réunion de suivi et d’évaluation de la campagne de battage en cours

Participation à cette réunion tenue au siège de la fiducie, cadres de l’administration centrale, fonctionnaires de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), représentants du Conseil national interprofessionnel du secteur céréalier, directeurs d’instituts techniques, représentants du National Chambre d’agriculture (CNA) et sociétés semencières privées.

Une rencontre renforcée par la présence de représentants de la Banque d’agriculture et de développement rural (BADR), du Fonds national de mutualité agricole (CNMA) et du directeur général (DG) de la Société nationale de commercialisation des équipements agricoles (PMAT), spécifie la même source.

Cette réunion a été l’occasion d’évaluer les résultats du suivi sur le terrain, et en particulier les mesures et procédures pour renforcer les mécanismes de transport, les capacités de stockage et la récolte des agriculteurs.

Pour ce faire, le ministre a affirmé “attacher une importance particulière au respect des conditions nécessaires et à la mobilisation des ressources matérielles, humaines et même scientifiques, telles que les matériels et équipements de récolte, de stockage et de collecte des céréales”.

Cependant, il a insisté sur le fait que toutes les procédures devraient être consolidées afin d’obtenir des résultats très positifs, tout en continuant à soutenir l’OAIC ou même les parties prenantes et acteurs clés pour mieux maîtriser les techniques de production, assurer la qualité des produits et donc réduire les factures d’importation.

A l’issue de la réunion, M. Omari a appelé à l’accélération du paiement par Internet (ou e-paiement) au niveau de la BADR pour faciliter le paiement des dettes agricoles et éviter les chaînes d’attente, notamment lors de cette crise de Covid-19, conclut le communiqué.