Accueil » News » Kima Holding, l’un des poids lourds du Maroc, lance le dispositif médical

Kima Holding, l’un des poids lourds du Maroc, lance le dispositif médical

  • par

Le groupe Sedrati confirme ses ambitions dans le domaine médical. En effet, ce groupe, connu pour sa présence dans l’industrie humaine et vétérinaire, vient d’entrer dans le créneau des dispositifs médicaux.

Aussi, Kima Holding, la principale structure du groupe contrôlé par la famille Sedrati, a récemment créé Phitecma, une filiale sur le point de s’attaquer au marché des dispositifs médicaux de 3 milliards de dirhams. Basée à Rabat, cette nouvelle entité a pour objectif principal de commercialiser des consommables médicaux, en particulier des réactifs de diagnostic initialement in vitro et d’autres dispositifs chirurgicaux.

Lire aussi | Onde de choc dans la distribution de produits informatiques et électroniques

Il faut dire que le contexte actuel de la pandémie de Covid-19, qui a réorganisé les cartes mondiales des priorités des services publics, devra profiter au marché des dispositifs médicaux à travers la santé publique et notamment les dépenses de santé publique. équipement et consommables médicaux. Cela suscite clairement l’appétit dans une industrie dominée par le trio Techniques Sciences & Santé, Promamec et Metec Diagnostic (qui représentent ensemble plus d’un milliard de dirhams de chiffre d’affaires). Actuellement, rien ne filtre les cartes et les marques des fabricants mondiaux que Phitecma veut représenter au Maroc (sachant que le Maroc importe plus de 90% de ses dispositifs médicaux), mais l’objectif de l’actionnaire de référence est d’atteindre rapidement la barre des 100 millions de dirhams. Cela devrait permettre de porter le chiffre d’affaires consolidé de KIMA Holding à moyen terme à plus d’un milliard de dirhams (contre un peu plus de 500 millions de dirhams aujourd’hui).

Lire aussi | Turbopropulseurs General Electric T700 pour les 24 hélicoptères FAR Apache

N’oublions pas que cette holding gère trois entités en l’occurrence l’Institut Pharmaceutique, l’un des premiers laboratoires pharmaceutiques marocains spécialisés dans les génériques, BCI (un laboratoire vétérinaire qui se classe parmi les 5 premiers de la santé animale au Maroc) et Medical Cosmetics, un distributeur des produits cosmétiques et parapharmaceutiques.