Accueil » News » des drones pour aider les pompiers à lutter contre les incendies de forêt

des drones pour aider les pompiers à lutter contre les incendies de forêt

  • par

30 millions d’euros: il s’agit du budget d’investissement 2020 du service départemental d’incendie et de secours de l’Hérault. En achetant des équipements de haute technologie, dont plusieurs drones, les pompiers peuvent réagir plus rapidement et spécifiquement aux incendies de forêt.

Cent camions, trois bombardiers à eau et un hélicoptère de reconnaissance: cet été 2020, le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de l’Hérault modernisera ses équipements, dont des drones et des caméras de surveillance des incendies de forêt.

80% de la zone départementale était contrôlée

L’objectif est de localiser plus précisément et plus rapidement le début des incendies, de mieux organiser le combat des pompiers sur le terrain, comme l’explique le général Eric Florès, directeur du SDIS 34:

Nous avions 3 caméras de surveillance de nos massifs et maintenant nous allons à 8. Cela nous permet de surveiller plus de 80% du territoire de l’Hérault. A chaque début d’incendie nous verrons leurs dimensions pour une intervention très rapide de tous les moyens.

Général Eric Florès, directeur du SDIS 34

Les images de ces appareils sont maintenant envoyées à un poste de commandement ultramoderne livré il y a seulement deux mois, à partir duquel les responsables des opérations peuvent voir les incendies de l’air et guider les équipes sur le terrain grâce à un écran de télévision connecté. vers un ordinateur sur lequel les images arrivent en temps réel, filmées à l’instant T.

Un appareil présenté le 7 juillet à Castries (Hérault) et décrit dans ce reportage par nos journalistes Sarah Nedjar et Sarah Karama:

Une intervention toutes les 7 minutes en 2020

Prix ​​de cette nouvelle technologie: 200 000 euros. Un investissement qui s’impose car ce début d’été 2020, caractérisé par un vent fort et déjà très chaud, sera particulièrement favorable aux incendies.

Cet investissement en équipement complète un dispositif de prévention consistant en une carte de 4 niveaux de vigilance couvrant 9 zones forestières et mise à jour quotidiennement pendant l’été. Parce que la moitié des incendies de forêt se déclenchent accidentellement et 20% sont dus au travail.

Le SDIS 34 compte 4 000 pompiers volontaires, 950 pompiers professionnels et 250 personnels administratifs et techniques dans ses rangs.