Accueil » News » Apple veut-il des droits exclusifs sur tous les fruits du monde?

Apple veut-il des droits exclusifs sur tous les fruits du monde?

  • par

Comme ailleurs dans l’informatique, nous sommes habitués à l’abus pur et simple des brevets, revendiquant l’exclusivité, par exemple, sur la rotation des photos, les achats en un clic ou la téléconsultation médicale. Apple a fait un autre pas en avant absurde en attaquant Prepear, une application pour organiser des recettes et des listes d’épicerie, qui a eu la malchance de choisir une poire comme logo. La toute-puissante Apple ne pouvait pas supporter qu’une petite start-up alimentaire ait eu l’idée d’utiliser un fruit dans son identité visuelle.

Certes, lorsque vous voyez un fruit stylisé, vous pensez immédiatement au logo Apple. Mais est-ce une raison pour interdire à d’autres entreprises d’utiliser une image aussi commune que celle d’un fruit? Apple souligne que le logo « donne une impression commerciale similaire » et que la feuille de poirier est à droite, tout comme la feuille de sa pomme. Sans aucun doute. Cela dit, il y avait une chance sur deux. Et la feuille est tournée vers le bas, pas vers le haut. Et la poire n’est pas fêlée: elle est transparente, elle est verte, très loin du logo Apple. Bref, pas assez pour préparer une poire.

« Des dizaines » d’autres victimes

«C’est un coup dur pour nous, cette bataille va nous coûter des dizaines de milliers de dollars, (mais) je ressens une obligation morale de résister au comportement agressif d’Apple: nous nous défendons non seulement pour garder notre logo, mais pour garder un Message aux géants de la haute technologie et leur montrer que la tyrannisation des petites entreprises a des conséquences », explique Natalie Monson, cofondatrice de Prepear, dans un appel à l’aide largement diffusé sur les réseaux sociaux. a lancé une pétition et plus de 63 000 signatures ont déjà été collectées. L’approche est courageuse: même si le responsable de Prepear s’assure qu’il «n’essaye pas d’empêcher quiconque d’acheter des produits Apple», Apple pourrait riposter en tuer ou endommager son application dans l’AppStore sans même avoir à se justifier.

Apple n’en est pas à son premier essai. La société californienne a déjà attaqué les logos de pommes rouges à feuille verte du parti politique norvégien du Progrès et celui de la piste cyclable allemande «Apfelroute» et a envoyé ses avocats attaquer le dangereux office de tourisme de Rhein-Voreifel afin de nécessitent l’élimination de la feuille verte. Après d’âpres négociations et l’ajout de restrictions strictes sur l’utilisation du logo, la piste cyclable a pu le conserver. «Apple a fait cela à des dizaines d’autres petites entreprises qui utilisaient des fruits comme logo, et beaucoup ont choisi de renoncer à leur image ou de faire faillite», a déclaré Natalie Monson.

En 2019, l’Office européen des brevets a d’abord conclu un accord avec Apple, qui s’opposait au logo de la société Pear – un autre pair – avant de changer d’avis. « Le simple fait qu’il y ait un mot générique – fruit qui, par définition, inclut les deux objets – pomme et poire n’est ni pertinent ni suffisant pour créer une similitude conceptuelle entre les deux marques », a déclaré l’organisme européen. En plus de la bataille juridique, un message clair reste pour les consommateurs: Apple pense qu’ils sont trop stupides pour faire la distinction entre une piste cyclable et un iPhone.