est ici qu’intervient la connexion corps-esprit du biofeedback. La boucle du biofeedback est le cerveau qui modifie son activité en fonction de ce que fait le corps. Nous pouvons littéralement envoyer des signaux au cerveau pour modifier nos niveaux de stress, notre humeur et nos pensées.

Le yoga influence le biofeedback principalement en stimulant et en améliorant le tonus du nerf vague. Le nerf vague est le plus long nerf du corps. Il prend naissance dans le cerveau, descend le long du cou et passe ensuite autour du système digestif, du foie, de la rate, du pancréas, du cœur et des poumons. La stimulation du tonus vagal est essentielle pour activer le système nerveux parasympathique ou le mode “repos et digestion”.

Selon l’International Alliance of Healthcare Educators (IAHE), le tonus vagal est mesuré en suivant votre rythme cardiaque et votre rythme respiratoire. Votre rythme cardiaque s’accélère un peu lorsque vous inspirez et ralentit un peu lorsque vous expirez. Plus la différence entre votre fréquence cardiaque à l’inspiration et à l’expiration est importante, plus votre tonus vagal est élevé.

Un tonus vagal plus élevé signifie que votre corps peut se détendre plus rapidement après un stress. Il est également associé à une meilleure humeur, à moins d’anxiété et à une plus grande résistance au stress, ainsi qu’à de nombreuses améliorations des systèmes corporels.

L’étude identifie spécifiquement les pratiques yogiques suivantes pour améliorer le tonus vagal :

  • Respiration lente, rythmique et diaphragmatique.
  • Fredonner ou répéter le son “OM”.
  • Méditation, en particulier la méditation de la bonté aimante qui favorise les sentiments de bonne volonté envers soi-même et les autres.

La pleine conscience

Enfin, le NHS recommande de développer une pratique de la pleine conscience pour aider à traiter la dépression, affirmant que lorsque nous devenons plus conscients du moment présent, nous pouvons mieux apprécier le monde qui nous entoure :

“La méditation de pleine conscience consiste à s’asseoir en silence et à prêter attention aux pensées, aux sons, aux sensations de la respiration ou à certaines parties du corps, en ramenant son attention dès que l’esprit commence à vagabonder. Le yoga peut également aider à développer la conscience de sa respiration.”

À partir de la définition ci-dessus, il est facile de voir comment les philosophies yogiques et les pratiques anciennes de méditation ou de “calme de l’esprit” répondent toutes aux critères de la pleine conscience moderne. Patañjali définit même le yoga comme “chitta vritti nirodhah”, traduit par Sri Swami Satchidananda par “calmer les fluctuations de l’esprit”.

Des accessoires parfaits pour la méditation qui aide à traiter l’anxiété et le stress.

Trouvez du temps pour donner à votre système nerveux un repos bien mérité. Les accessoires sont un excellent moyen d’aider le corps et l’esprit à ralentir afin de traiter l’anxiété liée au stress. Essayez notre traversins les plus vendus pour donner à votre corps le coup de pouce dont il a besoin.

how-yoga-can-help-depression-low-mood Traversin de sarrasin Ikat de Yogamatters

Traversin en sarrasin Ikat de Yogamatters

Sarah est consultante en marketing et professeur de yoga. Elle utilise le yoga comme outil d’auto-guérison et de bien-être général depuis de nombreuses années et a décidé de suivre une formation de professeur de yoga après avoir été inspirée par l’aide qu’il lui a apportée. En dehors du yoga, Sarah aime voyager et passer du temps avec sa famille et ses chats.