Accueil » News » Chez Fleurines, vous apprenez la robotique tout en vous amusant

Chez Fleurines, vous apprenez la robotique tout en vous amusant

  • par



Pascal Tomzynski a fondé un centre d'apprentissage en robotique et en codage de 6 ans à l'âge adulte.


© LP / Hervé Sénamaud
Pascal Tomzynski a fondé un centre d’apprentissage en robotique et en codage de 6 ans à l’âge adulte.

Lorsque vous ouvrez la porte d’e-Alcosig à Fleurines, vous n’avez pas l’impression d’entrer dans un centre d’apprentissage en robotique, codage et programmation. Bien sûr, il y a des écrans, mais ce n’est pas ce matériel informatique qui est évident. Ce sont plutôt les énormes feuilles de travail, avec des couleurs, des robots, des drones et des legos qui accueillent le visiteur.

Ouvert juste après l’accouchement, le lieu s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes et a été conçu par Pascal Tomzynski, véritable Geo Trouvetou numérique, qui a mûri ce projet au cours de sa riche carrière professionnelle.



LP / H.S.


© Offert par Le Parisien
LP / H.S.

«Je suis ingénieur en informatique de formation, j’ai enseigné à l’université mais aussi à la Sorbonne», précise le propriétaire. Je suis ensuite devenu Responsable Informatique du Groupe Hospitalier Public du Sud Oise (GHPSO), mais j’ai manqué l’enseignement. Et j’avais toujours le rêve de créer mon entreprise. « 

Deux sentiments assez puissants pour déchaîner un déclic fin 2018, lorsque Pascal prend un congé sans solde pour affiner son dossier de centre d’apprentissage, qui prendra forme un an et demi plus tard.

Fabrication de robots à partir de 10 ans

«Mon activité est scindée en deux secteurs différents, ciblant les particuliers et les professionnels», explique le responsable d’e-Alcosig. Mais ce sont surtout les ateliers pour les particuliers qui constituent l’essentiel de mon travail. « 

Les participants à ces ateliers, accessibles à partir de 13 € de l’heure, sont répartis en catégories d’âge, dont les plus jeunes dans la catégorie d’âge 6-8 ans. «Les sessions que je leur propose se font sans écran, mais toujours de manière ludique, avec des kits simples, pour apprendre le mouvement et les repères dans l’espace. « 

L’équipement évolue de plus en plus avec les tranches d’âge, avec la fabrication de robots à partir de 10 ans et l’utilisation de drones. Une formule que le responsable d’e-Alcosig souhaite affiner en début d’année scolaire en mettant en place des stages d’apprentissage pour les enfants, qui peuvent ainsi évoluer et observer leurs progrès en fonction du choix des ateliers proposés.

Une école privée bientôt?

Et pour ces clients un peu plus âgés, Pascal Tomzynski voit des choses encore plus grandes. «Je prends des mesures pour créer une école privée qui se concentre sur les nouvelles technologies pour compléter l’éducation qui existe ailleurs. L’idée serait de vous intéresser à ce qui va se passer, à des technologies encore peu connues, mais que l’on trouve rapidement partout. « 

Une formation innovante pour laquelle Pascal Tomzynski souhaite attirer des intervenants d’autres pays ainsi que d’anciens hackers qui sont aujourd’hui de retour sur la bonne voie et intégrés dans de grandes entreprises. Sans doute la prochaine étape du développement d’e-Alcosig qui a déjà constitué une clientèle majoritairement originaire du sud de l’Oise.

Les adultes peuvent également s’inscrire quelles que soient leurs compétences numériques et peuvent également envisager une reconversion professionnelle, que Pascal Tomzynski est fier d’évaluer. «Avec la crise que nous traversons, de nombreuses personnes risquent de se retrouver sans emploi et seront tentées de passer au numérique. Je peux les aider à définir clairement les différentes carrières et voir si elles sont adaptées à ces métiers. « 

Personne de contact: 07.85.04.57.60.