Accueil » News » les bénéfices de la Coupe du monde 2019 bénéficieront à Hénin, Lambersart, Comines et Arras

les bénéfices de la Coupe du monde 2019 bénéficieront à Hénin, Lambersart, Comines et Arras

  • par

7699 euros pour Hénin

Amandine Henry et Julie Debever, les deux nordistes de la Coupe du monde 2019. PHOTO PASCAL BONNIERE
Amandine Henry et Julie Debever, les deux nordistes de la Coupe du monde 2019. PHOTO PASCAL BONNIERE – VDNPQR

Le club Henin a vu passer deux Bleues du Mondial: Amandine Henry (2004-2005) et Julie Debever (2002-2011).  » Vu les temps qui ne sont pas faciles, cela nous fera du bien Apprécie Alain Delory, l’entraîneur féminin.  » Cela montre la qualité de notre formation. Nous sommes une bonne école, nous parvenons à nourrir notre équipe nous-mêmes 1 (Régional 1). Mais nous serions plus forts si nos jeunes n’étaient pas appelés ailleurs. « 

Le club, avec un budget d’environ 100 000 €,  » les équipes de jeunes pourront se reposer et payer le voyage. « 

3 170 euros pour l’Iris Lambersart

 » Nous avons déjà touché le chèque. 2500 ou 2600 € que nous avons utilisés pour les frais d’entrée, les licences et les frais administratifs « Note Jean-François Donnely, le président. Amandine Henry portait les couleurs du club de 11 à 15 ans (2000 à 2004). » Nous ne nous y attendions pas. C’est la reconnaissance du football amateur, que les clubs professionnels masculins oublient un peu avec le Covid. L’inconvénient est l’inégalité avec les hommes. « 

Pour la Coupe du monde 2018, la FIFA a redistribué 184 millions d’euros, dont 3,44 millions d’euros au PSG. Lyon a reçu le plus gros chèque parmi les filles: 178 000 €. Pour la participation de Saliou Ciss aux qualifications mondiales 2018, le VAFC avait reçu 186 960 euros et le LOSC 287 156 euros.

2264 euros pour ASC Comines

Julie Debever a participé à l'aventure mondiakl avant de partir pour l'Inter Mialn. PHOTO PASCAL BONNIERE
Julie Debever a participé à l’aventure mondiakl avant de partir pour l’Inter Mialn. PHOTO PASCAL BONNIERE – VDNPQR

De 1994 à 2002, la défenseure centrale Julie Debever a utilisé ses crampons dans le complexe Coubertin. De 6 à 14 ans, le club l’a formé, développé avant son démarrage à Hénin.  » Cela nous fera du bien. Ce devrait être un peu plus de 2 000 $ qui seront utilisés pour acheter de l’équipement. Cela nous coûte le plus cher. Spécifie le président Alain Plancque.

– Le FCF Arras a également perçu 387 euros.