Accueil » News » Darknet: l’un des pédophiles les plus recherchés au monde arrêté en France

Darknet: l’un des pédophiles les plus recherchés au monde arrêté en France

  • par

« Il figurait dans le top 10 des pédophiles les plus recherchés au monde »: un père français de 40 ans, inconnu de la justice, a été arrêté dans un village du sud-ouest de la France soupçonné de sites de pornographie enfantine animés ouverts à « des milliers de personnes » « sur le darknet, la partie cachée d’Internet.

Le suspect « était devenu l’une des dix premières cibles mondiales » de la lutte contre la pédophilie, a révélé lundi le procureur de la République de Bordeaux, Frédérique Porterie.

Arrêté le 7 juillet à son domicile dans un village à l’est de Bordeaux, il est également soupçonné d’avoir violé ses deux enfants mineurs, qu’il a enregistrés en film, selon une source proche du dossier.

Il a admis les faits et est maintenant en détention provisoire.

L’homme « a permis à des milliers d’internautes du monde entier d’accéder à des photos et des vidéos de pédopornographie », a déclaré le juge.

« Inconnu de la police et de la justice », il présente « un profil commun, lambda: marié, père, intégré dans une profession », travaillant dans une communauté locale, a indiqué à l’AFP une source proche du dossier.

« Il était un grand administrateur de sites de pornographie enfantine, qui ressemblait à M. Tout le monde », a déclaré Eric Bérot, chef du Bureau central pour la répression des violences contre les personnes (OCRVP), la structure policière qui a mené les enquêtes et vu ses actions. en 2014.

Son arrestation est le résultat « d’un travail de coopération internationale », a souligné Eric Bérot. « Il n’a agi qu’en anglais. Nous n’avions aucune indication de sa nationalité. Ensuite, nous avons réussi à l’identifier avec une cyber-infiltration « , a-t-il déclaré.

– « En pleine campagne » –

La police française a mené une enquête en collaboration avec Europol, la police européenne, qui dispose d’une cellule pour lutter contre les réseaux internationaux de pédopornographie sur le darknet.

« Depuis plusieurs années, un internaute est la cible de tous les organismes d’application de la loi dans le monde, avec un pseudonyme, qui exploitait deux sites de pornographie enfantine sur le darknet », a déclaré Porterie, ajoutant qu’elle avait partagé des photos sur ces réseaux en 2017. et des vidéos de sa propre production ».

Au final, les chercheurs français « ont réussi à découvrir son adresse IP », a-t-elle expliqué.

Après sa détention, le suspect a été inculpé le 9 juillet des chefs d’accusation de « diffusion de gangs organisés » et de « détention et enregistrement » de pornographie juvénile.

Il a également été accusé de « viol incestueux d’un mineur par un ascendant » et « d’agression sexuelle incestueuse par un ascendant à l’âge de 15 ans », a indiqué l’accusation dans un communiqué.

L’homme, qui depuis des années a été qualifié de « pédophile actif », a été arrêté, près du dossier, à son domicile, à une trentaine de kilomètres de Bordeaux, selon la source.

C’est « en pleine campagne », « c’est très surprenant (…) Ce n’est pas là qu’on s’attend à découvrir l’un des principaux animateurs du darknet dans le domaine de la pédophilie (…) il était l’un des 10 pédophiles les plus recherchés au monde ».

Au cours des perquisitions, les chercheurs ont confisqué du matériel informatique à son domicile. « Pour être administrateur, il faut avoir du matériel, comme des serveurs », a expliqué la même source.

AFP