Accueil » News » L’Afrique fera face à la pandémie lundi 22 juin

L’Afrique fera face à la pandémie lundi 22 juin

  • par

Publié le: Modifié:

L’Afrique comptait 306 390 cas confirmés de coronavirus le lundi 22 juin. Le Covid-19 a coûté la vie à 8 116 personnes sur le continent, selon le Centre africain de prévention et de contrôle des maladies. Les pays les plus touchés par la pandémie sont l’Afrique du Sud (101 590), l’Égypte (55 233), le Nigéria (20 244), le Ghana (14 154), l’Algérie (11 771), le Cameroun (11 892) et le Maroc (9 997).

  • L’Afrique du Sud dépasse le seuil de 100 000

Le ministère sud-africain de la Santé a annoncé lundi dans un communiqué que 101 590 cas confirmés de Covid-19. Avec 61 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures, le nombre total de décès dus au nouveau coronavirus est de 1 991. Malgré ce bilan élevé, le taux de mortalité virale en Afrique du Sud est de 2%, et 52,6% des personnes infectées se sont remises de Covid-19. La région du pays la plus touchée par la pandémie est la province occidentale du Cap, où sont originaires 1 458 des quelque 2 000 décès enregistrés dans le pays et plus de la moitié des personnes infectées.

Selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé, le pays est responsable de plus de la moitié des infections à coronavirus enregistrées en Afrique subsaharienne, suivies de près par le Nigeria et le Ghana (avec respectivement 20 000 et 14 000 cas d’infection).

  • L’Union européenne fournit une assistance médicale au Burkina Faso

En présence des autorités burkinabè, la commissaire européenne chargée de la coopération internationale Jutta Urpilainen et la secrétaire d’État française aux Affaires européennes Amélie de Montchalin, un vol humanitaire de l’Union européenne qui a atterri lundi à l’aéroport de Ouagadougou avec du matériel médical à bord pour aider le Burkina Faso à lutter contre la pandémie. Outre l’équipement, l’UE prévoit de débourser 60 millions d’euros supplémentaires en juillet.

Le vol spécial comprenait également du matériel informatique en prévision des prochaines élections au Burkina Faso et des médicaments pour traiter la malnutrition dans les camps de personnes déplacées. Jutta Urpilainen a souhaité que  » les prochaines élections se déroulent bien, avec des personnes déplacées, en particulier des jeunes et des femmes,  »

  • 749 cas et 11 décès au Malawi

Dix-neuf nouvelles infections ont été diagnostiquées au Malawi au cours des dernières 24 heures. Huit ont été enregistrés dans la capitale Lilongwe, un à Chitipa et dix ont été identifiés lors de projections régulières à la frontière de Mwanza. Le Malawi compte donc 749 cas et 11 décès selon les chiffres des autorités.

  • En Érythrée, une relance des cas dans différentes régions

L’Érythrée compte actuellement 143 cas et 39 cas guéris, selon des informations publiées dimanche par le ministre érythréen de l’information, Yemane Ghebremeskel. Ces derniers jours, les autorités ont reconnu une recrudescence de cas dans plusieurs régions du pays, en particulier dans les régions frontalières du Soudan et de l’Éthiopie, et pour la première fois dans le sud, dans la ville portuaire d’Assab, avec des chiffres officiels montrant jusqu’à récemment une diffusion limitée dans la capitale Asmara. Selon le ministre, les nouveaux cas concernent tous des ressortissants de pays voisins, le Soudan, l’Éthiopie et Djibouti.

  • Les médecins mettent fin à la grève

Les médecins des hôpitaux publics en grève depuis une semaine ont levé leur appel à la grève lundi matin. Ils exigeaient de meilleures conditions de travail et dénonçaient l’insuffisance de matériel médical et d’équipement de protection contre le Covid-19. Selon l’AFP, l’Association nationale des médecins résidents du Nigeria (NARD) a annoncé dans un communiqué de presse que ce mouvement de grève avait pris fin après l’intervention de certaines personnalités et gouverneurs de l’Etat pour donner au gouvernement « le temps de se conformer aux allégations ».

En première ligne dans la lutte contre la pandémie, les prestataires de soins sont parfois les plus exposés aux infections. Plus de 800 agents de santé sont infectés. C’est pourquoi, en plus du manque d’équipement de protection, l’association des médecins a également demandé une prime de risque pour les soignants qui se trouvent en première ligne. Pays le plus peuplé d’Afrique avec 200 millions d’habitants, le Nigeria compte près de 20 000 cas et 506 décès selon les données officielles.

  • RDC: décès du photojournaliste congolais John Bompengo

John Bompengo a été hospitalisé pendant plusieurs jours, selon sa famille, qui a annoncé sa mort samedi à l’âge de 52 ans. Sa mort était liée à une complication de Covid-19. Ce photojournaliste travaille pour Radio Okapi, une station de radio de Monusco et plusieurs agences de presse, dont l’Associated Press, depuis 2004. Il a couvert toutes les crises majeures de ces deux décennies en RDC, dont celle d’Ebola en 2018.

Andrew Drake, le directeur Afrique chez AP qui a travaillé avec John Bompengo, se souvient de lui comme  » un collègue fidèle et un excellent conteur «  » John a pu aller dans des endroits et capturer des images que d’autres ne pouvaient pas avoir « Il a dit. Toute la presse congolaise lui a rendu hommage dimanche.

  • Des rapatriés soudanais d’Egypte

Un convoi de huit bus avec près de 500 ressortissants soudanais a quitté le Caire samedi, selon l’agence de presse officielle soudanaise Suna. Les frontières ont été fermées en raison de la crise sanitaire, cette dernière étant bloquée en Egypte. Leur rapatriement a été rendu possible grâce à la coopération entre l’ambassade du Soudan au Caire, l’association de la communauté soudanaise en Égypte avec les autorités égyptiennes.

  • Au Gabon, la prochaine réouverture des hôtels et restaurants

Le gouvernement gabonais a annoncé la reprise des activités des restaurateurs et hôteliers, sans donner de date précise. Les frontières étant toujours fermées, cette mesure vise à relancer le tourisme intérieur. Les près de quatre mois de fermeture ont été fortement ressentis dans les chiffres de l’industrie. Mais avant toute réouverture, les propriétaires d’établissements de restauration doivent prévoir des mesures sanitaires pour l’accueil des clients.

  • Sept joueurs de l’équipe nationale sud-africaine de sauterelles se sont révélés positifs

Sur plus de 100 tests effectués au sein de Cricket South Africa (CSA), l’agence exécutive de ce sport en Afrique du Sud, les résultats de sept personnes ont été positifs, lundi Jacques Faul a annoncé le directeur général par intérim de l’organisation. Ces contaminations pourraient encore retarder la reprise des compétitions sportives dans le pays, alors que le CSA avait programmé un match samedi prochain. La réunion a finalement été annulée parce qu’elle n’avait pas été approuvée par le gouvernement et surtout parce qu’elle devait se tenir dans une zone identifiée comme l’un des foyers de l’épidémie.

Notre sélection sur le virus corona