Accueil » News » A l’union de l’eau, face à face entre les maires de Trégastel et Perros-Guirec

A l’union de l’eau, face à face entre les maires de Trégastel et Perros-Guirec

  • par

Rencontre en direct de l’association de l’eau Traouïero. L’achat d’un ordinateur est au cœur du litige entre les maires de Perros-Guirec et Trégastel.

Les maires de Perros-Guirec et Trégastel se sont réunis le mardi 16 juin pour un rassemblement exceptionnel de l'association de l'eau Traouïero.
Les maires de Perros-Guirec et Trégastel se sont réunis le mardi 16 juin pour un rassemblement exceptionnel de l’association de l’eau Traouïero. (© Le Trégor)

Ambiance glaciale ce mardi 16 juin au comité syndical du syndicat intercommunal d’approvisionnement en eau potable de Traouïero, réuni à l’Espace Rouzic Perros-Guirec. Une session exceptionnelle, convoquée en cas d’urgence, pour permettre – dixit Hériter Léon, président du syndicat – à Paul Droniou, vice-président de la structure, « pour faire connaître ses plaintes aux membres ». Le ton était donné.

Lire aussi: Le maire de Trégastel poursuit le maire de Perros-Guirec

L’ordinateur de la discorde

Paul Droniou, également maire de Trégastel, a déposé une plainte contre Erven Léon en janvier dernier pour détournement de biens publics. Il s’agit: de l’achat en 2018, par le syndicat présidé par le maire de Perros-Guirec, d’un ordinateur pour un montant de 3 074,21 €. Outil informatique pour le secrétaire de l’Union, également directeur général adjoint des services de la commune de Perros-Guirec. L’affaire a été classée le 5 mai.

Samedi 6 juin, la Mairie de Trégastel a autorisé Paul Droniou à engager une action en justice pour demander le remboursement par la ville de Perros-Guirec de 95,52% du montant de l’ordinateur. Un recours devant le tribunal administratif doit être formé par le premier conseil municipal de la région de Tregastellian dans les prochains jours.

Un calendrier qui pose des questions

La réunion a promis d’être explosive. Ce n’est jamais arrivé. Les deux élus ont, à leur tour, avancé leurs arguments, sans véritable dialogue. Pour Paul Droniou, il s’agit d’un PC de jeu, basé sur la description du matériel dans le rapport de l’huissier. Pour Erven Léon, depuis un lieu de travail, un simple équipement de bureau. Ce qui insiste sur le classement sans poursuivre l’activité.

« Nous pouvons être surpris du moment de cette affaire », s’interroge Erven Léon, se référant au contexte des élections municipales. Et pour aller de l’avant:

Le responsable de la liste Trégastel sur laquelle figure Paul Droniou, a annoncé publiquement en janvier que je ne serais pas élu ou que je devrais démissionner à cause d’une entreprise qui me tomberait dessus. « 

Et pour effacer le « manque de transparence » dénoncé par Paul Droniou: « Les éléments du matériel dénoncé ont toujours été transférés à la ville de Trégastel, les preuves ont été à la base de la plainte ».

« Redonner aux consommateurs d’eau leurs droits »

Paul Droniou dit « qu’il veut restaurer les droits des consommateurs d’eau ». Pour le maire,

Cet ordinateur est disponible presque exclusivement pour Perros-Guirec. Tout ce que nous demandons aujourd’hui, c’est le remboursement par Perros-Guirec au syndicat au prorata de ce montant « 

Bernard Ernot, élu à Perros-Guirec, est irrité: « Nous allons dépenser trois fois le prix de l’ordinateur en honoraires d’avocat ».