Accueil » News » La BAD fournit un demi-million de dollars d’aide d’urgence pour acheter des EPI pour lutter contre Covid-19

La BAD fournit un demi-million de dollars d’aide d’urgence pour acheter des EPI pour lutter contre Covid-19

  • par

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) – Le conseil d’administration de la Banque africaine de développement a approuvé mercredi 3 juin à Abidjan l’octroi d’une subvention de 480 000 dollars à la Libye pour l’achat d’équipements de protection individuelle (EPI) essentiels à la le traitement des cas d’infection par le nouveau coronavirus.

Le don de la Banque du Fonds spécial de secours (FSS) contribuera au plan national de réponse de la Libye pour le Covid-19. Il donne la priorité à la prévention et au contrôle des infections et protège les communautés, en particulier les plus vulnérables, y compris les agents de santé.

Cette subvention de 480 000 $ est la première depuis 2014 pour ce pays d’Afrique du Nord dans le cadre de la FSS. Il a été approuvé à la demande du gouvernement libyen et valide le travail de coordination entre les ministères des finances et de la santé du pays.

L’assistance bancaire se concentrera sur la fourniture d’équipements de protection individuelle à utiliser dans les unités de soins intensifs et dans le traitement des patients infectés. L’EPI qui n’a pas encore été acheté sera distribué aux hôpitaux du pays affectés au traitement des patients infectés par Covid-19.

Cette opération complète les activités humanitaires actuellement menées par les organismes des Nations Unies et les organisations internationales pour atténuer les effets de la pandémie de Covid-19 sur le peuple libyen. En conséquence, des mesures d’assistance bancaire seront mises en œuvre par les bureaux de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Libye.

L’Afrique du Nord est la région du continent avec le plus de cas de contamination. Au moins 45 000 personnes ont été infectées et environ 1 500 sont mortes depuis la première apparition du virus sur le continent en mars. Bien que le nombre d’infections signalées en Libye reste gérable (156 cas confirmés et 5 décès au 1er juin 2020), les services de santé du pays manquent de personnel, sans médicaments ni équipement médical.

La pandémie de Covid-19 survient à un moment difficile pour l’économie libyenne, durement touchée par une forte baisse de la production de pétrole, couplée à une baisse des prix du pétrole brut sur les marchés internationaux. Le pays est également confronté à des troubles sociaux et politiques qui menacent l’ensemble de la population.

L’assistance de la Banque africaine de développement est conçue pour garantir que le peuple libyen reçoive l’aide et l’assistance nécessaires. Les interventions continueront de se concentrer sur la prévention des infections parmi les médecins, les infirmières et les professionnels de la santé qui sont en première ligne de la pandémie et qui sont essentiels au succès des activités de prévention et de contrôle menées.

27754 à GestionPublique Maroc Pose de la première pierre du nouveau terminal de l'aéroport de Rabat Sal financé par la BAD pour un montant de 75 millions d'euros