Accueil » News » Hôpitaux: projet de contrat de 180 euros net par mois pour le personnel hors médecins

Hôpitaux: projet de contrat de 180 euros net par mois pour le personnel hors médecins

  • par

Le gouvernement a déposé dans le cadre du « Ségur de la santé » un projet d’accord qui prévoit une augmentation du salaire minimum de 180 euros par mois pour le personnel hospitalier du secteur public, hors médecins, a-t-on appris jeudi, concordant.

Cet accord, qui sera soumis aux syndicats à l’issue d’une session de négociation de mercredi à jeudi, prévoit une augmentation de salaire en deux temps, avec une première réévaluation de 90 euros nets en septembre et une seconde de 90 euros nets qui prendre effet plus tard.

Cette mesure concerne tous les travailleurs paramédicaux (infirmières, infirmières auxiliaires) et non médicaux (techniciens, brancards, etc.) des hôpitaux et des maisons de repos publiques, à l’exclusion des médecins hospitaliers, qui font l’objet de négociations séparées.

Le protocole d’accord, dont la version définitive doit être envoyée aux syndicats jeudi après-midi, prévoit également une révision des fichiers, c’est-à-dire des salaires versés en fonction de la carrière, pour certaines professions infirmières et médico-techniques, précisées sources à l’AFP.

Comme annoncé mardi, il comprend également une section sur l’emploi, avec 15 000 recrutements dans les institutions publiques, la moitié correspondant à la création d’emplois et l’autre moitié recrutant du personnel jusqu’alors non pourvu. .

Ce projet de protocole d’accord « conduit à une revalorisation significative des professions hospitalières dans l’Etat », a indiqué l’AFP Zaynab Riet, représentant général de la Fédération hospitalière française (FHF), « saisissant l’occasion de saisir ».

Les syndicats, qui réclamaient initialement une augmentation mensuelle de 300 € pour l’ensemble des travailleurs du secteur public, devront voter l’accord dans les prochains jours, pour un montant total de 7,5 milliards d’euros.

Cependant, aucun projet d’accord n’a été soumis aux médecins à ce stade, les discussions mercredi avec les syndicats de médecins hospitaliers ont été bloquées selon des sources syndicales, faute de progrès suffisants sur le budget promis par le gouvernement. .

La semaine dernière, Olivier Véran a proposé une enveloppe de 600 millions d’euros pour leurs salaires, dont 400 millions pour les médecins et 200 millions pour les stagiaires et les étudiants.

Les syndicats espéraient une prolongation pour financer de nouveaux niveaux à la fin de leur carrière et une augmentation des honoraires des gardiens et des astreintes.

AFP