Accueil » News » Le ministre tchadien des Affaires étrangères remercie le Maroc pour « son soutien précieux et rapide »

Le ministre tchadien des Affaires étrangères remercie le Maroc pour « son soutien précieux et rapide »

  • par

« Au nom du gouvernement, je tiens à exprimer nos sincères remerciements au Royaume du Maroc pour le soutien coûteux et rapide de l’équipement médical et des médicaments pour lutter contre Covid-19, qui a été délivré et accordé en début de soirée aujourd’hui (15 juin) », écrit le Tchadien. diplomate en chef dans un tweet.

Une aide médicale marocaine a été reçue lundi soir à N’Djaména lors d’une cérémonie à laquelle ont notamment assisté le conseiller du président de la République en charge de l’éducation et de la recherche scientifique, Hissein Massar, le ministre de la santé, Mahmoud Youssouf Khayal et l’ambassadeur du Royaume à N «Djaména, Abdellatif Erroja.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, lui avait donné de très hautes instructions pour la livraison de l’aide médicale à plusieurs pays frères africains.

Cette assistance est destinée à fournir du matériel médical préventif pour soutenir les pays africains frères dans leurs efforts pour lutter contre la pandémie de COVID-19, ont déclaré le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains vivant à l’étranger. .

Il se compose de près de 8 millions de masques, 900 000 visières, 600 000 charlottes, 60 000 manteaux, 30 000 litres de gel hydroalcoolique, mais également 75 000 boîtes de chloroquine et 15 000 boîtes d’azithromycine.

Cette aide bénéficiera à 15 pays africains appartenant à toutes les sous-régions du continent, à savoir: Burkina Faso, Cameroun, Comores, Congo, Eswatini, Guinée, Guinée-Bissau, Malawi, Mauritanie, Niger, République démocratique du Congo, Sénégal, Tanzanie, Tchad et Zambie.

Cette action de solidarité s’inscrit dans la mise en œuvre de l’initiative lancée par Sa Majesté le Roi, que Dieu l’assiste le 13 avril 2020 comme une approche pragmatique et orientée vers l’action, à destination des pays frères africains, permettant des expériences et des bonnes pratiques sont partagés et un cadre opérationnel est en cours pour soutenir leurs efforts dans les différentes phases de la gestion de la pandémie, note le ministère.