Accueil » News » Affaiblis par la crise, 62% des parents craignent les dépenses scolaires

Affaiblis par la crise, 62% des parents craignent les dépenses scolaires

  • par

Ils avaient déjà décidé de réduire leur budget vacances. Il en sera sans doute de même pour les frais de rentrée scolaire prévus par les Français. En effet, 62% d’entre eux disent craindre les coûts liés à la reprise des cours, selon une étude OpinionWay pour Sofinco (marque du groupe Crédit Agricole Consumer Finance) publiée jeudi.

Plus précisément, le budget moyen pour le retour des enfants, de la maternelle aux études post-bac, devrait être réduit de 150 € dans un ménage cette année, par rapport à 2019, à 814 €, selon cette enquête réalisée en ligne début juillet auprès d’un échantillon de 1003 personnes.

La principale dépense d’un ménage français avec un enfant reste celle de l’enseignement supérieur, qui s’élève cette année à 1 544 euros. Mais pour le financer, 72% des familles disent qu’elles devraient puiser dans leurs économies. C’est treize points de plus qu’en 2019.

Lire aussi: Les coûts de la rentrée scolaire 2019 restent stables

Moins pour les vêtements, plus pour l’informatique

En raison de la crise, les Français souhaitent également limiter davantage certaines dépenses engagées traditionnellement avant la rentrée scolaire. Le principal élément d’épargne devrait donc être le «renouvellement de la garde-robe» pour 58% des répondants. Vient ensuite la livraison, pour 27% des répondants. 22% des Français envisagent d’économiser de l’argent sur les activités sportives.

Cependant, certains coûts restent inévitables, note OpinionWay. C’est le cas de 54% des répondants à la cantine. L’assurance scolaire vient en deuxième position pour 51% des Français, suivie des frais de scolarité, cités par 49% des répondants.

Nouveau fait, « Après un dernier trimestre consacré à l’enseignement à distance, les équipements informatiques ménagers sont davantage perçus comme une position incompressible », Notes d’OpinionWay. Il est mentionné par 23% des Français cette année, contre 16% en 2019.

100 euros supplémentaires sur les frais de rentrée

Les responsables de Bercy s’attendaient également à cette réticence à consommer en début d’année scolaire, en pleine crise du Covid-19. Cette semaine, le gouvernement a annoncé une revalorisation de 100 € de l’allocation scolaire, qui devrait bénéficier à plus de 3 millions de familles.

Pour être précis, avant la rentrée scolaire 2020, donc, 469,97 EUR sont payés pour un enfant de 6 à 10 ans, 490,39 EUR pour un enfant de 11 à 14 ans et 503,91 EUR pour un enfant de 15 ans. ans à 18 ans. Cette aide sera versée le 18 août en France européenne, en Guadeloupe, en Guyane et en Martinique. Et à partir du 4 août à Mayotte et à la Réunion.

Lire aussi: Le moral des Français se dégrade, la croissance devrait souffrir