Accueil » News » Emmaüs: grosse vente ce week-end après la fin de l’incarcération – Brest

Emmaüs: grosse vente ce week-end après la fin de l’incarcération – Brest

  • par




Lire pendant 2 minutes

Vous recherchez de bonnes affaires? Responsables d’Emmaüs, bénévoles, compagnons et compagnons attendent les visiteurs ce week-end pour la Grande Vente d’août, un moment toujours charnière pour la communauté.

«Ce n’est pas un espace de vente, c’est un lieu de vie», explique Lydie Bossard, qui fait partie d’Emmaüs-Brest depuis 13 ans. Elle est coresponsable de cette communauté avec Frank Laroche et participe également aux préparatifs de cet événement. «C’est une journée festive où nous nous réunissons tous, membres de l’association, compagnons, clients et donateurs», ajoute-t-elle. Le but de l’argent collecté est de soutenir les compagnons, personnes en difficulté sans abri ni revenus, logés dans des maisons à Relecq-Kerhuon.

Soixante volontaires dans la manœuvre

Une soixantaine de bénévoles, compagnons et compagnons vont et viennent dans ce vaste espace de vente. Avec le sourire, ils organisent les derniers préparatifs du moment tant attendu. Le lieu sera divisé en différents secteurs, déterminés en fonction des produits proposés. Il sera possible de trouver des jouets et des livres, du matériel informatique et de l’électroménager, de la mercerie et de la vaisselle, des bijoux et des peintures, de la décoration et du mobilier, des vêtements et des costumes anciens. .

«Les grosses ventes sont des moments importants (…) car les gens font de bonnes affaires en nous permettant de soutenir la communauté».

Ce week-end, de nombreux articles uniques sont à vendre
Les bénévoles sont presque prêts pour ce week-end. (Le télégramme / Samuel Burel)

Arrêté mort en incarcération

En revanche, le confinement a complètement bloqué les actions d’Emmaüs. «Les donateurs ne pouvaient plus rien nous donner», explique le coresponsable. C’était aussi une étape totale pour tous les endroits (y compris Plougastel-Daoulas et Morlaix). Immédiatement après la livraison, l’association a reçu un afflux de dons « techniquement compliqué à gérer car il y avait beaucoup de volume ». De plus, les espaces de vente habituels n’ont rouvert que trois jours par semaine pour se conformer aux mesures d’assainissement. Cette grande vente, attendue par de nombreux clients, reste essentielle car Emmaüs n’acceptera pas d’aides d’État et de subventions pour ne pas être « tenu pour responsable ».

Utile

Samedi 9 août de 10h à 18h et dimanche 10 août de 14h à 18h au 190, route de Gouesnou, à Brest. La désinfection des mains à l’entrée et le port d’un masque sont obligatoires. Entrées et sorties uniques pour chaque secteur, sans vestiaires ni toilettes.