Accueil » News » Comment prendre en compte la documentation et les frais d’abonnement?

Comment prendre en compte la documentation et les frais d’abonnement?

  • par

De nombreuses entreprises achètent ou s’abonnent occasionnellement à des revues professionnelles, des livres techniques et des journaux. Or, les factures et les frais d’abonnement font l’objet d’un traitement comptable spécifique. Jetons un coup d’œil à la façon de tenir compte de ce type de dépenses.

Enregistrement comptable de la documentation et des frais d’abonnement

Tous les frais de documentation et d’abonnement ne sont pas enregistrés de la même manière comptabilité. Selon la nature de la documentation, deux comptes différents sont utilisés: « 6181 – Documentation générale » ou « 6183 – Documentation technique ». Il est à noter que la documentation mise à jour via CD-Rom est similaire à la documentation technique.

frais d'abonnement à la documentationAutour de la factures la documentation et les frais d’abonnement, vous devez donc écrire ce qui suit: comptes de débit « 6181 – Documentation générale » (ou compte « 6183 – Documentation technique ») et « 44566 – TVA sur d’autres biens et services » et créditer le compte « 4011 – Achat de biens et services par les fournisseurs ».

Du côté fiscal, ces frais sont déductibles à condition que la société démontre que ces abonnements ou achats sont motivés par ses activités. La jurisprudence reconnaît également la déduction des achats de « journaux généraux » lorsqu’ils sont mis à la disposition des clients, comme dans les salles d’attente.

La nécessaire régularisation de la documentation et des frais d’abonnement

En France, le comptabilité doit suivre un certain nombre de principes importants, y compris la séparation des exercices. Alors, les factures de documentation et les frais d’abonnement doivent être liés au bon exercice.

Cela signifie que les frais de documentation et d’abonnement peuvent être soumis à:

  • D’une charge pré-reconnue s’ils concernent une période qui dépasse l’exercice
  • D’une facture qui n’est pas arrivée s’ils sont facturés au cours de l’exercice suivant celui-ci selon eux

Bien entendu, ces réservations ne doivent pas être oubliées à la fin de l’exercice sont inversés au début du prochain exercice.