Accueil » News » Fabien Verdier (Châteaudun 2020) mène au premier tour: « Maire, c’est le meilleur mandat »

Fabien Verdier (Châteaudun 2020) mène au premier tour: « Maire, c’est le meilleur mandat »

  • par

Fabien Verdier (plusieurs liens) et sa liste « Châteaudun 2020 » se sont mieux démarqués lors du premier tour des élections municipales du 15 mars à Châteaudun. Le titre de la liste se prépare pour le deuxième tour, prévu pour le 28 juin.

Quelles sont les qualités et les défauts de la liste que vous contrôlez? C’est une équipe rapprochée avec des employés, des travailleurs, des gestionnaires, des personnes handicapées. Et nous préparons notre programme depuis des mois en rencontrant les locaux.

« Rendez-vous en direct »

Comment répondez-vous aux candidats qui vous reprochent votre manque d’expérience dans la gestion d’une ville? L’argument ne tient pas. Pour mon premier poste de directeur adjoint d’un hôpital, j’ai dirigé 160 personnes. J’ai eu une forte expérience au sein du cabinet ministériel, celui des Affaires sociales de 2012 à 2014. J’ai travaillé tant dans le privé que dans la fonction publique. Je suis conseiller, j’ai été conseiller municipal à Châteaudun pendant six ans. J’ai 39 ans. Alain Venot est devenu maire à 37 ans.

Municipal 2020: Fabien Verdier remporte dix des onze bureaux de vote de Châteaudun au premier tour

Si vous êtes élu maire, acceptez-vous de respecter votre mandat pour six ans? Oui. Je n’ai pas fait tout ce travail en six ans pour faire autre chose. Monsieur le maire, c’est le plus beau mandat. Il y a beaucoup à faire.

Municipales 2020 à Châteaudun (28200): les résultats

Vous souhaitez participer aux prochaines élections législatives? Non. Parce que le mandat du maire est passionnant, il ne s’agit pas de faire autre chose. Châteaudun est un bijou à marquer.

Il faut développer l’attractivité de Châteaudun.

Comment organisez-vous votre campagne électorale car les réunions publiques ne peuvent avoir lieu en raison des règles de santé? Maximisez numériquement en organisant des réunions en direct, jusqu’au 26 juin, sur notre page Facebook. Cela permet aux gens de poser des questions en direct. Nous utilisons beaucoup d’Internet et des médias sociaux. C’était le cas avant le Covid-19, et c’est encore plus le cas aujourd’hui avec notre chaîne YouTube, un site Web, un compte Twitter. Nous rencontrons également Dunoises et Dunois sur les deux marchés hebdomadaires et sur le terrain, en mettant un masque et en respectant les mouvements de barrières. Si nous sommes élus, nous fournirons 600 chèques – financés par la ville pour 30 000 € – et à dépenser avec les commerçants de Châteaudun, pour organiser un marché de l’artisanat et de l’art en été, des activités pour les jeunes grâce au système étatique  » vacances d’apprentissage « …

Fabien Verdier, candidat à Châteaudun, dévoile ses trois lieux caractéristiques de la ville

Envisagez-vous d’augmenter les taxes pour Dunois? Non, j’ai l’intention de les réduire. Il faut également développer l’attractivité de Châteaudun en attirant les entreprises.

Fabien Verdier, candidat à Châteaudun, explique ce qu’il pense être un bon maire

Vous souhaitez devenir président de la mairie de Grand Châteaudun? Pour l’instant je me concentre sur le deuxième tour le 28 juin, gagnant avec « Châteaudun 2020 » et devenant maire le 3 juillet. Nous verrons.

La liste « Châteaudun 2020 »

1. Fabien Verdier, maître de conférences en économie d’entreprise, directeur d’hôpital de profession sur la disponibilité, échevin, conseiller municipal et conseiller municipal, 39 ans.
2. Arlette Lecoustre, commerçante, 69 ans.
3. Didier Huguet, pharmacien, ancien maire et conseiller municipal de l’opposition, 54 ans.
4. Florence Briand, agent de lycée, 53 ans.
5. Sofiane Sohbi Ballag, urgentologue et chirurgien viscéral, 45 ans.
6. Joëlle Auvray, soignante, 49 ans.
7. Frédéric Boire, chef de produit dans une entreprise de construction industrielle, 36 ans.
8. Julie Kaban, agent immobilier, 37 ans.
9. Khalid Khamlach, chef de projet informatique, 45 ans.
dix. Stéphanie Thomas, responsable santé, 46 ans.
11. Nazim Kuzuoglu, entrepreneur, 36 ans.
12. Christine Rivault, infirmière, 51 ans.
13. Jean-Marc Gaudichau, retraité de Paulstra, 61 ans.
14. Amandine Oufkir, assistante d’éducation sociale, 39 ans.
15. Nicolas Belhomme, employé SMC, 41 ans.
16. Mihaela Blanloeil, assistante dentaire, 42 ans.
17. Bruno Labelle, détaillant logistique, 46 ans.
18. Hanane Tag, ULIS Manager (Localized Inclusive Education Unit), 42 ans.
19. Rodolphe Langlais, directeur adjoint d’un collège, 53 ans.
20. Marianne Ferre, infirmière à la retraite, 60 ans.
21. Didier Lemoine, gestionnaire de garderie, 56 ans.
22. Ghizlan Chouayb, gestionnaire de compte, 41 ans.
23. Gérald Machurez, retraité du musée de Chartres, 66 ans.
24. Céline Rodrigues, sans emploi, 39 ans.
25. Pascal Beauvillain, employé de Paulstra, 59 ans.
26. Isabelle Botcazou, cadre à la Caisse primaire d’assurance maladie, 51 ans.
27. Gilles Vanoverschelde, professeur de mathématiques, 43 ans.
28. Évelyne Infante, fleuriste à la retraite, 66 ans.
29. Jean-François Verbruggen, retraité du service municipal, âgé de 67 ans.
30. Viviane Garcia, assistante maternelle, 62 ans.
31. Éric Bodin, chef de projet Recherche et développement agroalimentaire, 48 ans.
32. Myriam Heurguier, employée de restaurant, 54 ans.
33. Henri Maechel, gastro-entérologue à la retraite, 75 ans.
34. Muriel Tellier, retraitée de l’industrie, 65 ans.
35. Mickaël Delassalle, chauffeur-livreur, 33 ans.

Marjorie Cauchoix