Accueil » News » victime d’un incendie, la bibliothèque d’Argol appelle aux dons

victime d’un incendie, la bibliothèque d’Argol appelle aux dons

  • par

La bibliothèque Julien Gracq d’Argol dans le Finistère a été touchée par un incendie fin juin 2020. Il n’y a pas eu de victimes, mais la charpente a été détruite par les flammes, tout comme 3 500 livres. Un appel aux dons est lancé pour reconstituer un stock et redémarrer l’endroit.

Une charpente détruite, 3500 œuvres partant en fumée, ce sont les conséquences d’un incendie qui a frappé la bibliothèque Julien Gracq à Argol, dans le Finistère. Le feu aurait été pris dans une pièce adjacente. Très vite et soutenue par la ville, l’équipe de bénévoles (composée de six personnes) de l’association qui fait vivre le lieu a lancé un appel au don, dans le but de reconstituer une réserve de livres.

« C’est essentiel, c’est la vie de l’église »

Anne Floc’h fait partie de l’équipe. Elle se souvient de son émotion après l’incendie: «Il y avait un chagrin sans fin. Nous voulions pleurer tout de suite parce que c’est terrible. «  Elle ajoute: «Cela a créé un grand vide. On a continué après la déconférence, c’était fini, les membres revenaient, on achetait des livres et du coup rien de plus! Nous nous sommes dit cela. devient compliqué … Mais là encore, le soir nous avons eu de bonnes nouvelles, on nous a dit que nous allions avoir une nouvelle chambre, cela a été validé le lendemain et cela nous a aidés. « 

Les bénévoles de la bibliothèque Argol trient les livres déjà reçus

Les bénévoles de la bibliothèque Argol trient les livres déjà reçus

© C. Collinet-Appéré – Télévisions France

Nous sommes très sensibles à l’effusion de solidarité et de générosité qui s’affirme chaque jour face au désastre de notre bibliothèque. Nous avons reçu un nombre important de livres chaque jour.

Les bénévoles de la bibliothèque Argol

Un coup de téléphone a été entendu, la bibliothèque renaît

L’appel a été entendu. « Nous avons actuellement reçu 755 nouveaux livres (de librairies locales et d’éditeurs parisiens) et 2500 livres d’occasion. Et 1 000 livres attendent les médiathèques et bibliothèques à venir. » Le tri représente l’essentiel du travail, 40 heures par semaine depuis l’incendie.

Compte tenu de l’afflux, les bénévoles indiquent maintenant qu’ils doivent faire des choix pour les dons futurs. « Nous ne prenons plus de livres, sauf de nouveaux. » Les romans, les romans policiers et les classiques sont particulièrement populaires.


© C. Collinet-Appéré – Télévisions France

C’est la Bretagne qui fait toujours preuve de solidarité quand il y a un coup aussi dur! Tout le monde est derrière nous. Merci tout le monde ; nous allons travailler et nous reprendrons! Nous allons offrir à nos lecteurs et à nos abonnés une belle bibliothèque. « 

Mauricette Bernard, bénévole

Le nouveau bâtiment est désormais situé au 1 rue du Moulin. Les bénévoles sont en service tous les samedis matins de 10h à 11h. Une cagnotte en ligne est également disponible. Il couvre les frais connexes, tels que l’achat de matériel informatique, indispensable à la saisie.

L’association qui gère la bibliothèque a été fondée il y a 20 ans. Elle est optimiste pour l’avenir et est toujours à la recherche de bénévoles. L’assurance doit permettre les travaux de reconstruction des anciens bâtiments pour les deux prochaines années. Leurs coûts sont estimés à 100 000 euros.

Pour le maire, Henri Le Pape, le retour de la bibliothèque est nécessaire à la vie d’Argol. « Nous devons offrir cela à nos citoyens; le sport et la culture font partie de nos engagements » « Je tiens à remercier tous les généreux donateurs qui permettront la restauration une fois les planches terminées fin septembre. »

En savoir plus sur ces sujets