Accueil » News » Afrique # 97: Patyka, AfricInvest, AMI Worldwide, Covid-19 …

Afrique # 97: Patyka, AfricInvest, AMI Worldwide, Covid-19 …

  • par

L'origine de Patyka: formulée en 1922, par un pharmacien parisien, à partir de

L’origine de Patyka: la formulation en 1922, par un pharmacien parisien, de « Absolute Oil », un élixir d’huiles essentielles et végétales. © Patyka Cosmestics

Beauté: Patyka Cosmetics / Azur Partners (France / Maroc)

Neuf ans après avoir investi 1,5 M € (16 MMAD) à l’intérieur Patyka , Spécialiste français de la cosmétique haut de gamme et des parfums bio de luxe (lire à nouveau l’article Patyka forme une alliance au Maroc sur CFNEWS), le véhicule marocain Fonds Nebetou, dirigé par Partenaires Azur , abandonne son intérêts minoritaires. Ni l’identité de l’acheteur ni le prix de la vente n’ont été dévoilés, mais selon le média Challenge.ma, qui cite des sources proches du dossier, le TRI ne dépasserait pas 10%. Grâce à l’investissement d’Azur Partners, cette PME pionnière de la cosmétique naturelle a pu voir le jour, dont les origines remontent à 1922, pour étendre sa chaîne d’approvisionnement en matières premières naturelles (notamment l’huile d’argan) et son réseau commercial au sein du royaume chérifien. Reprendre dans 2009 par le couple Cyril Jamot (qui a quitté l’aventure en 2012) et Pierre Juhen (son chef actuel), il avait accueilli 2010 en minorité Agregator Capital (dirigé par Capital de base ) et Mode et finance , véhicule d’investissement de Sociétés CDC dédié aux PME françaises rentables du secteur de la mode et du luxe. Pour le véhicule marocain engagé dans la promotion du secteur agricole et agroalimentaire, c’est lui premier retrait depuis sa création il y a près de dix ans. Avec un capital de presque 24 millions d’euros (260 MMAD), son actionnariat se compose entièrement deInstitution marocaine tels que le groupe AKWA, ASMA Invest, Crédit Agricole Maroc, Holmarcom, MAMDA / MCMA et RMA Watanya. Sont commencés phase de désinvestissement en 2017, il a encore participations dans Dairy Invest (société mère de la coopérative Le bon lait), Iskla, Tajini, Industrie des technologies vertes, ID de la nature, Afoulki Invest, 123 Safran et français Préparez des plats et des boissons.

Nouveau fonds: AfricInvest / Proparco (Tunisie / Afrique / France)

Avec un investissement de 27 millions d'euros dans AfricInvest Fund IV, Proparco soutient le développement de sociétés locales et régionales fortes, destinées aux consommateurs, à travers le continent africain.

Grâce à un investissement de 27 millions d’euros dans AfricInvest Fund IV, Proparco soutient le développement de sociétés locales et régionales fortes, destinées aux consommateurs, à travers le continent africain. – © Proparco

Comme indiqué dans le bulletin # 95, AfricInvest réalisé le 4 juin les premier fermeture abeille 500 millions d’euros de son nouveau véhicule d’investissement multisectoriel, Fonds AfricInvest IV . Lancé en 2017 et destiné à soutenir entreprises axées sur le consommateur dans Côte d’Ivoire, Abeille Kenya, Abeille Nigeria, dans Egypte et dans d’autres pays africains où le fonds est présent, il a connu la participation de nombreux investisseurs institutionnels: fonds de pension africains, sociétés de réassurance, institutions internationales de financement du développement. Parmi ceux-ci, Proparco presque injecté 27 millions d’euros (30 millions de dollars). Filiale privée de l’AFD, qui investi dans quinze des dix-neuf fonds du manager panafricain depuis 1997, est un ancien partenaire. Le premier véhicule entièrement panafricain du groupeAfricInvest Fund IV se concentrera sur les services financiers, la fabrication, la vente au détail et les biens de consommation, l’alimentation, la santé, l’éducation, les télécommunications, la logistique et la distribution.

Logistique: AMI Worldwide / Ceva Logistics / actionnaires privés (Suisse / France / Emirats Arabes Unis / Belgique / Afrique)

Ceva Electronics prendra le contrôle opérationnel d'AMI Worldwide en juin 2020.

Ceva Electronics prendra le contrôle opérationnel d’AMI Worldwide en juin 2020. – © AMI dans le monde

Le transitaire suisse Ceva Logistics , racheté l’an dernier par le groupe marseillais CMA-CGM , numéro trois du transport par conteneurs, en prend un intérêt majoritaire dans la capitale du prestataire de services logistiques AMI dans le monde . Fondé en 1919 dans Belgique et situé aujourd’hui Dubaigrâce à ce dernier, son acheteur peut grâce à lui douze pays où est-ce. Les unités proviennent de deux actionnaires privés belges, Vincent Hachez et Marc De Reymaker. Ceva Logistics souhaite devenir un acteur majeur en Afrique et s’intégrera au 1er juillet réseau d’agences cibles en Afrique de l’Est et du Sud Et son mille employés (voir la feuille de travail sur CFNEWS). L’entreprise suisse prend également le relais pour se renforcer sur le continent transport avant et après transport terrestre effectué jusqu’à présent par CMA-CGM en Mauritanie, Ethiopie, Mali, Burkina Faso et Côte d’Ivoire. Une fois ces opérations terminées, la filiale de l’armateur français sera implantée en Afrique en Afrique 41 pays par 79 bureaux et utilisera 1 300 employés.

Focus: le point sur la pandémie en Afrique

Alors que l’Afrique représente, selon les derniers chiffres de #NCovAfrica, 393 857 cas confirmés et 9 895 tués, et que seuls quatre États du continent (Tunisie, Maroc, Algérie et Rwanda) doit compétentes pour rouvrir leurs frontières aux pays de l’espace Schengen (Cependant, l’Algérie a indiqué qu’elle resterait fermée), nous continuons notre examen hebdomadaire des mesures prises au nom du peuple africain pour atténuer l’impact du virus corona.

Solidarité internationale et initiatives hors Afrique

le Bénin recevra à proximité 45 millions d’euros (50 millions de dollars) Banque mondiale combler le déficit budgétaire pandémique lorsque le pays est confronté à des besoins urgents, notamment dans le secteur social.

abeille Nigeria, les Société financière internationale (SFI ou IFC) offre un prêt de 45 millions d’euros (50 millions de dollars) avec la banque commerciale First City Monument Bank, financer des centaines d’entreprises nigérianes en difficulté du fait de la crise, en renforçant leurs besoins en fonds de roulement.

Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD)

Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD)

En Egypte, le Banque internationale commerciale (CIB) et le Banque nationale d’Egypte (NBE) bénéficieront respectivement 89 millions d’euros (100 millions de dollars) et 179 millions d’euros (200 millions de dollars) de prêts Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). Ce financement est destiné à soutenir les entreprises locales en baisse de revenus et en difficultés de trésorerie.

le Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC) vient de signer un accord Financement Mourabaha de 179 millions d’euros (200 millions de dollars) avec Banque africaine d’import-export (Afreximbank), pour soutenir les exportateurs africains et les aider à faire face à certaines conséquences économiques de la crise sanitaire.

L’ONG française Coordination SUD j’en ai juste un appeler à la mobilisation de ses sœurs pour le déploiement d’un une action de solidarité internationale renforcée et rapide sur le terrain, dans soixante-quinze pays, la grande majorité d’entre eux en Afrique. Avec des objectifs à court et moyen terme, ces projets sont conçus pour répondre à la crise des coronavirus dans ses multiples dimensions sanitaires, mais aussi dans les domaines économiques, sociaux voire environnementaux et dans des domaines d’action aussi divers que l’agriculture, l’eau, l’assainissement et l’hygiène, en soutenant les activités économiques , éducation, jeunesse ou formation.

Exemples d’initiatives associant acteurs internationaux et locaux

Signature de l'accord de coopération pour les tests de diagnostic épidémiologique entre la Fondation marocaine MAScIR et British Mologic en présence de l'ambassadeur britannique au Maroc.

Signature de l’accord de coopération pour les tests de diagnostic épidémiologique entre la Fondation marocaine MAScIR et British Mologic en présence de l’ambassadeur britannique au Maroc. – © MAScIR

L’une des initiatives impliquant à la fois des acteurs internationaux et africains est Alliance maroco-britannique pour les tests de diagnostic épidémiologique. le fondationMAScIR (Fondation marocaine pour l’innovation et la recherche scientifiques avancées), acteur national de la R&D, notamment dans les domaines de la biologie médicale et du développement de kits de diagnostic moléculaire des maladies infectieuses, vient de lancer un Partenariat avec l’anglais Mologic, leader mondial dans la conception de tests de diagnostic rapide. L’objectif est de partager leur expertise en développant des biosimilaires et en développant de nouveaux tests diagnostiques pour les épidémies, à commencer par Covid-19.

Actions aux niveaux régional et national

Six pays du Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) reçoit une subvention de 7,9 millions d’euros (9,9 millions de dollars) Fonds africain de développement renforcer les mesures de lutte contre la pandémie. Ce financement facilitera l’achat d’équipement médical et de laboratoire (trousses d’analyse, équipement de protection individuelle, ventilateurs non invasifs) Lesotho, Abeille Malawi, Abeille Madagascar, Abeille Mozambique, dans Zambie et avec Zimbabweet améliorer la coordination des mesures d’intervention en cas de pandémie, y compris la surveillance et la sensibilisation. Le fonds a également payé 609 K € (683 millions de dollars) au nom de Sao Tomé et Principe.

le Banque Africaine de Développement (BAD) injecte 8,9 millions d’euros (10 millions de dollars) au nom de les Seychelles à l’appui des initiatives face au coronavirus. Le prêt sera utilisé pour la stabilisation macroéconomique, le renforcement des interventions sanitaires nationales et des moyens de subsistance et du système de protection sociale.

Pour insuffler une nouvelle vie à son économie, Zambie est sur le point de diffuser 392 millions d’euros (440 millions de dollars) en bons Covid-19.

Tandis que Madagascar peine à imposer son remède, le Covid Organics, lInstitut Max Planck de Potsdam dans Allemagne vient de confirmer l’efficacité des extraits d’Artemisia contre le virus Covid-19, plante commune à Madagascar, en RDC et en Asie, à la base du médicament développé.

Nous voyons également quelques initiatives de coopération et de solidarité entre les États du continent. C’est le cas par exemple Guinée Équatoriale, qui vient d’offrir équipement protecteur abeille Centre hospitalier régional d’Oyem (CHRO), à Gabon. Une entreprise marocaine basée à Abidjan, Comptoir en aluminium de Côte d’Ivoire, fait don de colis alimentaires à l’Association des étudiants congolais.

abeille Gabon, une dépistage de masse Juste Lancé au sein des entreprises là bas Fédération gabonaise des employeurs (CPG) et le comité de pilotage du plan d’attente et de la réponse à l’épidémie de coronavirus, une contribution supplémentaire des employeurs dans la lutte contre la pandémie. Pour renforcer le dispositif médical et de prévention mis en place par le gouvernement, le directeur général du groupe Foberd Gabon, récemment terminé don de matériel médical une valeur de 305 K € (200MXAF), au ministre de la Santé.

Pour surmonter la fermeture des classes et leurs conséquences dans le domaine de l’éducation, le Camerounais Assurance vie NSIA a mis en place une plateforme éducative numérique pour les enfants de ses membres.

Immobilier – Distribution: Douala Grand Mall / Société Générale Cameroun / Proparco / Actis (Cameroun / France)

Douala Grand Mall (GDM), qui peut accueillir jusqu'à 300 000 visiteurs par mois, sera le premier centre commercial de cette taille en Afrique centrale.

Douala Grand Mall (GDM), qui peut accueillir jusqu’à 300 000 visiteurs par mois, sera le premier centre commercial de cette taille en Afrique centrale. – © Proparco

Proparco et la fille camerounaise du groupe bancaire société Générale soutien à 30 millions d’euros (comprenant une tranche en franc CFA) le développement de Douala Grand Mall (DGM), les premier centre commercial certifié écologique en Afrique centrale. Par exemple, ils soutiennent la société britannique capital-investissementActis dans la construction de cette infrastructure conçue comme un Destination Mall En d’autres termes, un lieu de consommation, mais aussi un pôle d’attraction. Située à proximité de l’aéroport de la capitale économique du pays, DGM ouvrira un supermarché, 160 magasins et boutiques, vingt-deux restaurants et un cinéma. 18 500 m2 d’espace locatif. L’ouverture est programmée pour septembre prochain. Développé par Actis et son partenaire local Développement artisanal, Douala Grand Mall devrait créer plus de 4 500 emplois directs. Il forme le première phase d’un Parc d’affaires y compris un hôtel cinq étoiles et des bureaux.

Nouveau fonds d’investissement public (Djibouti)

Mohamed Sikieh et Kayad Mamadou Mbaye, Fonds souverain de Djibouti

Mohamed Sikieh et Kayad Mamadou Mbaye, Fonds souverain de Djibouti

Conseillé par l’entreprise Willkie Farr & Gallagher , les République de Djibouti la lancer richesse souveraine d’acquérir un moyen d’agir, avec de réelles capacités d’investissement, dans le cadre de son stratégie économique à long terme, qui vise à se positionner comme un hub commercial, logistique, portuaire et numérique incontournable. Ce Fonds souverain de Djibouti (FSD), dont l’actionnaire unique reste l’État, se présente comme un instrument intergénérationnel viser « Collecter » la richesse nationale améliorer, moderniser, maximiser le potentiel économique et l’attractivité du pays, et renforcer sa capacité à agir rapidement. En espérant mobiliser 1,3 milliard d’euros (1,5 milliard de dollars) dix ansil ciblera en priorité la République de Djibouti et les pays ayant des liens économiques avec elle, en particulier la Région de la corne de l’Afrique. Sur le plan sectoriel, il privilégiera les télécommunications, les nouvelles technologies, l’énergie, les infrastructures, la logistique, l’agriculture et la pêche, avec une attention particulière pour soutenir les projets croissance durable et mise en œuvre de la transition énergétique. Sous la supervision directe de la présidence, le FSD est présidé par un comité de huit membres. Mohamed Sikieh Kayad, conseiller économique du président Ismaïl Omar Guelleh, et sénégalais Mamadou Mbaye, ancien directeur exécutif du Fonds souverain du Sénégal (Fonsis), assumera respectivement la présidence et la direction générale du Fonds souverain.

Electronique et électricité: GlobalTronics / SFI (Egypte / Etats-Unis)

Basée au Caire, Globaltronics est une entreprise de haute technologie qui conçoit et fabrique une large gamme de solutions de comptage d'électricité, y compris des appareils et des systèmes.

Basée au Caire, Globaltronics est une entreprise de haute technologie qui conçoit et fabrique une large gamme de solutions de comptage d’électricité, y compris des appareils et des systèmes. – © Globaltronics

GlobalTronics, fournisseur égyptien de compteurs d’énergie électrique, Fondé en 1998 par Hany Assal, bénéficiera d’un investissement qui pourrait aller si loin 8,9 millions d’euros (10 millions de dollars) Société financière internationale (SFI ou IFC) . Cette opération vise à l’aider à commercialiser ses compteurs numériques prépayés et intelligents, pour financer la construction d’une nouvelle usine Arabie Saouditeet investir dans la recherche et le développement de nouveaux produits. Dans le cadre des réformes énergétiques en cours en Égypte, ces compteurs amélioreront la précision de la facturation, offriront aux consommateurs davantage d’options de paiement et leur fourniront de meilleures informations sur leur consommation d’énergie pour les encourager à économiser de l’argent. La Banque mondiale, dont IFC est membre, vise également à aider l’Égypte à optimiser la consommation intérieure totale d’électricité, et bienaider le gouvernement à réduire les subventions au secteur de l’énergie.

Nomination – Conseil: Deloitte France et Afrique francophone (France / Afrique)

Emmanuel Gadret, Deloitte

Emmanuel Gadret, Deloitte

Emmanuel Gadret vient d’être nommé Directeur général au Comité Exécutif de Deloitte France et Afrique francophone . Fort de plus de vingt-cinq ans d’expérience au sein de l’entreprise, il rejoint Deloitte 1992, devenez partenaire 2003 et membre du comex Juin 2017. En tant que directeur adjoint de l’audit, il est responsable du programme Deloitte Private, qui se concentre sur le support des midcaps.

Événements:

  • 25 juin (1 heure de l’après-midi.), 9 juillet, 23 juillet et 6 août : Conférences de presse en ligne de l’OMS organisé par Groupe APO, les commandant Conseil panafricain en communications et en affaires basé en Suisse, avec traduction simultanée et diffusion en direct 300 sites d’actualité liés à l’Afrique, ainsi que sur l’application mobile Actualités de Google. Ces points de presse s’occuperont de toutes les dernières nouvelles sur les épidémies d’Ebola et de Covid 19 en Afrique et donner aux journalistes la possibilité de poser des questions à certains des plus grands experts mondiaux de la santé. Ils sont détenus par le Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique, Matshidiso Moeti, qui est accompagné par d’autres personnalités invitées, selon les sujets traités. Les conférences de presse se concentreront sur les questions liées à la santé et auront lieu parallèlement aux séances d’information régulières actuellement organisées par le Forum économique mondial (WEF), qui se concentrera plus largement sur l’impact de covid-19 et alternera toutes les deux semaines.
  • 25 juin (15 h): we-book sur le financement des PME dans le cadre de Covid-19, organisé par Faire fonctionner la finance pour l’Afrique (MFW4A), un partenariat hébergé par ADB permettra de financer des acteurs pour les PME – y compris une institution financière, un gestionnaire de fonds, fintech et une PME du continent – pour discuter de leurs défis actuels et de leurs succès dans la mise à l’échelle du financement des PME et des opportunités d’innovation numérique dans ce contexte de pandémie.
  • 30 juin (15 h): webinaire sur l’avenir de l’industrie sénégalaise des hydrocarbures et ses opportunités d’investissement, présenté par le Chambre africaine de l’énergie en collaboration avec Africa Oil & Power.

Et aussi…

  • Guidé par l’entreprise Hogan Lovells , l’agence de développement des États-Unis DFC associé à investisseurs privés créer un fonds pour améliorer l’accès à l’électricité rurale Kenyan.
  • le Commencez Sud africain Planète 42, société de leasing de voitures d’occasion, augmente 2,1 millions d’euros (2,4 millions de dollars) amorçage lors d’une table ronde animée par l’estonien Changer d’entreprise avec la coopération de anges des affaires.
  • Camerounais Sugewe ​​prospère, responsable du conseil économique et financier HPS International Consulting, vient de porter la police première agence de notation financière en Afrique centrale, appelé Ewatch Africa Investment Analytica.
  • Quelques mois après la sélection du consortium franco-français formé par les entreprises Ataub (Atelier d’architecture et d’urbanisme breton) et Bati Concept, Bureau Veritas remporte – pour un montant qui reste confidentiel – le contrat de supervision des travaux de construction du Rijksdienst Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) abeille Cameroun.
  • abeille Burkina Faso, le programme national d’électrification Yeleen obtient 75 millions d’euros du’Agence française de développement construire quatre centrales solaires avec une puissance combinée de 51 MW, ce qui augmentera la puissance électrique nationale de 9%. L
  • Kenyan Partager les positions du groupe quitte son plan d’acquisition 62% des actifs bancaires en Rwanda, dans Tanzanie, dans Zambie et avec Mozambique deAtlas Mara, tenir coté sur Londres.
  • Beyonic, fournisseur de solutions de paiement électronique pour les PME, fintech et les organisations de la société civile en Afrique, intègre le giron de MFS Africa, leader fintech qui exploite le plus grand centre de paiement électronique du continent.
  • Dans Algérie, les laboratoires pharmaceutiques viennent, après une impasse intense, de desservir leur industrie dans le secteurs stratégiques soumis à la législation du 51/49, quel Part majoritaire de l’Algérie dans toute entreprise.

Bon week-end et à mardi prochain.

Avez-vous des informations à nous fournir pour ce Bulletin Afrique? Écrivez-nous à: stephanie.roux@cfnews.net

Retrouvez toutes les chroniques CFNEWS (Afrique, mais aussi Asie et Amérique latine):