Accueil » News » Manque de revenus et restrictions pour acheter du matériel, les écoles ont dû licencier du personnel

Manque de revenus et restrictions pour acheter du matériel, les écoles ont dû licencier du personnel

  • par

Avec la déconstruction, presque toutes les écoles ont été rouvertes. Mais pas sans problèmes. En particulier, pour faire face aux coûts des matériaux, certains doivent licencier du personnel, comme des travailleurs.

Il concerne principalement le réseau gratuit, moins le subventionné officiel.

D’une part, les revenus diminuent en raison de la suspension des foires de luxe, par exemple, et d’autre part, le nettoyage systématique des écoles entraîne des surcoûts considérables.

« Toutes les écoles n’ont pas le même revenu, explique Christine Toumpsin, directrice d’une école à Bruxelles et présidente de Cobra, une association représentant 200 directeurs d’écoles catholiques de Bruxelles et du Brabant wallon. NE PASNous n’avons pas les mêmes subventions et en effet toutes les mesures sanitaires que nous avons dû prendre au niveau du coronavirus nous ont vraiment mis en difficulté, avec les achats de poubelles, papiers, gels, car le gel ne nous est livré que le 18 mai. . Mais parce que les écoles n’étaient pas fermées, nous avons dû faire le plein à ce niveau. Beaucoup d’entre nous ont également dû licencier des personnes ou les mettre au chômage. Humainement parlant, c’est aussi quelque chose de compliqué et de très difficile à vivre. Vous pouvez imaginer dans une situation comme celle-ci que nous devons dire aux gens: « Désolé, nous n’avons pas les moyens financiers de vous garder », c’est compliqué, c’est difficile pour nous. « 


►►► Lisez aussi: Réouverture de l’école: nous nous préparons pour une marche forcée, heureuse mais pas sereine non plus