La Banque du Japon se prépare au yen numérique

Akihabara News (Tokyo) – Le plus grand de tous les acteurs possibles dans ce pays, la Banque du Japon, se prépare à une crypto-monnaie nationale, un Yen numérique.

“Du point de vue de la garantie de la stabilité et de l’efficacité de l’ensemble des systèmes de paiement et de règlement, a déclaré le gouverneur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda, il est important de se préparer minutieusement pour répondre de manière appropriée aux changements de circonstances.”

Une équipe d’experts nommée par Kuroda achèvera la phase initiale des “tests de fonctionnement de base” d’ici la fin avril. Pour l’instant, aucun engagement n’a été pris quant à une date de lancement.

Par le passé, la Banque du Japon, sous la direction de Kuroda, a exprimé sa prudence quant à l’émission d’un yen numérique. Par exemple, le gouverneur adjoint de la Banque du Japon, Masayoshi Amamiya, a averti, pas plus tard qu’en juillet 2019, que “si les monnaies numériques de la banque centrale remplacent les dépôts privés, cela pourrait éroder les canaux de crédit des banques commerciales et avoir un impact négatif sur l’économie.”

Cependant, un nouveau sentiment d’urgence semble s’installer pour aller de l’avant, en partie parce que la Chine voisine s’oriente agressivement vers l’émission d’un Yuan numérique, et Tokyo s’est inquiété de prendre trop de retard sur son grand rival.

L’initiative s’inscrit également dans le cadre des priorités de l’administration de Yoshihide Suga visant à stimuler la numérisation des entreprises et des services gouvernementaux, ainsi que l’évolution vers une société “sans argent liquide”.