Accueil » News » la facturation de l’entrepreneur automobile!

la facturation de l’entrepreneur automobile!

  • par

quand nous devenir travailleur autonome, il est fondamental pour connaître les règles de facturation se conformer à la loi française.

Pour une entreprise indépendante, comme pour toute entreprise, il ne peut y avoir de revenus sans elle Facture d’achat.

Ce sont les vôtres factures avec lequel vous pouvez collecter le montant facturé auprès de vos clients professionnels et privés.

Ce sont aussi vos factures qui servira de documents justificatifs en cas de contrôle de l’administration. Ne vous inquiétez pas: le facturation est facile prévoir connaître les bases : numérotage de factures, mentions légales obligatoires

Voyons ça comment charger correctement. Et enfin, une astuce comptable très utile tant pour les indépendants que pour le client!

L’entrepreneur automobile et ses factures

Lorsqu’un facture pour entrepreneur automobile, il possède l’obligation d’en enregistrer mentions.

Plusieurs entrepreneurs automobiles (AE) démarrent leur entreprise sans savoir comment dépenser factures de bonne réputation. Si vous êtes un entrepreneur automobile actif, pouvez-vous nommer ces mentions?

Si vous êtes un futur auto-entrepreneur, avez-vous une idée de ce qu’il faut inclure sur chaque facture?

Quelle que soit votre situation, nous évitons les erreurs en vous rappelant les informations obligatoires à inclure sur chaque facture.

Facture, chronologie et numérotation

Chaque Facture d’achat délivré par un entrepreneur automobile doit respecter une chronologie. Vos factures en reçoivent donc une numéro unique, tout de suite numérotation consécutive (chaque nouveau numéro suit logiquement le précédent).

L’entrepreneur automobile peut le choisir numérotation logique. Les systèmes de numérotation fréquents sont simples (1, 2, 3, …) ou chronologiques (pour juillet 2018: 07.2018-01, 07.2018-02 …)

Si vous n’avez pas beaucoup de factures, il est bon d’utiliser l’année en cours comme préfixe, puis de passer un appel téléphonique facile, en définissant chaque nouvelle année à zéro.

Pour l’année 2018, cela donne: 2018-1, 2018-2, 2018-3

Une bonne numérotation rend visible la disparition des factures de votre comptabilité. Votre système de numérotation doit être clair et facile à expliquer à l’administration en cas d’audit.

De quel montant facturer?

Nous savons que vous devez être un professionnel inscrit pour émettre une facture. C’est le cas de l’entrepreneur automobile qui rencontre deux cas:

  • le facturation aux clients individuels,
  • le Ffacturation aux clients professionnels.

Tu es tu es entrepreneur automobile et vos clients sont professionnels? Vous devez tout charger, de manière systématique: chaque service, chaque service, chaque produit, quel que soit le montant. Dans tous les cas, ce cas est simple: il faut toujours tout facturer entre professionnels et toujours soumettre la facture!

Tu es tu es entrepreneur automobile et vous en donnez un services aux particuliers? Vous devez facturer et facturer dans les cas suivants:

  1. le montant est supérieur ou égal à 25 €, TVA comprise (environ 21 € HT)
  2. le un client individuel demande une facture (quel que soit le montant).
  3. Vous vendez par mail (par exemple à partir d’un site de commerce électronique).

UNE AE la disposition avec services aux particuliers n’est pas aucune obligation de soumettre une facture si le prix est inférieur à 25 € TTC. Cela ne signifie pas qu’il est dispensé d’en garder un comptabilité si les montants sont inférieurs à 25 €. Et un LR devra émettre une facture à un client spécifique si nécessaire, quel que soit le montant.

Conclusion: leentrepreneur automobile, ou Commerçant (vendeur de marchandise) ou fournisseur de services doit envoyer une facture aux clients individuels:

  • nécessaire, lorsque le prix est supérieur ou égal à 25 €, Taxes incluses ;
  • sur demande du client, lorsque le prix est moins de 25 €, Taxes incluses.

Ces obligations ont été imposées par décret du 15 juillet 2010 du ministère des Affaires économiques et article L113-3 de la loi sur la consommation.

Comment facturer des services répétitifs?

Que le client d’EI soit un particulier ou un professionnel, il existe un cas spécifique qui permet de facturer des services répétitifs de manière globale et mensuelle. C’est le cas dès qu’un travailleur indépendant fournit des services répétés ou multiples.

Exemple: Un LR fournit un service de préparation de repas bio pour un client spécifique à la maison deux fois par jour. Chaque repas coûte 14 €, donc le total est de 28 € par jour. L’AE est présente 20 jours par mois. Il pourra remettre une facture journalière de 28 € à son client, ce qui rapportera 20 factures de 28 €. Mais il peut également remettre au client une facture mensuelle de 560 €, soit 14 € par repas, deux fois par jour, pendant 20 jours.

De même, un AE qui offre un service répété ou multiple à un client professionnel peut facturer une fois par mois avec une facture globale. Il est alors nécessaire d’avoir un accord écrit de la part du client qui s’engage à payer les prestations répétées.

Dans tous les cas récurrents, ce choix peut grandement simplifier la préparation d’une facture, puisqu’elle est émise une fois par mois, avec une facturation mondiale.

Erreur de facturation: annulation et crédit

En cas d’erreur, vous ne pouvez pas le faire surtout pas détruire une facturemais fais-en un avoir. UNE avoir n’est qu’un facture inversée. VOUS Annuler ton facture précédente à un facture inversée avec le même quantité Mais négatif.

Exemple: vous avez fait une erreur en facturant 100 euros sur votre facture de 2018-7 (7ème facture de l’année 2018). Vous ne détruisez pas cette facture pour 2018-7 (car il y aurait un « vide » entre vos factures). La solution ? Modifiez une nouvelle facture, le numéro 2018-8, qui est la facture inversée de la facture 2018-7. Montant de la facture 2018-8: -100 euros.

Facture et TVA non applicables

Après la chronologie un point à retenir: une facture émise par un travailleur indépendant peut ne pas inclure la TVA avant certains seuils.

Les indépendants ne facturent pas de TVA au début et ce, tant qu’il reste en dessous de certains plafonds où il devra facturer la TVA.

En tout état de cause, l’une des mentions légales obligatoires est la déclaration concernant la Hors taxes.

Chaque facture doit comprendre:  » TVA non applicable, art. 293 B du CGI « 

Comme le le montant facturé est hors TVA, le Facture d’achat d’un entrepreneur automobile n’a pas de charge (sauf si elle dépasse les seuils).

La facture avec TVA s’appliquera

2018 est la première année au cours de laquelle les valeurs seuils pour EAA sont augmentées à 70 000 € (services) et 170 000 € (ventes). Merci à cette question posée le Forum AE, voici le calendrier qui amène un nouveau LR à facturer la TVA.

  • EA est arrivé au lancement exonération de base de la TVA (il n’apparaît pas sur les factures ou devis)
  • l’année commence donc par la déclaration « TVA non applicable – Article 293 B du CGI”Sur les factures et devis
  • ce service restes mortels sur les factures jusqu’à seuil de 33.200 € atteint
  • de cela seuil dépassé (si en 1ère année), l’exonération de TVA n’est plusle sable l’entrée doit être supprimée
  • nous facturons donc la TVA (s’il s’agit de la 1ère année), du premier seuil franchi
  • à ce moment-là, nous informer immédiatement le Office de l’impôt sur les sociétés (SIE) ce dont nous dépendons
  • nous traitons un lettre suivie ou recommandée au SIE
  • comme pour toute entreprise, nous décidons pour quel type Régime de TVA nous décidons de choisir (2 options)

Dès que le seuil est dépassé en 2019 ou 2020, nous optons pour:

  1. le système de TVA réel simplifié, avec une déclaration CA12 annuelle
  2. le régime normal de TVA réelle, avec un relevé CA3 tous les trimestres si la TVA annuelle est inférieure à 4000 € (soit un chiffre d’affaires inférieur à 53200 € par an), tous les mois si elle dépasse ce chiffre d’affaires

N’oubliez pas qu’il y a seuils de tolérance en dessous desquels aucune TVA n’est appliquéemême si les seuils habituels sont dépassés

  • € 35,200 pour les services de Prestations de service
  • € 91,000 pour les activités publicité ouhébergement

Mais comme les seuils habituels de

  • € 33,200 pour les services de Prestations de service
  • € 82,800 pour le vente de marchandises ethébergement

être atteint au cours de la première année d’activité, nous lui appliquons directement la TVA franchise le premier jour et à partir de la première franchise en euro !

Facture obligatoire et mentions légales

Pour être complète, la facture de l’entrepreneur automobile doit comprendre plusieurs mentions légales obligatoires. Chaque fois qu’une référence est oubliée, l’opérateur automobile est condamné à une amende. Évitez les amendes lors de la vérification de l’administration, prenez les devants et jouissez d’une bonne réputation!

Avec chaque facture, deux copies doivent être faites : une donnée au client, l’autre conservée par l’entrepreneur automobile et conservée tant que l’entreprise automobile existe.

Informations obligatoires sur chaque facture

  • Identité du travailleur indépendant : nom et adresse de l’entrepreneur automobile (et nom commercial si vous en avez un)
  • Identification des travailleurs indépendants : votre numéro SIREN, ainsi que l’entrée « Dispense d’inscription au registre du commerce et des sociétés (RCS) et à la liste de commerce (RM) ». Si vous êtes inscrit, indiquez «RCS Ville» ou «RM Ville» en remplaçant «Ville» par le nom de la ville où vous êtes inscrit.
  • Numéro de compte : chaque facture a un numéro unique, précédé de  » Facture non « . S’il ne s’agit pas d’une facture mais d’un avoir, veuillez utiliser le  » N’ayez pas ‘.
  • date de sortie : date de vente du produit ou du service, mais un retard est accepté par l’administration.
  • Identité du client : nom et coordonnées du client. Si le client est une entreprise, indiquez le forme juridique de l’entreprise (EURL, SARL, SAS, etc.). La spécification du SIRET ou SIREN du client professionnel est idéale.
  • Désignation de produits ou services : une ligne par produit ou service, précisant la quantité, le prix unitaire, la référence, le titre et les caractéristiques affectant le prix.
  • Payer le prix : montant total hors taxes de la facture
  • Indication de l’exonération de TVA : chaque facture pour les entrepreneurs automobiles doit être marquée  » TVA non applicable, art. CGI 293B « .
  • Date de livraison : date de livraison de la marchandise ou de fin de prestation (si cette date diffère de la date d’émission de la facture).
  • Date limite de paiement : la date limite ( » paiement en espèces à réception de la facture Est accepté).
  • Punition tardive : indiquer le taux de pénalités de retard que vous appliquez en cas de retard de paiement. Si vous ne déclarez rien, le taux légal applicable s’applique
  • Conditions de remise : indiquez le pourcentage de réduction que vous demandez pour le prépaiement. Si vous n’offrez pas de remise, veuillez utiliser la mention  » Aucune remise pour règlement anticipé. « 

Facture et mode de paiement

L’entrepreneur automobile peut être payé de 4 manières différentes:

  1. En espèces
  2. Par chèque
  3. Transfert
  4. Par virement électronique

L’entrepreneur automobile est libre de choisir le ou les modes de paiement qu’il préfère, mais avecinterdiction de payer des sommes importantes en espèces:

  • Au-dessus de 3000 euros HT, un client individuel doit payer l’entrepreneur automobile par chèque, virement bancaire ou virement électronique.
  • Au-dessus de 1100 HT, un client professionnel doit payer le travailleur indépendant par chèque, virement bancaire ou virement électronique.

Astuce comptable pour les entrepreneurs et clients automobiles

Lorsqu’un auto-entrepreneur achète des équipements ou des matières premières pour répondre aux attentes d’un client, il est possible:

  • acheter directement puis revendre au client,
  • pour que le montant soit payé directement par le client.

Paradoxalement assez acheter pour revendre au client est rarement intéressant. Parce que l’entrepreneur automobile est imposé sur son chiffre d’affaires et non sur ses bénéfices. Donc, même avec une grande marge, il ne faut pas nécessairement être gagnant.

Comment facturer le client?

Prenons un cas concret (lire le témoignage de Mirla pour plus d’informations)

Julie veut installer la climatisation à la maison. Elle veut acheter un climatiseur et ensuite payer un entrepreneur automobile pour l’installer sur son mur. Mais Julie ne sait pas quelle climatisation choisir. Elle est prête à payer pour une installation un peu chère, mais souhaite surtout des conseils pour choisir un appareil puissant et économique sur le long terme.

L’entrepreneur automobile est prêt à aider le client à choisir l’appareil le plus adapté à son utilisation. Mais cet entrepreneur automobile ne veut être responsable que de l’installation, pas du matériel. Pour bénéficier d’une facture, d’un service après-vente et d’une garantie, le client doit normalement acheter le climatiseur directement auprès du vendeur …

C’est là que l’astuce de « paiement » entre en jeu.

Paiement: souvent avantageux

Le fonctionnement des paiements est simple …

  • Après accord du client, l’entrepreneur automobile achète l’équipement pour son client (un accord écrit et précis est recommandé, même si un accord oral est toléré).
  • L’achat se fait au nom et pour le compte du client: c’est le nom du client qui figurera sur la facture.
  • L’entrepreneur automobile paie initialement le vendeur de l’équipement.
  • L’entrepreneur automobile remet la facture au client.
  • Le client rembourse l’entrepreneur automobile et conserve la facture à son nom (l’entrepreneur automobile doit également conserver un duplicata)

Les avantages sont énormes des deux côtés:

  • L’entrepreneur automobile a aucune responsabilité pour le matériel
  • le déboursements ne sont pas non inclus dans le chiffre d’affaires
  • Donc, l’entrepreneur automobile n’est pas non imposé sur les paiements !
  • Le client en a un facture directe du vendeur
  • Le client a tous les avantages classiques: service après-vente, garantie, et ainsi de suite
  • Le client a l’assurance qu’il n’a pas payé en trop le matériel

Pour la réalisation d’un site ou d’un service qui nécessite des équipements ou des matières premières, il semble préférable de ne pas acheter pour revendre au client. De cette façon, l’entrepreneur automobile et le client sont libérés d’un certain nombre de complications possibles avec des problèmes liés à l’équipement.

Généralement meilleur charger plus un service de qualité et demander au client la permission d’utiliser les paiements au lieu d’essayer de faire des marges sur l’achat et la revente de l’équipement. Cliquez ici pour découvrir le dossier des paiements!

Client professionnel? Aucun paiement!

Comme l’entrepreneur automobile ne peut pas récupérer la TVA, cela ne vaut pas la peine d’acheter pour un client professionnel. Tout simplement parce queun client professionnel peut récupérer la TVA, contrairement aux indépendants.

Si votre client professionnel ne récupère pas la TVA, il paiera plus cher pour l’équipement. Défavorable et à éviter lorsque votre client est une entreprise: privilégiez un achat direct entre l’entreprise que vous utilisez et l’entreprise qui vend le matériel.

Conclusion

L’auto-entrepreneur a intérêt à être très rigoureux avec les paiements : c’est recommandé conserver toutes les pièces justificatives pour justifier tout versement en cas de contrôle fiscal.

Important:

1. N’oubliez pas informations obligatoires sur vos factures !
2. Pensez déboursements, très intéressant pour le client individuel quant à l’entrepreneur automobile.