Accueil » News » Ax-les-Thermes. Il prépare Roland-Garros en Ariège

Ax-les-Thermes. Il prépare Roland-Garros en Ariège

  • par

le nécessaire
Hugo Gaston, 20 ans, est sans doute l’un des espoirs masculins les plus sûrs du tennis français. Pour préparer au mieux le prochain Roland-Garros, le jeune toulousain passe quatre jours d’entraînement dans l’Ariège entre tennis, via ferrata, VTT ou randonnée.

Au pied des Pyrénées, la chaleur est moins extrême que dans la région toulousaine. Mais si Hugo Gaston (né à Fonsorbes et licencié au TC Blagnac) a choisi les terrains durs d’Ax-les-Thermes pour préparer le prochain Roland-Garros (il y concourra dans les pires qualifications et espérant une invitation à revenant directement dans le grand tableau), c’est aussi profiter des paysages accidentés de l’Ariège. «C’est un terrain de jeu fantastique», sourit Marc Barbier, son entraîneur, qui s’est entraîné en Ariège (1) avec ses joueurs de la Haute-Garonne (il était conseiller technique sportif avant de devenir entraîneur fédéral). Hugo est très occupé depuis dimanche. Tous les matins, de 9h à midi, il transpire sur le terrain mis à sa disposition par le club Axean. Hier, après un peu de repos, il avait même droit à une double dose en milieu d’après-midi. Max Barbier et Kévin Blandy, son préparateur physique, ne l’épargnent pas. Avec son sparring partner, le Narbonnais Axel Garcian, Hugo multiplie les exercices et ne ménage pas. La technologie mais aussi le physique. Hugo n’a que l’embarras du choix pour se procurer le « box »: après la via ferrata de Vicdessos, la balade à Orlu, il clôture les festivités sur le plateau de Beille mercredi par une sortie VTT. Sans oublier le confort des Bains du Couloubret. Pas le temps de s’ennuyer avant de prendre un avion tôt jeudi matin pour l’Italie et de disputer trois tournois (Challengers). Désarmé de gentillesse, Hugo est heureux d’être en Ariège. « Nous avons de bonnes conditions, c’est super. » A la 223e place du dernier classement ATP (donc avant incarcération), Hugo, désormais professionnel à temps plein avec sa propre structure, souhaite reprendre sa carrière là où il l’avait laissée: en pleine ascension. Ignoré par Laurent Darcos (président du comité de Haute-Garonne et vice-président de la compétition de tennis Occitanie), Hugo est l’une des attentes les plus sûres du tennis français. « Nous avons rapidement reconnu ses qualités. Il a presque toutes les compétences techniques. » Marc Barbier a accompagné Hugo de 8 à 12 ans avant de le récupérer à son retour à Toulouse il y a trois ans. Il est toujours aussi séduit par son potentiel. « Dès le début, il était très facile à jouer. Jouer au tennis est facile pour lui. Il avait aussi une très bonne vision du jeu. Il a aussi ce côté joueur. Le tennis est toujours un jeu. » nous devons être prudents. le jeu doit servir l’efficacité. Il doit s’améliorer dans ce domaine. Hugo est quelqu’un qui ne joue pas comme les autres. Le spécialiste de l’argile Hugo Gaston est un type «douloureux». «Dès qu’ils le voient, certains de ses adversaires se tournent les visages. De petite taille, Hugo ne lâchera pas Comme cette semaine sur terre battue en Ariège La foudre résonne sur les hauteurs La foudre est là où Hugo Gaston veut le renverser.

(1) Hugo Gaston et son staff ont organisé le camp en Ariège cette semaine en collaboration avec le comité de tennis Ariège et le club de tennis d’Ax-les-Thermes.

Le tournoi Future à Ax-les-Thermes est « à la limite »

Avec 4 courts extérieurs et 2 courts couverts en terre battue, Ax-les-Thermes possède sans aucun doute l’un des plus beaux complexes d’Occitanie. Par ailleurs, la maire, Dominique Fourcade, s’est déjà positionnée pour accueillir la préparation de certains athlètes pour les JO de Paris en 2024. Depuis des années, Christophe Jacquart, président du comité de tennis de l’Ariège, rêve d’organiser un tournoi Future (3e niveau mondial) sur le complexe axéen. La chance d’affronter les meilleurs jeunes Français, Andorran ou Espagnols contre les meilleurs au niveau international. Un tournoi organisé en collaboration avec Andorre. Cependant, des changements politiques du côté d’Andorre (le président de la fédération andorane de tennis a quitté son poste) pourraient faire échouer ce grand projet. « Pourtant, nous avions beaucoup investi avec Diego Ocampos en Andorre, regrette Christophe Jacquart. Oui, le tournoi a échoué. »

N ° 2 mondial chez les juniors

En 2017, Hugo Gaston a remporté le tournoi junior Orange Bowl. L’année suivante, il remporte le double masculin à l’Open d’Australie avec Clément Tabur. Il a également gagné en simple aux tournois de Traralgon et Repentigny. Aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires en octobre, où il était le porte-drapeau de la délégation française, il a remporté à la fois le titre en simple et deux médailles de bronze en double garçons avec Clément Tabur et en double mixte avec Clara Burel5. Il a été champion du monde junior n ° 2 en octobre 2018. Hugo Gaston est depuis devenu professionnel et fait progressivement son chemin.