Accueil » News » A Chamalières, un bon départ pour la deuxième manche municipale

A Chamalières, un bon départ pour la deuxième manche municipale

  • par

Les affiches du premier tour n’ont pas changé depuis le 15 mars. Et ce n’est que l’ouverture de la campagne officielle cette semaine qui les voit disparaître pour les nouvelles affiches de campagne du round 2.

Il reste trois listes, dont la liste est soutenue par la France rebelle, qui n’a obtenu que 4,98% des suffrages.

La liste de gauche menée par Thomas Merzi est là (13,91% au premier tour), mais sans espérer ravir la mairie. Tout est joué par Louis Giscard d’Estaing sortant (42,78%), soutenu par l’UDI, LR et le MoDem, et Julie Duvert (38,31%), ancien délégué majoritaire soutenu par la République actuelle.Samedi 13 juin au marché de Chamalières. Les trois candidats entament leur deuxième tour de campagne: de haut en bas, Louis Giscard d’Estaing, Julie Duvert, Thomas Merzi.
Photos Thierry NICOLAS

Municipalité: à Chamalières, Louis Giscard d’Estaing (42,78%) pour Julie Duvert (38,32%)

Une campagne très spéciale au second tour

Après tout, la machine électorale doit être réinitialisée: « Il s’agit d’une campagne très spéciale », note Thomas Merzi. Avec le temps, ce n’est pas un vrai second tour. Et en même temps ce n’est pas non plus une vraie campagne. Frustrant.

Julie Duvert et ses copains en cours d’exécution sont sur le même calendrier, avec une différence notable: leur score au premier tour, pas si loin de la liste Giscard. Mais le 15 mars est loin, et la compression a peut-être arrêté l’élan. «Nous avons ouvert notre bureau la semaine dernière, les gens étaient ravis de nous revoir. Nous ressentons toujours cet intérêt pour la vie locale. Nous sommes curieux, mais nous ne voulons pas chasser les gens « 

L’équipe est restée unie grâce aux groupes WhatsApp et à la vidéoconférence.

Le maire sortant en première ligne pendant la crise

Comme tous les maires sortants, Louis Giscard d’Estaing est issu de plusieurs semaines très actives dans la gestion quotidienne des problèmes.

«Depuis le 16 mars, la gestion de crise est riche en présence et en activité permanente. C’est dans la nature de la fonction de maire: réouverture de la crèche à partir du 11 mai, organisation de la distribution des masques en une journée, etc. « 

Municipalité de Chamalières: de quel candidat municipal êtes-vous le plus proche?

Pour la première fois contraint à un second tour (après 2008 et 2014), l’élu n’en fait pas un «argument exclusif». « Mais nous avons pu tirer les leçons de la gestion de la crise ». La liste commence principalement sur la base de 33 propositions de la première, avec quelques nouveautés, comme la rue piétonne Chatrousse pour le marché du samedi matin, la mise en place en continuité d’un Facebook Live avec le maire, la pérennité du pop-up store ouvert lors de la traversée de l’Europe.

Louis Giscard d’Estaing voit « ce second tour comme une extension logique du premier ».

De nouvelles propositions nées de l’incarcération

Les listes « Pour Chamalières, la force du syndicat, l’impulsion à l’innovation » (Duvert) et « Chamalières à demain » (Merzi) ont également travaillé sur de nouvelles idées.

Julie Duvert veut lutter contre la fracture numérique avec une subvention pour l’achat de matériel informatique. Il propose la mise en place d’une Maison de la Solidarité et des mesures pour les entreprises pendant 12 mois, en passant des exonérations du droit aux terrasses et des réductions de la partie municipale de la taxe foncière.

Municipal à Chamalières (Puy-de-Dôme): Giscard résiste, Duvert perce

«D’un autre côté, afin de maintenir un budget équilibré, nous retardons la création d’une salle de spectacle qui était à notre programme pour le premier tour. « 

Thomas Merzi propose des chèques de 150 € en monnaie locale (Doume) aux bénéficiaires des minima sociaux, principe également inscrit au programme de la liste « Chamalières communes » au premier tour. Le candidat souhaite également mettre en place un support pour les équipements numériques et l’accès à Internet.

Philippe Cros