Tanger au cœur d’un projet de laboratoire d’épidémiologie moléculaire





© Fourni par Yabiladi


Le Conseil de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma a approuvé un accord de coopération avec l’Université Abdelmalek Essaâdi pour créer et équiper un laboratoire d’épidémiologie moléculaire à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Tanger.

Ce projet a été approuvé à l’unanimité par les membres du Conseil qui ont assisté à la session ordinaire lundi avant juillet. Il se concentrera sur l’analyse de l’épidémiologie moléculaire des agents pathogènes en menant des études génétiques, moléculaires et immunologiques sur les micro-organismes ou certains de leurs composants.

Ce laboratoire souhaite également développer des caractéristiques biologiques et des outils de diagnostic moléculaire. Il s’agira également d’obtenir des outils moléculaires innovants et utiles pour le diagnostic en épidémiologie, en plus de développer des modèles expérimentaux d’amélioration transitoire, avec la valorisation de molécules de nature variée, de protéines et de substances biologiques.

Ce projet, qui vise à soutenir la recherche scientifique dans le domaine de la lutte contre les épidémies, nécessite un budget de 5,12 millions de dirhams (MDH), entièrement mobilisé par le Conseil de la région.

Au cœur d’un observatoire d’épidémiologie moléculaire, le laboratoire forme une structure pluridisciplinaire, qui sera chargée de mener tous les travaux et analyses liés à l’épidémiologie, au diagnostic biologique et à la recherche dans ce domaine, note la présentation du projet.

Pour sa part, l’observatoire sera chargé d’intégrer les résultats de la recherche et les données sociales, démographiques et épidémiologiques de la région, ainsi que de développer la recherche en épidémiologie des maladies infectieuses et autres ayant des implications importantes pour la santé publique au niveau régional. niveau.

Cette structure bénéficiera de l’expertise des centres de recherche de l’Université d’Abdelmalek Esaâdi. Elle se spécialisera principalement en épidémiologie et maladies infectieuses, microbiologie, génétique médicale, immunologie, maladies cancéreuses, biotechnologie et bioinformatique.