Accueil » News » un plan de relance de 10 millions d’euros

un plan de relance de 10 millions d’euros

  • par

LLes autorités municipales de Charleroi viennent d’annoncer un plan de relance de 10 millions d’euros. Il est destiné à aider l’industrie de la restauration ainsi que les acteurs culturels ou même le monde associatif et sportif.

L’une des mesures annoncées est le versement à tous les citoyens d’un chèque d’un équivalent de 20 euros en Carol’Or. Cette pièce citoyenne peut être émise dans de nombreux magasins, cafés et restaurants de Charleroi. Cette initiative peut sembler symbolique, mais représente toujours 4 millions d’euros et sera donc injectée dans l’économie locale. En ce qui concerne spécifiquement l’hôtellerie et la restauration, les autorités accorderont également une aide directe de 1 000 à 10 000 euros. Un soutien financier est également apporté aux cafés et restaurants souhaitant installer, agrandir ou rénover leur terrasse pour augmenter le nombre de clients compte tenu des mesures sanitaires imposées par le gouvernement fédéral.

Une exonération de la taxe de séjour, pour le secteur hôtelier, et de la taxe pour les débits de boissons, pour les cafés, s’applique également pour une durée de 2 ans.

Le plan de relance prévoit également une subvention supplémentaire de 30% pour le secteur associatif. Nous parlons ici d’acteurs culturels, sportifs et sociaux. La valeur du chèque sport, qui permet une remise de 50 euros sur un abonnement ou un cours de sport sous certaines conditions, est également doublée.

En se basant sur le fait que tous les étudiants n’étaient pas sur le même panneau pendant leur détention, ils ont suivi des cours à distance, le Collège municipal a également décidé d’aider les familles à acheter du matériel informatique pour réduire la fracture numérique. Cette dernière mesure s’inscrit dans la stratégie plus générale de « Déploiement de l’enseignement numérique » développée par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les jardiniers ne sont pas oubliés. Ils bénéficieront des sites gratuits mis à disposition jusqu’à la fin de l’année. Enfin, une subvention est spécifiquement accordée à la culture publique.

Toutes ces mesures seront financées par un prêt de 10 millions d’euros sur 30 ans à un taux de près de 0%.

À noter qu’en plus de ce plan de redressement, la municipalité a également accepté de supprimer certaines taxes. Cet effort fiscal supplémentaire a été estimé à 1,8 million d’euros.