Les filles du drone rêvent de ciel

Akihabara News (Tokyo) – L’équipe féminine de “Drone Jo-Plus”, ou Drone Girls, de Kanatta Co. promeut l’attrait des drones en proposant des événements éducatifs pour les parents et les enfants.

Kanatta Co. vise à réaliser les objectifs de développement durable (SDG) adoptés par tous les pays affiliés aux Nations Unies. L’objectif numéro cinq des SDG vise à atteindre “l’égalité des sexes et l’autonomisation de toutes les femmes et les filles”. L’entreprise fournit ainsi un “mécanisme” et une “communauté” permettant aux femmes de prospérer, de s’exprimer et de fonctionner au sein de la population active.

Drone Jo-Plus contribue à l’essor des nouvelles technologies et, ce faisant, tente d’accroître les possibilités professionnelles des femmes. Le groupe s’efforce de diffuser l’attrait des drones en proposant “un apprentissage de la programmation pour les établissements d’enseignement” et “des événements dans des installations commerciales dont les parents et les enfants peuvent profiter”.

Un événement récent a été une étude, une expérience et une séance de photos de drones à l’université des femmes de Mukogawa dans la préfecture de Hyogo. Aucun des étudiants participants n’avait jamais piloté de drone auparavant, alors Drone Jo-Plus leur a fait découvrir quelque chose de nouveau.

Les jeunes femmes ont été autorisées à poser leurs mains sur un drone pour la première fois, et on leur a enseigné leurs méthodes opérationnelles. Des drones de divertissement, de l’industrie et des loisirs ont été présentés. Cette session d’étude a également permis aux élèves d’émettre des hypothèses sur les utilisations futures des machines volantes.

Les élèves ont ensuite piloté les drones et ont été encouragés à prendre des photos aériennes et à réaliser des vidéos. Un étudiant a réalisé une vidéo promotionnelle du campus universitaire en utilisant des images enregistrées pendant la session de pilotage.

Drone Jo-Plus organise régulièrement des sessions d’enseignement dans les régions du Kanto et du Kansai. Ces sessions sont ouvertes aux débutants et aux pilotes de drone qui souhaitent améliorer leur compréhension et leur niveau de compétence.

Cette organisation dirigée par des femmes suit également l’évolution constante des lois japonaises sur les drones et propose des services de location que les gens peuvent utiliser avant de faire leurs propres achats.