Accueil » News » Faut-il acheter ou louer son matériel informatique en entreprise ?

Faut-il acheter ou louer son matériel informatique en entreprise ?

  • par

Difficile de s’en passer, tant ils sont importants dans notre vie professionnelle quotidienne. Eux, ce sont bien sûr les ordinateurs qui nous connectent à nos clients, nos fournisseurs, et grâce auxquels on peut travailler au quotidien. Or, au moment de rééquiper un service ou de mettre à jour sa flotte informatique, une question revient toujours en boucle : faut-il acheter ou louer son matériel informatique ?

C’est un débat récurrent, mais qui a le mérite d’avoir une réponse simple. À moins que vous n’ayez que quelques collaborateurs et que vous utilisez vos ordinateurs pour des tâches très basiques qui ne nécessitent aucune mise à jour particulière, la location est la solution parfaite pour le matériel informatique. On vous le prouve.

Le coût final : avantage leasing

Avec l’achat, vous payez l’intégralité de votre matériel informatique immédiatement – TVA comprise. Cela représente donc une importante sortie d’argent, en particulier pour équiper un service complet. Alors que vos nouveaux outils informatiques n’ont pas encore contribué à créer de la valeur, ils ont déjà amputé une partie de votre budget. Une fois propriétaire, vous devrez ensuite gérer seul la maintenance, les réparations ou les mises à jour, les problèmes techniques, mais également la revente et le rééquipement. Toutes ces étapes coûtent de l’argent et consomment du temps productif à vos équipes.

Avec le leasing, vous payez pour l’usage du matériel. Après quelques années, vous pouvez le céder facilement pour vous rééquiper. Le leasing prend en compte la valeur résiduelle du matériel. Lorsque le contrat arrive à échéance et qu’il vous faudra renouveler l’équipement, vous n’aurez pas payé le prix total du matériel, contrairement à l’achat.

Avec la location, l’écart de prix entre un ordinateur haut de gamme de type MacBook Pro et un ordinateur de base est finalement bien plus faible qu’on ne le pense en raison de la valeur résiduelle des ordinateurs d’Apple qui reste élevée, même après 5 ans d’utilisation. Sans compter que le leasing facilite l’externalisation de la gestion IT. Ainsi, le coût total de possession (TCO pour Total Cost Ownership) sera plus élevé avec l’achat qu’avec la location, car cette dernière évite tous les coûts tiers d’infrastructures et de gestion qui peuvent être compris dans le package global.

Lorsque le contrat arrive à échéance et qu’il vous faudra renouveler l’équipement, vous n’aurez pas payé le prix total du matériel, contrairement à l’achat.

L’incertitude technologique et le risque d’obsolescence : avantage leasing

L’informatique est un milieu qui évolue vite. La perte de valeur est considérable en raison des nouveaux usages, des nouvelles technologies et de l’évolutivité des besoins. Il faut donc un maximum de flexibilité pour ne pas rester prisonnier de choix non pertinents. À partir du moment où le risque d’obsolescence est élevé, il faut louer.

Avec l’achat, plus le matériel vieillit, moins il est efficace. Et au final, vous n’aurez pas d’autres choix que de vous en séparer sans pouvoir le revendre. Et à chaque fois, c’est du temps de perdu et de l’énergie à consacrer à des projets qui ne font pas partie de votre cœur d’activité.

Le choix : avantage achat

Aujourd’hui encore, il est plus facile d’acheter un matériel que de le louer. Le leasing nécessite quelques contraintes pour le vendeur qui doit financer le bien ou ajuster sa trésorerie en conséquence.

Toutefois, l’arrivée sur le marché de professionnels du financement des ventes tend à faire changer ce paradigme. On peut ainsi faire financer un bien en quelques jours.

La gestion opérationnelle : avantage leasing

Pour homogénéiser les versions du système d’exploitation, le type de machines et leur gestion, le leasing est de loin la meilleure option avec des contrats ajustables à tout moment. Dans un monde où la fragmentation des systèmes informatiques nuit à l’efficacité opérationnelle, disposer d’un modèle global et agile est un vrai gain de temps et d’efficacité.

Les loueurs sont d’ailleurs experts de ces options qui permettent de mieux gérer les évolutions technologique et d’usage. Ce qui vaut pour les ordinateurs vaut aussi pour les téléphones et tablettes.

Les risques et coûts cachés : avantage leasing

Avec le leasing, si les options de maintenance et d’assurances sont incluses, il n’y a aucun coût caché.

Avec l’achat, il faut intégrer le TCO dans son budget global. Le prix d’achat se compose alors souvent que d’une fraction du prix total. C’est la partie immergée de l’iceberg. Il faut aussi intégrer la maintenance, la formation, le temps perdu à acheter, déployer et mettre en place, la valeur perdue des actifs obsolètes, etc.

Avec un score de 4 à 1 en faveur du leasing, le résultat est sans appel. En matière d’informatique, le leasing s’impose comme solution et le marché est d’ailleurs assez mature avec des fournisseurs pure players comme Econocom qui proposent des offres sur mesure ou bien en ligne avec store.econocom.com.
Et si vous êtes fournisseur ou acheteur de solutions IT, Atlance peut vous accompagner pour financer sous la forme de leasing ces solutions.