Accueil » News » peut-être cet été? Limites, mesures, ce que nous savons

peut-être cet été? Limites, mesures, ce que nous savons

  • par


Vacances au Maroc: possible cet été? Limites, mesures, ce que nous savons

Si l’Europe se défait lentement et ses frontières rouvrent, le Maroc reste très prudent face à l’épidémie de coronavirus. Un peu de patience si vous prévoyez un séjour à Marrakech ou Rabat cet été n’a pas encore donné au pays de date pour rouvrir ses frontières.

Terre de monuments historiques, de déserts, de plages et de villes animées, le Maroc est une destination incontournable pour un week-end ou une semaine de vacances à moins de 4 heures de vol de la France. Le pays a été relativement épargné par le coronavirus et compte un peu plus de 8 000 infections et 210 décès. Alors que de nombreux pays européens se sont progressivement ouverts et rouvriront leurs frontières pour relancer la saison touristique cet été, le Maroc reste très prudent et ne fournit pas encore beaucoup d’informations sur la réouverture de ses frontières aux étrangers.

Au Maroc, l’inclusion a commencé le 11 juin dans les zones les moins peuplées, mais des restrictions sont maintenues dans les grandes villes. De plus, l’état d’urgence a été prolongé d’un mois jusqu’au 10 juillet. Alors que l’Europe s’apprête à rouvrir ses frontières, aucune annonce n’a été faite quant à la réouverture des frontières marocaines, fermées depuis la mi-mars.

Quant à la date de réouverture des frontières, aucune annonce n’a été faite concernant une éventuelle quarantaine imposée aux touristes arrivant au Maroc.

Avec la prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 10 juillet 2020, le port du masque reste obligatoire au Maroc. Les réunions sont interdites, les mosquées, les cinémas et les théâtres restent fermés, et les restaurants et cafés sont limités aux commandes à emporter. Il est donc difficile d’imaginer passer des vacances « normales » au Maroc cet été, alors que ces règles strictes de distance sociale et d’hygiène sont en vigueur.

Le pays est toujours divisé en deux, la zone 1 comprenant les régions les moins peuplées. Dans ces petites villes, il sera possible de circuler sans autorisation et de profiter des espaces extérieurs publics qui ont été rouverts. En revanche, la zone 2, qui regroupe toutes les destinations touristiques du Maroc (Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger …), sera limitée jusqu’à nouvel ordre.

Le Maroc a interrompu ses vols internationaux au début de l’épidémie de coronavirus, mais le rapatriement des ressortissants français était nécessairement autorisé. Si des vols sont déjà proposés depuis Roissy et Orly sur le site de la compagnie aérienne Royal Air Maroc à partir du 16 juin, cela ne signifie pas que vous pouvez vous y rendre pour les vacances d’été. Il faut attendre la date officielle pour l’annonce de la réouverture des frontières marocaines.