Accueil » News » Quand devez-vous changer l’équipement informatique de votre entreprise?

Quand devez-vous changer l’équipement informatique de votre entreprise?

  • par

Les technologies de l’information prédominent aujourd’hui dans la vie des entreprises dans presque tous les secteurs d’activité. La question se pose donc pour chacun d’entre eux le renouvellement de leur équipement informatique: quand et comment le changer?

Philippe Jouglard, Responsable Analyse Stratégique et Projets au sein de la Business Unit Technology Solutions de BNP Paribas Leasing Solutions, et Natacha Desgranges, Responsable du développement des offres chez BNP Paribas Rental Solutions Technology (solutions de location et de gestion de flotte), a répondu à nos questions sur ce sujet.

Une entreprise doit attendre son matériel défectueux pour le renouveler? Sinon, à quelles occasions faut-il le changer?

Philippe Jouglard: Attendre que le matériel informatique le remplace est impensable pour les entreprises aujourd’hui. C’était la façon de gérer l’informatique il y a 20 ans. Aujourd’hui, la pratique recommandée est de définir de grandes familles d’équipements et définir des durées de fonctionnement estimées pour chacune d’entre elles. Ces durées dépendent de la nature de l’équipement: 4-5 ans pour un serveur ou système de stockage, 3-5 ans pour un poste de travail …

Natacha Desgranges: Il est également conseillé de se fier à la garantie du fabricant de l’équipement pour minimiser les coûts de maintenance. Nous devons également tenir compte des renouveler [mise à jour du parc informatique, NDLR] axé sur l’amélioration de la sécurité informatique – les nouvelles technologies informatiques intègrent de plus en plus d’éléments de sécurité.

Natacha Desgranges: Le point important de la location est la dimension évolutive: lors de la location, l’entreprise bénéficie d’une flexibilité dont elle ne dispose pas lors de l’achat. Dans ce dernier cas, une fois que vous avez fait un gros investissement, il est toujours difficile de revenir en arrière. La location offre le droit de faire des erreurs. De plus, si l’utilisation évolue très rapidement sur tout ou partie du parc informatique, la location permet de s’y adapter.

Philippe Jouglard : Le leasing est l’assurance tous risques de l’entreprise contre son système d’information [son parc informatique, NDLR]. Il est de plus en plus difficile de prédire les besoins de l’entreprise dans les 3 ou 5 prochaines années: la situation économique peut changer, la demande du marché peut changer, nous pouvons décider de vendre certaines de ses activités … la localisation vous permet de faire face à ces évolutions, pour mettre à jour votre système d’information à tout moment, en fonction des besoins de votre entreprise.

Philippe Jouglard: Une entreprise qui n’utilise que son équipement informatique pour le traitement de texte n’existe plus. Prenons l’exemple d’un propriétaire de garage: il est obligé d’utiliser un logiciel fourni par les fabricants, par ses grossistes, pour utiliser Internet pour trouver et commander ses pièces de rechange … Il est donc obligé d’utiliser une machine moderne et sûre d’avoir une bonne connexion Internet …

Natacha Desgranges: On voit que tout tend à se dématérialiser; qu’il s’agisse de la gestion de la facturation, de la base de données clients, des relations clients-fournisseurs, etc. L’équipement informatique devient stratégique dans la communication. Et cela affecte tout le monde. De plus, un élément qui freinait auparavant les innovations informatiques des entreprises était le lourd transfert de données d’une machine à une autre. Aujourd’hui, nous avons des méthodes de mise en œuvre qui nous permettent de tout préparer à l’avance, de faire ce que nous appelons le «zero touch».

Philippe Jouglard: Cela se fait beaucoup. La technologie est beaucoup plus diversifiée et variée qu’auparavant. Ainsi, même si les entreprises en sont de plus en plus conscientes, elles demanderont conseil.

Natacha Desgranges: Il est à noter que les entreprises ont réalisé un audit plus tôt tous les 3-4 ans ou à l’occasion du renouvellement. Désormais, les audits deviennent plus dynamiques, plus limités à certains domaines que nous voulons développer, plus spécialisés.

Lles changements de La réglementation vous oblige-t-elle parfois à changer votre équipement informatique?

Philippe Jouglard: Le fardeau réglementaire est beaucoup moins lourd dans ce domaine que, par exemple, pour l’éclairage et le refroidissement. Cependant, la pression peut s’exercer indirectement: par exemple, l’obligation pour les entreprises d’établir des factures dématérialisées via le portail choral de la sphère publique. Plus directement: GDPR [règlement général sur la protection des données, NDLR], qui est un développement réglementaire, nécessite des mises à jour logicielles, qui impliquent donc des changements de serveurs, de postes de travail, etc.

Y a-t-il d’autres types de pression qui poussent parfois à changer de matériel?

Philippe Jouglard: En plus de la pression réglementaire, il existe une pression «sociologique». Les jeunes générations sont passées à une civilisation d’usage. Le principe est le suivant: j’utilise le bon équipement dont j’ai besoin, à la fois T. Maintenant, cette génération prend la barre dans les entreprises et reproduit ses habitudes dans la vie professionnelle. Les entreprises sont donc confrontées à des salariés qui ne peuvent pas prendre en charge des équipements obsolètes.

Natacha Desgranges : C’est en effet un point important aujourd’hui: pour acquérir ou fidéliser des talents, il convient de leur proposer des outils adaptés à leurs besoins.