Accueil » News » Le Wi-Fi 6 augmente la couverture et les tarifs du maillage domestique

Le Wi-Fi 6 augmente la couverture et les tarifs du maillage domestique

  • par

Quelques jours seulement après la publication d’un test de routeur Wi-Fi 6 – l’Archer AX11000 signé TP-Link – nous poursuivons notre escapade dans le monde du sans fil 802.11ax. En attendant les outils d’autres fabricants, nous restons chez TP-Link avec la promesse de vitesses correctes bien sûr, mais surtout, une couverture impeccable. Le Deco X60 promet d’atteindre toute la maison.

Terme qui pourrait être traduit par filet ou filet maillé plus précisément, le engrener est largement utilisé lorsque l’on parle d’infrastructure de réseau et bien sûr, il n’est pas question de ramasser du poisson. Un réseau maillé (engrener donc) concerne à la fois le monde filaire et sans fil, mais c’est dans ce dernier contexte que la chose devient importante pour le grand public. Comme avec notre Deco X60, l’intention est de configurer des nœuds pour couvrir une zone plus large sans que le problème de configuration ne soit jamais un problème.

TP-Link Deco X60

Trois adorables petits kiosques © Nerces pour Clubic

Fiche technique du TP-Link Deco X60

Chez TP-Link, nous n’avons pas attendu le Wi-Fi 6 pour introduire les systèmes engrener au catalogue. Aujourd’hui encore, plusieurs solutions Wi-Fi 5 existent, comme le très compact Deco M9 Plus ou le plus impressionnant Deco M4. TP-Link dispose ainsi d’une très large gamme qui comprend également des routeurs sans fil plus «classiques», dont certains peuvent être intégrés dans un environnement engrener. Pour ce test, nous nous sommes concentrés sur l’un des produits TP-Link les plus récents, sinon les plus efficaces.

Le TP-Link Deco X60 est :

  • Processeur : Qualcomm 1 GHz quad-core
  • la norme : Wi-Fi 6 AX
  • Maillage Wi-Fi : Oui,
  • Nombre de terminaux : Deux ou trois
  • Bi / Tri bande : Bi-bande
  • Ports Ethernet : 2xLAN 1 GbE
  • Autres connecteurs : Non.
  • Dimensions : 110 x 110 x 114 mm par borne
  • Poids : 590 grammes par terminal
  • Nutrition : Externe
  • Ventilation : Non.
  • Garantie : 3 années
  • Prix ​​et disponibilité : déjà disponible pour 279,99 € (2 bornes) ou 469,99 € (3 bornes)

Si TP-Link ne communique pratiquement pas sur la référence exacte du processeur ou la quantité de mémoire implémentée sur le Deco X60, il est intéressant de noter que deux versions du produit coexistent. Le premier se compose de deux terminaux et est destiné à des espaces jusqu’à 450 m². Le second est plus ambitieux et grâce aux trois terminaux il peut couvrir jusqu’à 650 m² et plus de polyvalence.

TP-Link Deco X60

Une fois la boîte ouverte, les instructions guident les utilisateurs © Nerces for Clubic

Bornes de recharge compactes, discrètes et silencieuses

Pour notre test, c’est la version 3 terminaux que TP-Link nous a envoyée et la box est donc légèrement plus grande que la version 2 terminaux du Deco X60. Pour le reste c’est exactement pareil. Nous nous retrouvons donc avec trois appareils dans la boîte. Trois cylindres très élégants avec leur robe toute blanche et l’absence de tout relief sauf un tout petit décrochage en haut. Sur le devant de chaque terminal se trouve le logo TP-Link et, juste en dessous, la LED d’activité qui peut adopter quatre couleurs: jaune au démarrage, bleu lors de la configuration, vert lorsque tout est fonctionnel et rouge en cas de problème est.

TP-Link Deco X60

Dommage, pas le moindre connecteur USB sur les terminaux Deco X60 © Nerces pour Clubic

A l’arrière de chaque terminal, la simplicité reste essentielle avec seulement trois connecteurs «empilés» les uns sur les autres. Tout d’abord, il y a deux ports Ethernet RJ45 qui sont limités au Gigabit, mais peuvent agir comme WAN. Enfin le connecteur d’alimentation. Ce dernier est également la raison d’un commentaire: si les terminaux Deco X60 sont très compacts (110 x 110 x 114 mm), la brique de puissance est impressionnante: on n’est pas loin des modèles pour carnet. C’est un peu dommage et implique un peu d’espace autour des prises qui seront utilisées pour alimenter chacun des terminaux.

TP-Link Deco X60

La taille des briques alimentaires est surprenante © Nerces for Clubic

Pour assurer la stabilité de ses terminaux, TP-Link a installé quatre patins antidérapants sous chacun d’eux. Ils font parfaitement leur travail. Autour d’eux, il y a un cercle « grille de ventilation ». Ce n’est pas accidentel, car le Deco X60 n’a pas de ventilateur et il faut dissiper la chaleur dégagée. Sous chaque terminal se trouve également le bouton de réinitialisation des paramètres, un accessoire dont nous n’avons jamais eu besoin lors de nos différents tests. Terminons avec un peu de déception: alors que TP-Link propose trois terminaux, il n’accompagne le Deco X60 qu’avec un seul câble Gigabit. Nous avons le wifi, bien sûr, mais c’est un peu avare.

TP-Link Deco X60

Aucun risque que les terminaux ne glissent et atterrissent au sol … à moins que vous ne le fassiez exprès! © Nerces pour Clubic

Gérable depuis votre smartphone

L’équipement déballé doit être installé et configuré. Ce n’est pas très compliqué pour la partie configuration, d’autant plus que vous y avez déjà pensé avant de choisir entre 2 et 3 versions de terminal. Sur une maison de taille standard, il semble intéressant de placer un terminal assez près de votre box, un autre au même niveau et un dernier à l’étage. Notez cependant que ces désignations sont très théoriques: cela dépend de la taille des pièces, de l’agencement global et de la présence / épaisseur des murs ou autres cloisons. L’idéal, bien sûr, est de faire quelques tests de milieu de gamme avant de quitter votre petit monde.

TP-Link Deco X60 - interface web

L’interface Web est uniquement consultative, à l’exception de la mise à jour du firmware © Nerces for Clubic

Ensuite, tout se passe à partir de votre smartphone ou tablette après l’installation de l’application Deco. Rien de plus simple: un guide nous explique pas à pas ce qu’il faut faire. Ce qui ressort clairement de TP-Link, c’est que les trois terminaux sont déjà « pré-associés ». Une fois que vous en avez configuré un, vous pouvez ajouter les deuxième et troisième extrêmement rapidement engrener. Cependant, il faut souligner que, comme pour l’application Archer AX11000, celle du Deco X60 nécessite la création d’un compte TP-Link. Une solution qui pose la question du respect de la vie privée auprès du constructeur.

TP-Link Deco X60

Toutes les étapes de configuration sont clairement détaillées © Nerces for Clubic

Un autre regret, s’il existe une interface Web qui peut être utilisée sans smartphone cette fois-ci, c’est extrêmement rudimentaire. Impossible de configurer engrener à partir de cette interface et en réalité vous ne pouvez rien configurer du tout: il s’agit juste de consulter les informations du réseau, les paramètres wifi actuels. Nous sommes de mauvaises langues, il y a encore une option parfaitement fonctionnelle depuis l’interface web: mise à jour du firmware du terminal. Heureusement, nous espérons que TP-Link révisera sa copie dans un proche avenir afin que le smartphone / tablette ne soit plus une obligation.

TP-Link Deco X60

Il est également très facile de vous ajouter un nœud supplémentaire engrener © Nerces pour Clubic

Heureusement, l’application Deco est assez bien pensée, et si elle n’oublie pas les défauts ci-dessus, elle compense un peu. Cela identifie clairement les différentes parties de notre réseau wifi domestique. Nous identifions les différents nœuds du engrener ainsi que les appareils connectés à chacun d’eux. Il est dommage que les adresses IP de ces utilisateurs ne soient pas directement visibles sur la « page de présentation »: il est impératif de cliquer sur l’appareil cible pour accéder à ses propriétés et localiser son IP. Nous avons une méthode plus simple et plus rapide.

TP-Link Deco X60

Les utilisateurs connectés sont facilement identifiables © Nerces for Clubic

Le problème est plus ou moins le même avec les paramètres Wi-Fi. Nous sommes surtout satisfaits de la luminosité de l’interface qui affiche clairement les différentes informations. Malheureusement, TP-Link n’est pas généreux en options. Soyons clairs, pour l’utilisateur moyen, quelqu’un qui veut mettre en place un réseau Wi-Fi chez lui sans prendre les devants, l’interface Deco est sans faille. D’un autre côté, si vous voulez voir un peu comment tout cela fonctionne, si vous voulez tester des choses, vous serez déçu. Vous ne pouvez rien faire d’autre que choisir le nom du réseau Wi-Fi, changer le mot de passe et activer / désactiver les bandes 2,4 GHz et 5 GHz indépendamment.

TP-Link Deco X60

Les fanatiques du décor sont de leur part © Nerces for Clubic

Sécurité et protection de la famille

Nous avons déjà mis en garde contre les atteintes à la vie privée qui incluent l’obligation de créer un compte avec TP-Link pour installer / utiliser l’application Deco. Nous devons maintenant discuter des outils présents dans l’interface pour protéger les utilisateurs du Deco X60 au contraire et nous devons reconnaître que TP-Link a très bien fonctionné. Tout d’abord, un système de rapports mensuels facilement consultables vous permet de faire le point sur la situation de votre réseau, de la difficulté de votre mot de passe au nombre d’ordinateurs connectés chaque jour, en passant par les tentatives d’intrusion / attaque. ce que votre infrastructure peut savoir.

TP-Link Deco X60 - Contrôle parental

Le contrôle parental peut être mis en place très rapidement © Nerces for Clubic

De plus, TP-Link a mis en place des contrôles parentaux convaincants. Nous créons autant de profils qu’il y a de situations dans la maison. Il peut donc s’agir de profils nominatifs pour chaque membre de la famille. Pour tout profil créé, il est très facile d’autoriser / interdire les catégories de contenu (jeux d’argent, téléchargements, réseaux sociaux, contenu pour adultes, etc.). Il est également possible de spécifier exactement quelles applications / sites Web doivent être bloqués. Il existe un système de jours / plages horaires avec une option de limite de temps ou de coucher. Enfin, il s’agit d’appliquer les profils à une machine particulière identifiée sur le réseau.

TP-Link Deco X60 - Module de sécurité

Options de sécurité faciles à comprendre © Nerces pour Clubic

Pour terminer avec l’interface utilisateur, notez que les contrôles parentaux interfèrent avec une suite de sécurité plus générale appelant TP-Link Soins à domicile. En plus des options de contrôle parental, cette suite comprend un antivirus optimisé par la solution TrendMicro. Il est divisé en trois parties: le filtre de contenu malveillant, un système de prévention des intrusions et un dispositif de quarantaine. Pour être honnête, il n’y a rien d’exceptionnel à ce niveau, mais pour ce que nous avons pu juger au cours de nos quelques semaines de test, la chose fonctionne plutôt bien … et ne coûte pas un centime de plus après l’achat du Deco X60.

Bonne couverture, débit limité

Avant d’entrer dans les détails de nos tests, quelques points doivent être clarifiés. Malgré les spécifications très ambitieuses du Wi-Fi 6, nous connaissons avec le Deco X60 quelques limitations qui affecteront les vitesses enregistrées. Les 3000 Mbps mentionnés par TP-Link sont ainsi répartis, 2400 Mbps sur les 5 GHz et 600 Mbps sur les 2,4 GHz.

TP-Link Deco X60 - PassMark (fermer)

De plus, il convient de noter que la bande passante est bien sûr partagée entre les différents produits connectés: plus vous avez d’appareils sur la bande des 5 GHz par exemple, et plus vous vous éloignez de l’ensemble de ces 2400 Mbps théoriques. Ci-dessus, notre premier test, réalisé dans des conditions dites optimales: un seul client connecté et très proche (1,5 m) du terminal Deco X60. Résultat, nous approchons seulement de 400 Mbps sans jamais les atteindre. Les performances restent attractives par rapport aux autres solutions engrener et nous remarquerons en particulier la grande stabilité.

TP-Link Deco X60 - Copier des fichiers

De la manière la plus classique, nous avons voulu vérifier ces performances, obtenues via un logiciel de mesure spécial. Pour ce faire, rien de plus simple: nous avons partagé deux dossiers sur notre réseau et avons commencé à copier quelques fichiers sous Windows 10. Nous sommes très heureux de voir que les vitesses notées par PassMark sont confirmées ici. Il y a une légère baisse globale des débits binaires et quelques abandons, mais le transfert a été effectué à une moyenne d’environ 45 Mo / s. Avec des pics jusqu’à 48 Mo / s. Et tombe à 32 Mo / s., Rien de trop ennuyeux.

TP-Link Deco X60 - PassMark (ver)

Logiquement, nous l’avons rendu un peu plus délicat: nous avons utilisé le deuxième terminal de notre réseau et le client – un autre PC – était beaucoup plus éloigné du terminal cette fois, à environ 10 mètres. Sans surprise, les performances se cachent, mais nous sommes en fait agréablement surpris: nous restons assez proches de 300 Mbps avec des abandons plus importants, mais une stabilité globale très satisfaisante. Si ce n’est pas la solution la plus rapide engrener, le Deco X60 le fait avec honneur.

TP-Link Deco X60 - Schéma d'installation avec trois bornes

Diagramme de ce qui peut être réalisé en installant trois terminaux Deco X60 à la maison © TP-Link

Le transit n’est pas l’argument principal de TP-Link, qui préfère se concentrer sur deux critères essentiels pour une solution. engrener : Couverture Wi-Fi et simplicité pour étendre cette couverture. Aucun problème sur ces plans. Bien sûr, les choses dépendront considérablement de votre propre situation, mais dans notre maison à deux niveaux avec coins et découpes, la réception du signal WiFi n’a jamais été le moindre problème. Un terminal dans le salon en face du box, un autre au rez-de-chaussée et un dernier à l’étage, entre les chambres: à aucun moment le signal n’a été difficile à capter, la stabilité a été mise à l’épreuve.

TP-Link Deco X60

Un produit convaincant qui, nous l’espérons, deviendra bientôt plus accessible © TP-Link

TP-Link Deco X60: l’avis de Clubic

À plus de 450 euros, le Deco X60 dans sa version à trois terminaux est un système coûteux. Cependant, il a l’avantage d’être la création d’un engrener Le Wi-Fi couvre une très grande surface et peut éviter toutes les « zones blanches » de votre maison, de votre quartier. Cependant, il sera difficile pour un particulier de justifier une telle dépense et il serait sans doute judicieux de passer à la version à deux terminaux, nettement moins chère et suffisante dans la plupart des foyers.

Dans les deux cas, nous bénéficierons d’une simplicité de mise en œuvre remarquable, d’une interface logicielle très complète – sur smartphone – et de la possibilité d’ajouter / supprimer des terminaux très facilement. Les vitesses ne sont certainement pas au niveau des routeurs, ciblant plus précisément la vitesse comme l’Archer AX11000 que nous avons testé plus tôt, mais ce n’est pas l’appel d’une solution engrener. TP-Link vise la stabilité et la couverture de qualité ici: mission accomplie.

Néanmoins, nous regrettons l’absence du tri-bande, qui aurait rapporté un plus significatif, par exemple grâce à la création d’un backhaul haute vitesse entre les terminaux. Nous aurions également apprécié la présence d’un routeur plus généreux dans les ports RJ45 et les connecteurs USB. Pourtant, le plus ennuyeux est probablement l’interface web médiocre: fort que TP-Link le place au niveau de l’application smartphone.