Autobus autonomes pour l’aéroport de Haneda

Akihabara News (Tokyo) – All Nippon Airways (ANA) s’est déclarée “la première compagnie aérienne du Japon à utiliser un véhicule autonome pour transporter les employés de l’aéroport” après avoir effectué des tests à l’aéroport de Tokyo Haneda.

La technologie du bus autonome a été développée par la société chinoise BYD, et le véhicule peut transporter jusqu’à 57 personnes. Actuellement, il peut fonctionner au niveau 3 de conduite autonome, ce qui signifie qu’il peut effectuer des tâches de conduite de manière autonome, mais qu’il a toujours besoin d’une intervention humaine dans certaines situations.

Masaki Yokai, vice-président principal de l’ANA, a déclaré : “À l’ANA, nous cherchons constamment des moyens d’exploiter les dernières technologies pour améliorer les opérations et l’efficacité. En plus de marquer une avancée significative pour les aéroports, les bus entièrement électriques et autonomes permettront de réduire les émissions et l’empreinte carbone des aéroports. Nous avons bon espoir que ces essais nous donneront les informations nécessaires pour continuer à améliorer ces technologies et permettront à l’ANA de conserver son leadership en matière d’innovation autonome”.

L’ANA promeut actuellement la vision d’un aéroport “Simple & Smart” du futur, réalisé grâce à l’application généralisée d’une technologie autonome durable. Elle vise à utiliser la technologie des bus autonomes avec les passagers d’ici la fin de cette année, et à la déployer complètement d’ici 2025.

SoftBank Boldly et Advanced Smart Mobility sont également partenaires du projet.