Accueil » News » Accusé de piratage d’ordinateurs de …

Accusé de piratage d’ordinateurs de …

  • par

Le vigneron valaisan Dominique Giroud et trois co-suspects sont renvoyés devant le tribunal de police de Genève dans l’affaire du piratage de deux journalistes, rapporte Le Matin Dimanche. L’acte d’accusation a été déposé le 10 juillet. Il y a deux ans, la procédure a été renvoyée au ministère public, après que 6200 écoutes téléphoniques aient été incluses dans le dossier.

Dominique Giroud est accusé, sur les conseils et par l’intervention d’un enquêteur privé et d’un ancien agent des renseignements confédérés, d’avoir ordonné à un pirate informatique professionnel de détruire les ordinateurs de deux journalistes de la RTS et du Temps qui avaient des informations sur lui. . Selon le procureur Stéphane Grodecki, qui a repris l’affaire, Dominique Giroud a versé à l’informaticien une avance de 10 000 francs en espèces. Les suspects contestent les faits et plaident pour l’acquittement.

Giroud nie en bloc

Marc Comina, porte-parole du vigneron, a été contacté par Le Matin Dimanche et a renvoyé le journaliste aux Observateurs.ch, qui a publié ce week-end une chronique lui rappelant sa ligne de défense. Bref, ces 10 000 francs n’auraient été utilisés que pour l’achat de matériel informatique sécurisé. Et Dominique Giroud elle-même a été victime de manipulations visant à amener le journaliste de la RTS à obtenir des informations confidentielles sur ses affaires.

Interrogé par « Le Nouvelliste », Marc Comina n’a fait aucun commentaire supplémentaire.

La date du procès n’a pas encore été déterminée.