Une communauté de communes unanime

Haut vallespir. Huit questions (votées à l’unanimité) étaient à l’ordre du jour.

La Communauté de Communes du Haut Vallespir (CCHV) s’est réunie au centre du Sud Canigó, présidée par René Bantoure, qui a rappelé dans son introduction que, conformément à la réglementation applicable, les petites municipalités gagneraient des représentants et des pertes importantes, déclarant qu’Amélie -les-Bains passerait de 8 à 11 et Arles-sur-Tech de 6 à 8.

Huit points étaient à l’ordre du jour. Tous ont été votés à l’unanimité et le président a été autorisé à signer tout document relatif aux dossiers respectifs.

Premièrement, dans le cadre des finances, une contribution pour l’année 2020 de 438 € à l’Union du bassin du Têt pour la prévention des inondations a été présentée. Elle a été suivie de l’évaluation immobilière des sociétés, à un taux de 31,71%.

La question 2 concernait les jeunes et les jeunes. Après la construction de la nouvelle crèche, la construction de la crèche des lutins est restituée à la mairie d’Amélie et des subventions sont demandées au CAF pour l’achat d’un véhicule pour 9 personnes, mobilier et matériel informatique.

En 3, pour les ressources humaines, la création de deux postes à temps plein d’assistants d’animation a été approuvée pour les contractuels pluriannuels. A également voté la fourniture de deux agents pour les cantines de Serralongue et Prats-de-Mollo pour la mise en œuvre des protocoles Covid-19.

Enfin, concernant un mandataire jugé par la Commission médicale incapable de prendre ses fonctions, un accord pour une période de préparation au reclassement (PPR) a été proposé par le Centre de Gestion des Pyrénées-Orientales.

Au quatrième point, la délibération du jeudi 30 janvier pour le réseau de chaleur Prats-de-Mollo a été annulée, le projet sur la liste a été inclus dans la collection d’intérêt communautaire et le CCHV a pris note de l’étude de faisabilité.

Question 5 Commencez une consultation pour un contrat d’étude, de recherche et de conseil.

6, du fait de covid-19, annule les pénalités de retard appliquées au marché de la pépinière d’Amélie-les-Bains.

Pour la question 7, l’accord tripartite avec le conseil de faculté et l’Office des eaux a été approuvé pour la question 7.

Enfin, le point 8 concerne la participation de la CCHV au fonds régional Covid-19 destiné aux structures en difficulté après la pandémie, qui a été approuvé pour un montant de 15 000 €.