Accueil » News » le gouvernement espère collecter 500 millions de dollars en revenus annuels d’or

le gouvernement espère collecter 500 millions de dollars en revenus annuels d’or

  • par

(Agence Ecofin) – Au Nigeria, de nombreuses réformes du secteur aurifère devraient porter leurs fruits. Selon le président Buhari, ils rapporteront 500 millions de dollars par an et créeront 250 000 emplois. Bonne nouvelle, car le Covid-19 a mis un lourd fardeau sur le Trésor, largement dépendant du pétrole.

Au Nigéria, les réformes du secteur de l’or devraient permettre à l’État de lever 500 millions de dollars en redevances et taxes annuelles tout en favorisant la création de 250 000 emplois. C’est ce qu’a déclaré le président Muhammadu Buhari lors de la réception par la Banque centrale du Nigéria (CBN) des premiers lingots d’or produits localement à la fin de la semaine dernière.

Selon le président, l’exploitation illégale de l’or a coûté à l’État fédéral 3 milliards de dollars entre 2012 et 2018. Pour arrêter l’hémorragie, un processus de réglementation de l’industrie a été lancé, comprenant la création de centres d’achat d’or et l’imposition d’une taxe sur le commerce des métaux précieux. Des raffineries d’or sont également en construction dans le pays et leur production sera exportée en plus de constituer des réserves pour que la CBN puisse gagner des devises.

Il convient de noter que cette stratégie de diversification des recettes publiques est opportune, car la pandémie de Covid-19 a réduit les prix du pétrole, véritable moteur de l’économie nationale, de 40%. La tendance à la hausse de l’or est également un plus et peut stimuler les investissements dans des projets industriels pour exploiter les gisements nationaux, qui, selon les autorités, détiennent 200 millions d’onces d’or.

Lisez aussi:

07/01/2020 – Nigéria: le développement du projet Agbaja Iron a été retardé en raison de la pandémie Covid-19