Accueil » News » Marie-Solène Letoqueux, la maîtresse d’école devenue une youtubeuse à succès

Marie-Solène Letoqueux, la maîtresse d’école devenue une youtubeuse à succès

  • par

« Oust CruelMyop! Oust CruelMyop! ‘ Marie-Solène Letoqueux ouvre la voie. Ce vendredi 3 juillet, le dernier des «Maîtresse passe en direct». Il est 15 heures, le cours commence par une blague. Le tristement célèbre CruelMyop a pris la place de la maîtresse après l’avoir enfermée dans un placard. Armée d’une baguette magique et transformée en super-héros, elle invite les enfants à l’aider à chasser sa rivale – campée par son mari Ronan. Depuis plus de trois mois, l’enseignante de 32 ans donne rendez-vous aux écoliers sur sa chaîne YouTube quatre jours par semaine. Rituels, histoires, ateliers et comptines: L’émission en direct a fourni un résumé d’une journée de cours pour ceux qui ne pouvaient pas trouver le chemin de l’école. Près d’une heure plus tard, à l’approche des vacances, la voix de l’enseignante est à égalité et elle révèle son émotion lorsqu’il s’agit de remercier ceux qui ont contribué au succès de l’entreprise. Une aventure se termine.

Trois mois plus tôt, Marie-Solène n’avait pas eu l’occasion de dire au revoir à ses 26 élèves. De retour de congé maternité, elle travaille à temps partiel dans une classe de petite section à l’école Saint-Joseph de Luitré (Ille-et-Vilaine). Le discours d’Emmanuel Macron annonçant la fermeture des écoles lundi l’a surprise. Pendant le week-end, elle a contacté ses parents par e-mail pour la première fois. « Je leur ai donné des pistes, des activités simples à réaliser autour du thème que nous abordons en classe: les animaux de la savane »elle se souviens. Lundi, l’enseignante rencontre ses collègues pour la dernière fois pour organiser la continuité de l’éducation. Il aide également ceux qui ont des problèmes informatiques à créer des documents partagés. Lorsqu’elle rentre chez elle le soir, son mari lui présente une idée: « Pourquoi ne faites-vous pas de vidéos? «  Il reçoit un premier refus. Il insiste et essaie de la rassurer: « Ne t’inquiète pas. On va faire des tests, on verra. »

Ronan lui-même est un ancien youtubeur – mieux connu sous le pseudonyme RealMyop parmi les amateurs de jeux vidéo. En tant que directeur de la société de production NES, il est allé derrière la caméra et guide les jeunes vidéastes en ligne. Le succès de l’émission lui doit beaucoup. «Il a immédiatement vu le potentiel. Il a compris que peu était offert pour ce groupe d’âge »explique sa femme. « Cette réunion, quatre jours par semaine à la fois, a fourni aux étudiants une précieuse fenêtre de répit lorsqu’ils ont été enfermés dans leur maison avec leur enfant. »Ronan continue.

Une pièce de leur maison, déjà aménagée pour accueillir les caméras, progresse. Marie-Solène retourne une fois de plus dans sa classe pour recueillir tout le matériel pédagogique dont elle a besoin. P’tit Loup, la mascotte étudiante, est impliquée. Ronan s’occupe du cadrage, tandis que sa fille de cinq mois gazouille dans un porte-bébé et essaie à tout prix de saisir la caméra. Enfin, un réalisateur de Limoges reçoit les images et les diffuse en direct sur YouTube.

Une pièce de leur maison, déjà aménagée pour abriter les caméras, a été aménagée pour le tournage de « La Maîtresse en direct ». Système de divertissement Ronan Letoqueux / Nerd

Le début a été difficile. «Lors du premier spectacle, j’étais très stressé et mal à l’aise. C’était particulièrement visible lorsque je parlais aux parents « se souvient que l’enseignant était plus habitué à parler aux jeunes enfants pendant les cours. Cette fois, elle doit également faire face à leur absence pour elle. «J’ai reçu des commentaires assez rapidement pour me dire que je n’avais pas laissé suffisamment de temps à leurs enfants pour répondre. J’ai dû m’adapter », poursuit Marie-Solène, qui écoute depuis pour encourager les enfants à participer. Le théâtre qu’elle aime à un jeune âge lui permet de retrouver rapidement ses morceaux. La profession prend aussi rapidement le dessus, car l’enseignement est une vocation pour les trentenaires. « C’est quelque chose que j’ai toujours voulu faire depuis la fin du collège », explique la personne qui aime particulièrement les classes maternelles. Le plaisir qu’elle éprouve lors de ses cours est affiché à l’écran. Les enfants sont pris dans le jeu.

J’ai refusé de laisser Ronan me dire combien de personnes étaient connectées au début de l’émission. Cela a mis la pression.

Marie-Solène Letoqueux

Lors de la première diffusion en direct, le 23 mars, une soixantaine d’étudiants seront présents à 15h. Leur nombre atteindra 9 600 – l’équivalent de plus de 375 classes de maternelle. « J’ai refusé de laisser Ronan vous dire combien de personnes étaient en ligne au début de l’émission. Cela a mis la pression. A la pause, je lui ai quand même posé la question « , dit le professeur. Ce jour-là, quand il lui donne le numéro, elle tombe des nuages: « Oh oui … » Une communauté d’élèves parents est en cours de création. Marie-Solène, soucieuse de répondre elle-même aux internautes, a rapidement été dépassée et a dû engager un community manager. Plus de 13 000 parents discutent sur un serveur Discord où ils partagent des photos ou des vidéos avec lui. Marie-Solène peut compter sur le soutien précieux des autres enseignants réunis sur Facebook dans le groupe « Enseignement à distance en maternelle ». «J’ai ressenti une grande entraide entre les enseignants. C’était génial de pouvoir se faire confiance »elle accueille.

L’expérience aurait dû se terminer brièvement par le déconfinement. Le 4 mai, Marie-Solène annonce qu’elle retournera à l’école la semaine suivante à la demande de sa directrice. Les 90 000 abonnés ont immédiatement agi. «L’enseignant se met en ligne» est devenu un événement incontournable pour aider nos enfants à suivre leur scolarité. Ce programme est d’intérêt général., alerte un parent d’un élève, instigateur d’une pétition en ligne. Marie-Solène a finalement reçu un appel du recteur de l’académie de Rennes et lui a personnellement demandé de continuer jusqu’aux vacances d’été. « Il a dit: » Je suis avec toi depuis le début, j’aime ce que tu fais.  », dit le professeur. «L’éducation nationale accorde une grande attention à toutes les formes innovantes. Marie-Solène Letoqueux en est un exemple, mais lors de la crise sanitaire, c’est toute la communauté éducative et universitaire qui a fait preuve de belles initiatives tout aussi ingénieuses que de maintenir le lien éducatif avec les élèves et les étudiants., rapporte le recteur Emmanuel Ethis.

Pour l’enseignant, le reste sera écrit à partir du 31 août pour une classe de grande section dans un nouvel établissement à Fougères. « J’ai hâte de trouver de vrais étudiants », avoue l’enseignant. « Le spectacle n’était pas parfait. Même s’il y avait un peu de magie – les enfants avaient l’impression qu’ils me répondaient – le contact avec eux me manque ». En attendant, les vacances sont les bienvenues. « Je suis fatigué mais je sais très bien que tout cela me manquera la semaine prochaine », regrette la personne concernée. Et enfin: «C’était une période assez émouvante. Je suis passé d’un statut anonyme à quelqu’un de haut profil. Je dois faire une pause ».