Accueil » News » L’ambassadeur du Chili à Rabat salue la qualité de l’arbre dans ses relations avec le Maroc

L’ambassadeur du Chili à Rabat salue la qualité de l’arbre dans ses relations avec le Maroc

  • par

S’adressant au président de la Chambre des représentants Habib El Malki, à la fin de ses fonctions diplomatiques au Royaume, M. Geiger Soffia a noté que la célébration du 60e anniversaire du début des relations diplomatiques entre les deux pays avait suivi L’année marquera une étape pour améliorer les progrès de la coopération entre les deux pays et passer au niveau supérieur, déclarant que « le Maroc est un pays très important pour le Chili ».

Le diplomate a salué non seulement les relations entre les deux institutions législatives, mais aussi la régularité des consultations et la coordination entre les parlements des deux pays, rappelant la visite du président de la Chambre des députés du Chili au Maroc Le début de l’année, couronné par la signature d’un accord de dialogue parlementaire Maroc-Chili, a indiqué la Chambre des représentants dans un communiqué de presse.

Pour sa part, M. Malki a souligné l’importance de la diplomatie parlementaire dans le renforcement et la consolidation des relations de coopération entre les deux pays, rappelant que le dialogue parlementaire entre la Chambre des représentants du Royaume du Maroc et la Chambre des députés de la La République du Chili est la première du genre à conclure la Chambre avec un autre organe législatif.

El Malki a également souligné que le 60e anniversaire des relations diplomatiques maroco-chiliennes sera l’occasion de relancer la coopération entre les deux institutions législatives et entre les deux pays en général.

La Chambre des représentants et la Chambre des députés de la République du Chili ont signé un accord de dialogue parlementaire en février 2020 visant à institutionnaliser une commission de dialogue parlementaire entre les deux institutions, permettant l’échange d’expertise et d’expérience législatives, des échanges de délégations de parlementaires et de responsables des deux institutions législatives et le renforcement de la contribution de la diplomatie parlementaire au développement des relations officielles entre les gouvernements des deux pays, rappelle la même source.