Accueil » News » les citoyens débattent de l’opportunité de proposer un référendum

les citoyens débattent de l’opportunité de proposer un référendum

  • par

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #CLIMAT

20h01 : 20 heures, l’heure du dîner mais aussi du point sur l’actualité.

Quatre personnes de la communauté tchétchène ont été mises en examen après les violents incidents qui se sont déroulés à Dijon il y a quelques jours.

Un juge fédéral rejette la demande de la Maison Blanche de bloquer la sortie du livre de John Bolton, ancien conseiller à la sécurité de Donald Trump, où il décrit son ex-patron comme un « incompétent ».

La Convention citoyenne pour le climat conclut ses travaux, et débat de l’opportunité de soumettre à référendum ses propositions. A suivre dans notre direct.

Sports collectifs ? Cinémas ? Stades ? Discothèques ? Matignon annonce une accélération du déconfinement pour l’été. Retrouvez ici le calendrier des prochaines étapes.

19h52 : Bonsoir Pierre. Savez-vous que des observateurs étrangers sont venus observer pour s’en inspirer ? Malgré les grincheux ;), c’est un beau moment de démocratie qui va peser lourd sur notre Président qui ne devra pas décevoir. Bonne soirée à vous.

19h52 : Une remarque d’@Elysée sur la convention citoyenne sur le climat, qui pourrait bien faire des émules.

19h12 : Les débats sont passionnés à la Convention citoyenne sur le climat au sujet du recours au référendum (et si oui pour quels sujets). Notre Thomas Baïetto national nous retranscrit les principaux échanges.

18h33 : Et pendant ce temps-là, à la Convention citoyenne sur le climat, on cause référendum, un sujet qui vous interpelle beaucoup dans les commentaires.

18h07 : 18 heures ! Faisons le point sur l’actualité de ce samedi soir.

Quatre personnes de la communauté tchétchène ont été mises en examen après les violents incidents qui se sont déroulés à Dijon il y a quelques jours.

Un juge fédéral rejette la demande de la Maison Blanche de bloquer la sortie du livre de John Bolton, ancien conseiller à la sécurité de Donald Trump, où il décrit son ex-patron comme un « incompétent ».

La Convention citoyenne pour le climat conclut ses travaux, pour adopter ses propositions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre en respectant la justice sociale. Le groupe a rejeté la réduction du temps de travail à 28 heures, à 65%. La proposition ne figurera donc pas dans le rapport remis au gouvernement. Suivez notre direct.

Sports collectifs ? Cinémas ? Stades ? Discothèques ? Matignon a annoncé une accélération du déconfinement pour l’été, tout en appelant les Français à « continuer à faire preuve d’une attitude exemplaire pour combattre l’épidémie ». Retrouvez ici le calendrier des prochaines étapes.

17h52 : Vous dites n’importe quoi. Il n’y avait aucune liste pré inscrite. Ils ont été tires au sort par téléphone, et en conservant la géographie des âges etc…. Macron n’a choisi personne là dedans. Toujours accuser sans rien savoir, c’est pénible.Cela dit, la ou je suis d’accord, c’est que le tirage au sort ne garantit en rien une représentativité. De plus une fois tires au sort, les personnes pouvaient accepter ou refuser. Il y a fort à parier que ceux qui ont accepté étaient déjà plus ou moins proches de sentiments écologiques. Tout cela sera corrigé pour les propositions qui seront soumises à référendum. Par contre pour le reste, ce sont les élus et Macron qui décideront. Alors je ne sais pas pourquoi vous râlez, sans doute le 110 km/h ? Espérons que ce sera soumis à référendum….

17h52 : @L’essentiel Détrompez-vous. L’institut Harris, qui a effectué la sélection, a collé aux données disponibles sur la population française de l’Insee. Dans l’article que j’ai déjà cité, un de ses responsables explique : « Les principaux critères de diversité de l’échantillon étaient les suivants : le sexe, l’âge, le niveau de diplôme, la catégorie socio-professionnelle selon l’Insee, le type d’aire urbaine et la région. Nous nous assurions également de la présence dans l’échantillon de personnes issues des quartiers prioritaires de la politique de la ville. »

Dans les commentaires, @Nul précise ma réponse et y ajoute son point de vue. Il a raison de rappeler au final, c’est le président de la République qui fera son marché dans les propositions.

18h06 : Je réitère ma question : combien de chômeurs, de personnes à mi-temps, au smic, sont dans cette Convention ? Des efforts sans argent, c’est augmenter la précarité !!! On peut avoir des chiffres des participants par niveau de revenus ??

17h36 : S’interroger sur la légitimité de la convention citoyenne est une chose, @Le douanier, mais avec un minimum d’infos à la base c’est mieux. Les citoyens ont été tirés au sort, et ont été intensivement briefés par 140 experts, donc on peut considérer qu’ils ont plus d’aptitudes que vous ou moi à proposer des évolutions législatives sur le sujet. Notre journaliste Thomas Baïetto vous explique le processus de sélection dans cet article, et rappelle que ce mode d’action a été utilisé dans plusieurs pays, plutôt avec succès.

17h34 : Cette mascarade me gonfle sévère ! « ignoréeS ». Ces 150 clowns ne représentent, compte tenu du tirage au sort sur une liste de pré inscrits sur un site internet, qu’eux même. Tout n’est que provocation et les « écolos de Macron » ne font qu’approuver des textes pré écrits. LAMENTABLE

17h19 : Des nouvelles de la Convention citoyenne pour le climat, où l’on discute notamment de l’introduction du crime d’écocide dans la loi.

16h40 : Et pendant ce temps, notre journaliste Thomas Baïetto ne manque pas une miette les débats conclusifs de la Convention citoyenne pour le climat. Ça tombe bien, il est question de boustifaille.

16h09 : Voici un nouveau point sur l’actualité de cette journée :

  • Sports collectifs ? Cinémas ? Stades ? Discothèques ? Matignon a annoncé une accélération du déconfinement pour l’été, tout en appelant les Français à « continuer à faire preuve d’une attitude exemplaire pour combattre l’épidémie ». Retrouvez ici le calendrier des prochaines étapes !
  • Quelques milliers de personnes manifestent en ce moment dans les rues de Paris, dans le cadre d’une « marche des solidarités« . Elles appellent notamment à la régularisation des sans-papiers. Des rassemblements se tiennent également dans plusieurs villes (Marseille, Lyon, Rennes, Lille, Toulouse, Grenoble, Strasbourg, Nantes…).

15h13 : C’est reparti à la Convention citoyenne pour le climat. Et puisque les 150 participants sont rentrés de la pause déjeuner, ils votent désormais les mesures préparées par le groupe « Se nourrir ». Notre journaliste sur place, Thomas Baïetto, n’en rate pas une miette.

14h47 : Depuis quelques jours, l’Arctique connait une très inquiétante vague de chaleur. Dans la ville de Verkhoyansk, en Sibérie orientale, le thermomètre affiche aujourd’hui 38 °C. Un record dans cette partie du monde habituée à connaître des températures bien plus froides, relève sur Twitter un prévisionniste de Météo France, qui reste toutefois prudent, n’écartant pas un possible problème technique.

14h30 : L’objectif sur la production d’énergie a également été adopté à 96% par les membres de la Convention citoyenne. Dans ces mesures, on retrouve notamment la systématisation des écolabels sur les produits électroniques, l’obligation de la récupération de chaleur sur les data centers ou encore l’écoconception des sites web.

13h40 : C’est la pause déjeuner à la Convention citoyenne pour le climat. L’occasion de faire un petit point sur les propositions adoptées, avec notre journaliste sur place, Thomas Baïetto.

13h36 : « On dirait qu’on a passé une sorte de point de basculement social, où les gens commencent à réaliser qu’on ne peut pas continuer à détourner le regard, on ne peut pas mettre ces choses sous le tapis, ces injustices. On ne peut pas détourner le regard de ce que notre société a ignoré depuis si longtemps, qu’il s’agisse d’égalité, de justice ou de développement durable. »

Dans une interview diffusée sur BBC News, la militante suédoise pour le climat Greta Thunberg a évoqué le mouvement « Black lives matter » et le réchauffement climatique.

14h28 : Bonjour Lors du tirage au sort organisé à l’automne pour désigner les 150 citoyens appelés à former cette Commission, Daniel Cohn-Bendit avait en effet été désigné par le hasard. Mais ce dernier avait refusé de participer à la consultation citoyenne, expliquant à L’Obs un souci d’agenda. Il n’est donc pas de la partie. En revanche, en janvier, notre journaliste Thomas Baïetto avait consacré un article aux citoyens qui composent ce groupe.

14h27 : Bonjour, Daniel Cohn-Bendit fait partie de la Commission pour le climat ?