Alerte de l’armée suisse pour la deuxième vague

La course contre la montre est lancée en Suisse pour détecter de nouveaux cas et briser les chaînes de transmission.

Parmi les outils à la disposition des autorités, l’application Swisscovid compte près de 1,4 million de téléchargements et 1 million d’utilisateurs actifs 13 jours après son lancement. Mais la marge de progression reste importante.

Cependant, ce résultat est conforme aux objectifs de la Confédération. “Nous sommes très satisfaits de la situation actuelle, c’est une première étape”, a déclaré à 19h30 Sang-Il Kim, chef du département transformation numérique de l’OFSP. “Avec six millions de téléphones mobiles en Suisse capables d’utiliser cette application, nous avons déjà atteint une pénétration de près de 25%.”

Actuellement, seuls 30 cas positifs ont été signalés à cet égard. Didier Trono, virologue à l’EPFL, attendait beaucoup plus par rapport au nombre de téléchargements. En d’autres termes, les utilisateurs les plus consciencieux évitent les rassemblements et autres lieux à risque, ou ceux qui sont infectés, ne rapportent pas, estime le scientifique à 19h30.

>> Voir le sujet de 19h30:

L'application de suivi SwissCovid compte un million d'utilisateurs, mais seulement 30 rapports de contamination. Trop petit. [RTS]
L’application de suivi SwissCovid compte un million d’utilisateurs, mais seulement 30 rapports de contamination. Trop petit. / 19h30 / 2 min / hier à 19h30