Accueil » News » démantelé un réseau de prostituées colombiennes

démantelé un réseau de prostituées colombiennes

  • par

Quelques
La vie franco-brésilienne à Avignon, soupçonné de prostitution
trente jeunes filles colombiennes
attiré par une promesse de travail dans
L’Espagne a été arrêtée et une enquête judiciaire a été ouverte à Nice
a appris l’AFP de sources policières mercredi 15 juillet.

Ce couple,
arrêté à son domicile au cours des derniers jours et soupçonné d’un lien avec un
proxénète central situé en Espagne, publicités publiées Pour certains
services sexuels sur la Côte d’Azur, en région parisienne ou
bordelaise.

« Ils
fait les annonces et pris en charge toute la logistique, réservation
dans l’hôtel
ou dans appartement loué sur Airbnbet des liens avec les clients.
Ce n’était que colombien, ce qui laisse supposer l’existence d’un
réseau « , a déclaré une source proche de l’étude.

Les victimes ont dû donner 50% de leurs gains

Équipement
Il a également été saisi à leur domicile d’Avignon cartes prépayées sans aucun doute
quelle Les victimes colombiennes ont dû restituer 50% de leurs revenus.
Avec un maximum de 10 000 euros, ces cartes peuvent être sans compte bancaire
émis anonymement par des coupons pouvant être achetés auprès d’un buraliste,
comme timbres.

Un de
Des victimes colombiennes, basées à Antibes, ont été entendues par la police française.
Elle a dit qu’on lui avait fait balançant un travail dans une maison de
retraite
. Une fois en Espagne, il a reçu la facture de son voyage
rembourser par la prostitution.

Lui, de
Nationalité française et connu pour sa délinquance dans sa jeunesse,
a nié les faits. Elle, de nationalité brésilienne et ancienne prostituée, selon
l’enquête les a minimisés. La police pense que leur
ils auraient rapporté des proxénètes jusqu’à 40 000 euros par an. Leurs deux
les enfants sont placés.

Les éditeurs vous recommandent


Lire la suite