voici 9 conseils pour éviter le vol … maximum

Qui n’a pas eu cette petite peur dans son estomac, n’a pas retrouvé son vélo après un après-midi de cours, une soirée cinéma, des courses au marché ou juste une journée de travail?
Selon la FUB, la fédération des utilisateurs de vélos, 400 000 vélos sont volés en France chaque année. En conséquence, 80 000 utilisateurs abandonneraient le vélo pour voyager.

Pour que votre vélo n’entre pas dans ces statistiques, il vaut mieux connaître votre adversaire, le voleur! Par opportunité, par fraude ou par violence, des particuliers en France sont tentés toutes les heures de voler des vélos. Il existe un certain nombre de conseils qui peuvent vous aider à mettre toutes les chances de votre côté. Le prix d’un vélo d’occasion, quelques dizaines d’euros ou celui d’un vélo électrique, de 700 à plus de 3 000 euros, vous encourage à vous équiper au mieux contre le vol. Cela nécessite un petit investissement en équipement et un peu de bon sens dans la vie de tous les jours, en ville comme à la campagne.

via GIPHY

# 1 – Attachez toujours votre vélo même pendant quelques minutes

C’est la règle numéro un. Puisque nous ne laissons pas un enfant sans surveillance, idem pour un vélo, un minimum de sécurité. Cela comprend une manœuvre qui ne vous prendra que quelques secondes en suspendant votre serrure.

# 2 – Choisissez une bonne serrure et utilisez-la correctement

La protection contre le vol est votre achat le plus important après le casque de protection lorsque vous faites du vélo.
Il existe différents types de verrous. En forme de U, flexible, pliable, avec des câbles de petits ou grands diamètres. Et de toutes les couleurs.
Les serrures rabattables des compteurs de menuisier, qui facilitent la fixation du cadre à un point fixe, offrent plus de protection que la protection antivol des câbles. Cependant, selon les professionnels du cyclisme, la forme plate des bras articulés pose une très grande vulnérabilité par rapport à U.
Les chaînes avec un maillon inférieur à 5 mm ne sont pas recommandées. Pour atteindre le niveau 1, ils ont besoin d’un diamètre minimum de 6 mm, en acier très dur. Les verrous à câble devraient être interdits. Ceux dont le diamètre est inférieur à 10 mm ne peuvent pas supporter plus de 2 secondes. La fédération des utilisateurs recommande si vous pouvez investir dans une serrure à deux roues. Un peu plus cher en termes de budget.
Le FUB effectue régulièrement des tests de qualité sur les serrures de vélos et de motos. Voici les résultats des tests de 2020. Les tarifs varient d’une vingtaine d’euros à une centaine d’euros.

# 3 – Fixez votre vélo à un point fixe

Lors du montage de votre vélo, choisissez un point d’ancrage fixe et solide. Un anneau de vélo comme vous le trouvez dans la plupart des villes est parfait. Un grand poteau lumineux, une barrière métallique robuste … Bref, une pointe qui n’est pas facile à couper ou à démonter.

# 4 – Installez correctement votre serrure

Le FUB recommande de monter votre vélo à une hauteur d’environ 50 cm, bien sûr avec le cadre et votre roue avant, car c’est plus facile à voler. Tant de choses à savoir.
Ne vous contentez pas d’attacher une roue à votre serrure, vous n’en trouverez peut-être qu’une seule le lendemain.
Si vous avez un deuxième verrou, vous pouvez attacher votre deuxième roue et cadre au point d’ancrage choisi.

via GIPHY

# 5 – Fixez votre vélo dans un endroit sûr

Garez votre vélo hors de vue pour ne pas vous faire voler. C’est tout sauf une bonne idée. Préférez un passage pour un café, votre mairie. L’école.
Gardez à l’esprit, cependant, que certains vols sont même commis dans la rue par des personnes qui utilisent des outils très discrets, ou prétendront avoir perdu la clé du vol s’ils font un commentaire ou sont fous. Aucun risque n’existe. La plupart des vols sont commis en plein jour, se souvient la FUB.
Attention aux garages et sous-sols «forcés» faciles. Dans ce cas, n’hésitez pas à y mettre votre vélo pour décourager les voleurs potentiels.

# 6 – Gardez un œil sur votre vélo

Allez-vous boire un café sur la terrasse, faites-vous une pause chez le coiffeur pendant une heure? Ne rendez pas la vie difficile, s’il y a un arceau de sécurité à proximité, attachez-y votre vélo.

# 7 – Si possible, ne laissez pas votre vélo dehors

Parfois, vous ne pouvez pas trouver un moyen de sécuriser votre vélo. Ou vous vous dites: “Non, je ne peux pas en rester là, c’est trop risqué.” Dans ce cas, demandez à vos amis ou à un revendeur si, dans des cas exceptionnels, vous pouvez garer votre vélo sur leur balcon, dans leur couloir si les lieux le conviennent.

# 8 – Gravez votre vélo avec le bicycode

Cela ne vous empêchera pas de le faire voler, bien sûr, mais ce tatouage appelé marqueur bycicode peut un jour vous permettre de le trouver.
Selon la FUB, un tiers des vélos volés sont laissés pour compte et ne peuvent pas être restitués, faute d’identification … À partir de 2021, la nouvelle loi d’orientation sur la mobilité rendra obligatoire le marquage des vélos neufs et d’occasion pour la revente par un concessionnaire.
La liste des opérateurs, dates et marqueurs est publiée sur: www.bicycode.org
Par exemple, dans le Doubs, 3 lieux proposent ce type de marquage. Un marqueur coûte entre 5 et 10 euros, selon les opérateurs. Vous avez besoin d’une carte d’identité, de votre vélo et de la facture d’achat.

L’objectif est d’avoir un fichier national des vélos et de permettre la restitution des vélos volés par les propriétaires par la police / le gouvernement central. Le marquage permet également de lutter contre la réception de biens volés et la revente illégale.

Le marquage BICYCODE® est visible. Il est généralement situé en haut du tube et reçoit la selle, côté pédale.


© @bycicode

# 9 – Investissez dans des accessoires antivol supplémentaires

Si vous vous souciez de votre vélo avec tout cela comme la prunelle de vos yeux et votre budget le permettent, il existe des alarmes vélos (à partir d’une vingtaine d’euros). Ils font un bruit strident lorsque vous touchez votre vélo. Vos voisins l’apprécieront!
Il existe également des trackers GPS pour localiser un vélo, comptez sur un budget d’au moins une centaine d’euros.