MakerBot passe à la numérisation 3D avec le numériseur 3D de bureau

MakerBot est de plus en plus connu pour la fabrication d’imprimantes 3D abordables. L’impression d’un objet en 3D est ainsi devenue une tâche assez facile. Ce qui reste difficile, c’est de créer le design 3D à partir duquel le MakerBot doit imprimer.

Pour résoudre ce problème, MakerBot travaille actuellement sur le scanner 3D Digitizer Desktop. Cet appareil est utilisé pour numériser un objet 3D, le transformer en un fichier de dessin 3D qui peut ensuite être envoyé à l’imprimante MakerBot et être imprimé, c’est-à-dire un service complet de réplicateurs.

Lorsque le scanner 3D sera disponible, il aidera ceux qui ont peu ou pas d’expérience à utiliser le réplicateur 3D. Par exemple, on peut scanner une partie d’une voie de train jouet pour enfants et imprimer des pièces de rechange pour agrandir la voie. Bien sûr, les objets complexes tels que les appareils électroniques ne sont pas encore imprimables, mais avec le temps, nous nous rapprocherons de la possibilité d’imprimer un grand nombre des objets que nous utilisons régulièrement.

Le prix ou la date de sortie n’ont pas encore été communiqués, mais nous espérons en savoir plus sur le scanner 3D dans les prochains mois. Une chose à mentionner est que les scanners 3D ne sont pas nouveaux… mais là où MakerBot diffère, c’est au niveau des prix. L’entreprise vise à rendre disponible à domicile une technologie haut de gamme conçue pour les entreprises.

Source