Peut on acheter un pistolet taser en France ?

Qu’est c’est ce qu’un Taser ?

Le taser est une arme à impulsion électrique incapacitante. Le nom vient de la marque” “Taser” pour “Thomas A. Swift’s Electrical Rifle”. On parle généralement de Taser pour évoquer en réalité un pistolet Taser.

Le taser envoie une décharge électrique à distance grâce à 2 connecteurs électriques qui restent accrochés à l’arme. La décharge de plusieurs dizaines de milliers de volts paralyse la cible pour un moment.

Il s’agit d’une arme qui fait polémique et s’apparente par l’ONU à une forme de torture pouvant engendrer des séquelles graves, voir la mort.

La législation sur les pistolets taser en France

En France elle est considérée comme une arme de catégorie B.

  • Catégorie A1 : les armes à feu
  • Catégorie A2 : les armes relevant des matériels de guerre
  • Catégorie B : armes soumises à autorisation pour l’acquisition et la détention
  • Catégorie C : armes soumises à déclaration pour l’acquisition et la détention
  • Catégorie D : armes soumises à enregistrement et armes dont l’acquisition et la détention sont libres.

La police nationale et la gendarmerie en possèdent depuis 2004 (taser X-26), mais pas la police municipale ne peut plus en utiliser depuis 2009 sauf sur demande spécifique pour certaines communes.

Son utilisation au sein même de la police est “Fortement déconseillée”, car elle peut être hautement dangereuse, notamment pour les personnes fragiles (problème cardiaque, femme enceinte…)

Son utilisation et son acquisition n’est donc absolument pas autorisée pour les particuliers. Malgré cette interdiction certains sites vendent ce type de produit sous couvert d’une intention d’export. Sous-entendant que la responsabilité incombe à l’acheteur et non au vendeur.

Le pistolet taser est à distinguer du Taser Shocker qui n’est pas soumis à la même législation

Comment fonctionne le Taser

Comme nous l’avons vu, le Taser envoie une décharge électrique très forte dans les muscles. Le signal électrique remonte au cerveau par la moelle épinière. Celui-ci étant en incapacité d’interpréter un tel signal ne saura pas quel signal envoyer aux muscles du corps.

Le corps se paralyse alors à cause d’une contraction involontaire des muscs pouvant durer plus ou moins longtemps selon le sujet et l’arme en question.

Le taser doit être calibré sur une intensité faible pour ne pas impacter le cœur et générer un arrêt cardiaque. Cette arme n’a donc pas pour vocation d’être létale.

Toutefois non seulement certaines personnes sont plus exposées que d’autres (fragilité cardiaque notamment), mais en plus la contraction des muscles entrainant une chute soudaine, il n’est pas rare que le taser génère des blessures indirectement. De plus si la durée de l’électrocution est trop longue les dangers directs sont bien là.