Un jeune entrepreneur rwandais propose des technologies abordables pour accéder à l’eau potable

(Agence Ecofin) – Christelle Kwizera a fondé une entreprise spécialisée dans la production de technologies abordables pour faciliter l’accès à l’eau potable au Rwanda. Elle installe des kiosques, des filtres et des pompes dans les zones les plus touchées par la pénurie, permettant à plus de 47 000 clients d’accéder à l’eau.

Christelle Kwizera dirige Water Access Rwanda, une entreprise qui propose des solutions d’eau simples et abordables au Rwanda. La structure installe de l’équipement de filtrage dans divers endroits du pays et offre des programmes de formation communautaire pour l’entretien de cet équipement.

Accès à l’eau Le Rwanda est né d’un désir de trouver une solution à la pénurie d’eau et en même temps de fournir des emplois aux jeunes. Après avoir réalisé à quel point les ménages étaient touchés par ce problème, Christelle a décidé de commencer à concevoir des kiosques à eau, des filtres et même des pompes.

L’initiative s’adresse aux personnes particulièrement touchées par la pénurie d’eau. Étant donné que cet objectif se compose principalement de familles pauvres, Water Access Rwanda tire ses revenus des organisations non gouvernementales ou des individus qui souhaitent se déconnecter du réseau public responsable de la distribution d’eau.

Water Access Rwanda fournit à 47 612 clients un accès à l’eau à travers 86 mini-réseaux installés à travers le pays. L’initiative de Christelle Kwizera lui a valu le prix de la Fondation Jack Ma d’une valeur de 100 000 $.

Aïsha Moyouzame