Pourquoi cette invitation à un webinaire fonctionne

L’une des campagnes réelles que j’ai incluses dans ma présentation de la semaine dernière – A Crash Course in B2B Email Creative – au SiriusDecisions Summit à Austin, était cette invitation à un webinaire de Marin Software. J’ai souvent écrit sur l’état lamentable de la création B2B, il est donc bon de voir au moins une entreprise B2B réussir.

Voici ce qui, à mon avis, rend cette campagne efficace :

* L’offre est en évidence. Je sais immédiatement, d’un coup d’œil, sans avoir à faire défiler l’écran, que je suis invité à un webinaire en direct.

* Le corps du texte s’ouvre sur une déclaration de fait : ” La solution de publicité numérique d’Amazon, qui connaît une croissance rapide, attire chaque jour plus d’annonceurs numériques “, mais c’est une brève ouverture, et à partir de là, le texte saute directement aux informations sur l’offre et aux raisons pour lesquelles le lecteur devrait y assister. Trop souvent, les e-mails B2B s’ouvrent sur un long exposé sur l’état des affaires et les tendances du secteur (exemple classique : “En tant que spécialiste du marketing, vous savez que…”).

* L’e-mail offre des avantages clairs, spécifiques et concrets (les 4 points) – ce que le lecteur apprendra, gagnera, découvrira en participant au webinaire. Notez que tout cela n’a rien à voir avec les raisons pour lesquelles vous voudriez faire des affaires avec Marin. L’un des principes clés de la création d’e-mails B2B ? Vendre l’offre, pas le produit.

Invitation au webinaire de Marin Software

* En rupture avec les pratiques habituelles, Marin précise qu’aucun enregistrement de l’événement ne sera disponible. Personnellement, j’adore cela. Trop de sociétés technologiques font le contraire, c’est-à-dire qu’elles disent au lecteur que s’il ne peut pas assister à l’événement en direct, un enregistrement lui sera envoyé. Non seulement cela dévalorise l’événement en direct, mais c’est aussi la garantie d’une baisse de la participation. Pourquoi prendrais-je la peine de venir ?

* Les photos des intervenants rendent l’événement plus “réel”.

* Copie de bouton créative : “J’en suis.” Il n’y a pas de règle en marketing selon laquelle le bouton CTA d’une invitation à un webinaire doit dire “Inscrivez-vous maintenant”. Mélangez-les ! (Mais n’utilisez jamais “Soumettre”).

En résumé, il s’agit d’une invitation convaincante où pratiquement chaque mot du texte incite à l’action et vend la valeur de l’événement. Voici ce qui pourrait rendre cet e-mail encore meilleur :

* Ajoutez un bouton CTA dans l’en-tête. Bien sûr, il y a un lien texte dans le premier paragraphe, mais il n’est pas immédiatement et intuitivement évident. Certains lecteurs pourraient être obligés de faire défiler le texte jusqu’au bouton CTA à la fin.

* Évitez la première personne et le langage passif. “Nous présentons un webinaire en direct” serait plus efficace que : “Rejoignez-nous à un webinaire exclusif en direct …”. Vous pouvez ensuite créer un lien hypertexte vers un appel à l’action (“Rejoignez-nous”) au lieu du titre du webinaire.

* Eliminez la salutation (“Bonjour, Howard”) et “Merci, l’équipe de Marin Software” à la fin. Il ne s’agit pas d’une note personnelle ni même d’un message de vente. Nous ne trompons personne. Les salutations peuvent donner l’impression d’une “personnalisation”, mais ici, elles ne font qu’occuper un espace précieux, forçant le texte de vente plus important à descendre dans la page.

Pour une vision plus détaillée de ce qui fait une bonne invitation à un webinaire, téléchargez notre livre blanc : “Les 10 meilleurs conseils pour réussir une invitation à un webinaire.”