Accueil » News » La Chambre régionale des comptes publie son rapport sur le lycée Turgot de Limoges

La Chambre régionale des comptes publie son rapport sur le lycée Turgot de Limoges

  • par

La situation financière du lycée polyvalent Turgot à Limoges a fait l’objet d’un examen de la chambre régionale des comptes de Nouvelle-Aquitaine.

L’analyse des comptes a été réalisée sur la période 2013 à 2018 et porte sur la totalité du budget, comprenant le budget principal et les budgets annexes du CFA/UFAI et du GRETA.

Un exercice déficitaire en 2017 dû à la création du nouveau GRETA

Dans son rapport publié le 26 juin dernier, les experts indiquent une situation « satisfaisante » de l’établissement scolaire général et technologique, à l’exception de l’exercice 2017. Ce dernier est marqué par « l’engagement d’un surcroît de dépenses en cours d’exercice » et un « recul des parts de marché du GRETA ».

L’organisme de formation continue est administrativement géré par le lycée Turgot en 2017, faisant de l’établissement scolaire le siège du nouveau GRETA (fusion des quatre GRETA de l’ex région Limousin).

Ce GRETA « a augmenté, de manière substantielle, les masses budgétaires de l’établissement » rapporte la Cour régionale des comptes.

Un résultat « pratiquement comblé » en 2018

Mais le résultat, fortement déficitaire de 2017 (le déficit dû à la création du nouveau GRETA constitue plus de 60 % du déficit cumulé de l’établissement) est « pratiquement comblé » en 2018.

Le rapport indique une « amélioration de la situation du GRETA » avec la mise en œuvre de nouvelles actions de formation et de nouveaux partenariats.

Par ailleurs, au 1er janvier 2018, le centre de formation et d’apprentissage (CFA) du lycée Turgot devient une unité de formation par apprentissage de l’industrie (UFAI) liée par convention au centre de formation et d’apprentissage de l’industrie (CFAI) de Tulle.

Une rénovation du lycée pour améliorer son image et la renforcer au-delà du Limousin

Sur la section de fonctionnement, les recettes sont composées de subventions et de produits de restauration scolaire et d’hébergement. « L’accroissement du volume des recettes résulte exclusivement du regroupement de l’ensemble des GRETA au 1er janvier 2017 et n’appelle pas d’observation » indique le rapport.

La rénovation du lycée est à l’origine de l’augmentation des subventions régionales, avec, en 2018, le versement d’une subvention spécifique de 180.000€.

Le rapport financier indique toutefois que la dotation globale de fonctionnement accordée par la région entre 2013 et 2018 diminue de 5 % alors que le nombre d’élèves progresse de plus de 20 % sur la même période. La dotation de fonctionnement passe de 514 € par élève en 2013 à 402 € en 2018.

Concernant les dépenses de fonctionnement, le rapport indique une « forte progression » dû au rattachement du GRETA au lycée en 2017. L’année 2018 est également marquée par une « forte progression » des charges due aux dépenses relatives à la rénovation des blocs scientifiques et l’achat de matériels pour laquelle le lycée a perçu une subvention spécifique.

Le rapport indique que le niveau des recettes réalisé en 2017 (8 133 000 €) a finalement été en deçà du niveau prévu (8 315 000 €) alors que les charges réalisées (8 600 000€) ont dépassé la prévision (8 358 000 €).

L’établissement scolaire justifie les dépenses importantes liée au remplacement du matériel informatique par la nécessité de répondre au cahier des charges du label Eduform : ce label a permis au lycée Turgot de renforcer sa visibilité au-delà du Limousin.

Le lycée Turgot doit son « solide bilan financier » au niveau élevé de ses réserves

Au 31 décembre 2018, le lycée Turgot n’atteint pas sa bonne capacité d’autofinancement d’avant 2015. Mais des parts de marchés souscrites avec la région Nouvelle-Aquitaine et la signature de nouveaux marchés avec des entreprises privées en matière de formation sur la sécurité et la fibre optique devraient améliorer la situation.

A la fin de son rapport, la Chambre régionale des comptes souligne un bilan « satisfaisant » sur toute la période étudiée. Le niveau de la trésorerie « demeure particulièrement confortable ». Le solide bilan financier du lycée polyvalent Turgot de Limoges s’explique par un niveau très élevé des réserves observé entre 2016 et 2017, dû au transfert des réserves des GRETA fusionnés.

 

Aline Combrouze